Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Clôture de la Bourse de Paris

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

LA CLÔTURE À PARIS

07/12/2018 | 18:17
Paris essuie les dégâts mais reste sur ses gardes
CAC 40
Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris s'est un peu redressée vendredi (+0,68%), s'appuyant sur l'espoir d'un ralentissement de la hausse des taux américains, dans un contexte encore fragile dominé par le conflit commercial sino-américain.

L'indice CAC 40 a gagné 32,67 points à 4.813,13 points. La veille, il avait fini en très forte baisse de 3,32%.

Au cours de la semaine écoulée, l'indice a perdu 3,81%. Depuis le premier janvier, ses pertes atteignent 9,40%.

Dès l'ouverture, la cote Parisienne a commencé à remonter la pente, dépassant même brièvement la barre des 2% de hausse, mais elle a réduit son avance au cours de l'après-midi.

Le CAC 40 "a connu un rebond technique qui provient d'achats d'actions à bon compte, après la forte baisse de la veille", a commenté auprès de l'AFP Yann Azuelos, gestionnaire de portefeuilles chez Mirabaud France.

Les investisseurs ont notamment été rassérénés par un article du Wall Street Journal prédisant que la Réserve fédérale américaine (Fed) allait augmenter ses taux moins vite en 2019.

Cette hypothèse a également été confortée par le rapport sur l'emploi américain publié vendredi après-midi, qui a indiqué que le taux de chômage est resté stable en novembre, à 3,7%, mais les créations d'emplois ont été moins fortes que prévu.

"Les chiffres de l'emploi américain, qui ne suggèrent pas d'inflation, confortent la perspective d'une pause dans la remontée des taux de la Réserve fédérale américaine", a indiqué M. Azuelos.

Les opérateurs interprètent cette éventualité de manière positive car la politique de resserrement monétaire de la Banque centrale a pour conséquence d'augmenter le coût du crédit et donc de ralentir la croissance.

Malgré ces chiffres, "le marché reste sous pression", a souligné M. Azuelos.

"Il se concentre sur la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, qui s'apparente à une guerre technologique camouflée visant à empêcher Pékin d'atteindre son objectif de devenir la première puissance technologique", a détaillé l'expert.

C'est en effet l'annonce de l'arrestation, à la demande de Washington, d'une responsable du géant chinois Huawei, qui a ravivé jeudi les craintes des investisseurs au sujet des relations sino-américaines, provoquant l'effondrement des Bourses mondiales.

Toutefois, le président américain Donald Trump a affirmé vendredi, dans un tweet matinal, que les discussions avec la Chine "se passent très bien".

Le marché restait en outre prudent dans l'attente de plusieurs événements majeurs prévus la semaine prochaine, notamment un vote crucial sur le Brexit, le 11 décembre.

Rebond du secteur pétrolier

Outre le rapport sur l'emploi américain, quelques statistiques européennes étaient à l'ordre du jour. En France, la production industrielle a augmenté de 1,2% sur un mois en octobre, rebondissant après la baisse de 1,6% en septembre, mais en Allemagne, elle a reculé de 0,5%, après la petite hausse (+0,1%) de septembre.

A Vienne, l'Opep et ses alliés dont la Russie ont décidé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils par jour (mb/j) dans l'espoir de redresser les cours.

Sur le front des valeurs, la plupart des titres du secteur pétrolier ont terminé dans le vert, après un début de séance difficile. Total a pris 1,65% à 48,17 euros, Vallourec 1,77% à 1,95 euros et CGG 3,71% à 1,29 euros.

TechnipFMC a toutefois perdu 0,10% à 19,14 euros.

Les valeurs technologiques, en première ligne du décrochage des indices jeudi, restaient fragile. Soitec a grignoté 0,16% à 49,02 euros tandis que STMicroelectronics a reculé de 1,20% à 11,97 euros.

Renault est monté de 0,31% à 57,57 euros. Le bureau des procureurs de Tokyo a décidé d'inculper Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan soupçonné d'avoir dissimulé une partie de ses revenus, ainsi que le groupe Nissan en tant qu'entité morale, rapporte le quotidien économique Nikkei.

Air France a baissé de 1,22% à 9,05 euros tandis qu'une nouvelle équipe a été élue à la tête du SNPL Air France, premier syndicat de pilotes au sein de la compagnie française, au moment où des négociations propres aux pilotes sont en cours.

Vinci a pris 2,40% à 72,68 euros. Eurovia, sa filiale de travaux routiers a remporté dans le cadre d'un groupement un contrat de 403 millions de dollars (354 M EUR) aux Etats-Unis.

Oeneo a grimpé de 6,63% à 8,69 euros alors que le fabricant français de bouchons et tonneaux a annoncé une forte baisse de son bénéfice 2018-2019 au premier semestre, un recul imputable en premier lieu à une flambée des coûts du liège.


L'OUVERTURE À WALL STREET

07/12/2018 | 17:54
Wall Street ouvre en hausse grâce au pétrole et à l'emploi
DOW JONES
NASDAQ
NEW YORK (Agefi-Dow Jones)--La Bourse de New York se redresse légèrement vendredi en début de séance à la faveur d'un rebond des cours du pétrole et alors que l'hypothèse d'un ralentissement des hausses de taux d'intérêt semble confortée par des créations d'emploi inférieures aux attentes en novembre aux Etats-Unis.

Les contrats à terme sur les indices avaient perdu du terrain dans la matinée avant d'être soutenus par les statistiques de l'emploi et par des informations relatives à un possible accord de réduction de la production de pétrole des membres de l'Opep. Le Dow Jones avance de 0,3% à 25.020 points, tandis que le S&P 500 s'adjuge 0,2% à 2.702 points. Epargné la veille, le Nasdaq oscille autour de l'équilibre et gagnait récemment moins de 0,1% à 7.192 points. Le baril de brut WTI avance de son côté de 5,1%.

Si les embauches ont ralenti en novembre aux Etats-Unis, elles restent suffisamment élevées pour écarter le risque d'une récession, commente Chris Rupkey, économiste en chef à MUFG. Les Etats-Unis ont créé 155.000 emplois nets en novembre, contre 237.000 en octobre, et 198.000 attendus par le consensus.

La Bourse de New York a connu une journée agitée jeudi, commençant à profiter en toute fin de séance de l'espoir d'un ralentissement du resserrement monétaire de la Fed après avoir été malmenée par les craintes liées aux tensions commerciales et au ralentissement de la croissance mondiale.

Altria avance de 1,7% vendredi en début de séance, après avoir annoncé un investissement de 1,8 milliard de dollars dans le secteur du cannabis au Canada. Le distributeur Big Lots plonge en revanche de 17% avant l'ouverture après avoir fait état d'une perte trimestrielle plus élevée que prévu.

En hausse de 0,5%, Boeing sera surveillé après deux séances consécutives de forte baisse en raison des interrogations sur la capacité des Etats-Unis à transformer en accord durable la trève commerciale conclue le week-end dernier avec la Chine. Egalement sous pression ces derniers jours, les valeurs pétrolières profitent du rebond des cours du brut. Chevron, qui a fixé à 20 milliards de dollars son enveloppe d'investissements pour 2019, progresse de 2,7% et Exxon Mobil gagne 2,3%.


AGENDA DE LA PROCHAINE SÉANCE


HeureValeurRenseignement
Taiwan Semiconductor Mfg. Co. Ltd. November 2018 Publication évolution de l'activité
22h00 Franklin Resources, Inc. November 2018 Publication évolution de l'activité
10h00 MediaTek Inc. November 2018 Publication évolution de l'activité
AK Alrosa PAO November 2018 Publication évolution de l'activité
Sekisui House Ltd November 2018 Publication évolution de l'activité
08h45 ICA Gruppen AB November 2018 Publication évolution de l'activité
United Microelectronics Corp. November 2018 Publication évolution de l'activité
07h30 Air France KLM SA November 2018 Publication évolution de l'activité - Traffic Results
Pou Chen Corporation November 2018 Publication évolution de l'activité
Stitch Fix Inc Q1 2019 Publication de résultats
Ci:z Holdings Co Ltd Z HOLDINGS CO LTD : Q1 2019 Publication de résultats
WestJet Airlines Ltd. November 2018 Publication évolution de l'activité - Traffic Results
Poya Co Ltd November 2018 Publication évolution de l'activité
Gruppa Cherkizovo PAO November 2018 Publication évolution de l'activité - Trading Update
Investors Real Estate Trust Premier semestre 2019 Publication de résultats
Quanex Building Products Corporation Année 2018 Publication de résultats
Photo-Me International plc Premier semestre 2019 Publication de résultats
Construction Partners Inc Année 2018 Publication de résultats
Mitsui High-tec, Inc. Q3 2018 Publication de résultats
Eco Animal Health Group Plc Premier semestre 2019 Publication de résultats

STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Actuel Attendu Précédent
11:00 EUR PIB trimestriel Faible 0.2% 0.2% 0.2%
14:30 USA Salaire horaire moyen Fort 0.2% 0.3% 0.2%
14:30 USA Créations d'emplois non agricoles Fort 155K 198K 250K
14:30 USA Taux de chômage Fort 3.7% 3.7% 3.7%
16:00 USA Indice du Michigan Moyen 97.5 97.0 97.5
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité

PALMARÈS SRD - 07/12/2018

GENSIGHT BIOLOGICS3.62 10.70%
GROUPE LDLC6.55 9.17%
OENEO8.69 6.63%
AURES TECHNOLOGIES29.9 6.22%
ALD11.19 4.68%
MAISONS DU MONDE17.61 -4.03%
ELECTRO POWER SYSTEMS11.75 -4.47%
XILAM ANIMATION32.9 -5.32%
GENKYOTEX1.024 -5.54%
SES-IMAGOTAG18.56 -6.73%

ACTUALITÉS QUI IMPACTENT


FRESENIUS

38.99 EUR -17.71%
(CercleFinance.com) - Fresenius plonge de près de 15% à Francfort, après l'abandon par le spécialiste des dialyses de ses objectifs à horizon 2020, estimant qu'ils 'ne seront pas atteints au vu des attentes actuelles pour 2018 et 2019'.

Le groupe allemand de technologies médicales anticipe...

Lire la suite



LULULEMON ATHLETICA INC.

113.87 USD -13.37%
(AOF) - Lululemon Athletica a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net de 71 cents par action pour un chiffre d'affaires de 747,7 millions, en hausse de 21%. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 75 cents après 56 cents un an plus tôt. Les analystes tablaient sur un chiffre...

Lire la suite



CASINO GUICHARD-PERRACHON

36.05 EUR 3.74%
(CercleFinance.com) - Un avis publié hier par l'Autorité des marchés financiers relaie la déclaration selon laquelle le 30 novembre, une filiale britannique de Morgan Stanley, Morgan Stanley & Co. International, a franchi individuellement en baisse le seuil de 5% des droits de vote de Casino....

Lire la suite



TECHNICOLOR

1.12 EUR 3.79%
(AOF) - TECHNICOLOR (+4,90% à 1,13 euros)
Le spécialiste des technologies pour l'image et le son rebondit, après avoir perdu 2,80% hier, dans le sillage de l'arrestation de la directrice financière de Huawei, entrainant les valeurs technologiques à la baisse.


Copyright 2018...

Lire la suite



Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.