Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Ça s'en va et ça revient

06/10/2021 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Les places boursières ont l'air incapables d'enchaîner deux séances de hausse consécutives depuis quelques temps. Confirmation ce matin avec des indicateurs avancés qui dépriment au lendemain d'un rebond marqué. La reprise de la hausse des rendements obligataires, qui sonne comme une confirmation de lendemains monétaires moins favorables à cause de la hausse des prix, pèse à nouveau. Les prix de l'énergie aussi.

Les marchés occidentaux ont largement rebondi hier, entraînés par un mouvement plurisectoriel qui n'a laissé de côté que les dossiers les plus défensifs. Il est intéressant de noter que l'énergie et la banque, les deux secteurs vedettes des dernières semaines, ont poursuivi leur ascension aux côtés des compartiments qui avaient été secoués dernièrement. Ce sont actuellement les must-have du marché, après une longue traversée du désert. Songez qu'Exxon Mobil capitalisait 422 Mds$ en 2011 face aux 349 Ms$ d'Apple. Actuellement, le géant pétrolier pèse 261 Mds$ et la marque à la pomme 2300 Mds$. Reste que sur la période récente, les investisseurs préfèrent un bon vieux baril de pétrole à un smartphone dernier cri. Même le nucléaire redevient tendance en bourse, c'est dire.

Le rebond été favorisé par la remontée des stars américaines de la technologie, après des moments compliqués. Le quintet Apple, Microsoft, Amazon, Alphabet et Facebook a pesé très lourd dans la correction qui s'est installée depuis le début du mois de septembre : plus du tiers de la baisse du S&P500 leur est imputable. A l'inverse, les titres qui leur ont opposé le plus de résistance - ceux qui s'en sont le mieux tirés en d'autres termes - sont issus soit du monde pétrolier (Exxon Mobil, ConocoPhillips), soit de celui de la banque (JPMorgan Chase, Bank of America). Mais le plus gros contributeur n'est pas membre de ces deux secteurs : il s'agit de Tesla, qui remonte doucement mais sûrement vers ses records du début de l'année (merci au Bear Trap Report pour ces données).

Les GAFAM sont certes un peu touchés, mais loin d'être coulés, comme le montrent leurs performances depuis le début de l'année (Amazon étant l'exception qui confirme la règle). Quant à Facebook, les attaques dont le groupe fait l'objet ont toujours l'air sans lendemain. L'ancienne salariée à l'origine des fuites qui ont permis au Wall Street Journal de rédiger une série d'articles à charge contre le groupe, a été auditionnée hier par le Congrès. Frances Haugen a réitéré ses attaques sur les pratiques internes de l'entreprise et la nocivité de ses services. Elle semble avoir fait consensus auprès des parlementaires qui l'ont assuré que les Etats-Unis allaient réagir. Mais force est de constater que les marchés financiers n'ont pas cédé à la panique, même si le titre a été brassé en septembre. Hier, l'action a été violemment sanctionnée en bourse, mais c'est surtout à cause de la panne géante qui a affecté les principaux services de l'entreprise. Les investisseurs ont l'air de penser que les Etats-Unis ne pourront pas aller aussi loin que la Chine dans la reprise en main de leurs géants du numérique, et ils ont probablement raison.

Le reste de l'actualité est toujours dominé par une hausse des rendements obligataires (qui n'a pas contrarié grand monde hier mais c'est moins vrai ce matin) et par la vigueur des prix de l'énergie, notamment au niveau des cours pétroliers. Le peu d'empressement de l'Opep+ à accroître sa production n'est pas vraiment une surprise, mais il pourrait avoir des origines moins terre-à-terre que le simple maintien des cours pétroliers à haut niveau. Je lis ce matin sous une plume experte que l'Arabie Saoudite a tout intérêt à savonner la planche à Joe Biden pour que son plan d'infrastructure fasse un gros flop. Et quoi de mieux pour cela que de favoriser les remous inflationnistes ? Les Saoudiens savent qu'un verdissement à marche forcée de l'économie américaine leur coûterait gros.

Le CAC40 perdait environ 1% autour de 6500 points dans le sillage de marchés asiatiques qui ne parviennent toujours pas à se remettre dans le sens de la marche. La bourse japonaise a reperdu la totalité de son rebond entamé fin août et la Chine continentale est toujours fermée pour la semaine fériée de la fête nationale, qui prendra fin jeudi soir. Sur le présentoir des menaces qui pèsent sur les marchés financiers actuellement, c'est la poursuite de la remontée des taux qui prend le dessus ce matin.

Les temps forts économiques du jour

Les commandes d'usines allemandes d'août sont ressorties très inférieures aux attentes ce matin. Les ventes de détail européennes (11h00) suivront, avant à 14h15 l'étude ADP sur l'emploi américain et à 16h30 les stocks pétroliers hebdomadaires aux États-Unis. Après la Corée du Sud et la Norvège, c'est la Nouvelle-Zélande qui a relevé ses taux ce matin.

L'euro reste sous pression à 1,1592 USD. L'once d'or varie peu, autour de 1755 USD. Le pétrole tient bon à 78,87 USD le baril de WTI et à 82,53 USD le baril de Brent. Le rendement du T-Bond remonte à 1,57% sur 10 ans, pendant que celui du Bund s'établit à -0,19%. Le bitcoin recule un peu après avoir dépassé à nouveau le cap des 51 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Allfunds : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 20,30 EUR.
  • Anheuser-Busch InBev : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 75 à 73 EUR.
  • Aryzta : Baader Helvea passe d'acheter à accumuler en visant 1,45 CHF.
  • Aurubis : Exane BNP Paribas passe de sous performance à neutre en visant 71 EUR.
  • Autogrill : Credit Suisse reprend le suivi à neutre en visant 6,90 EUR.
  • Boliden : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 331 SEK.
  • Comet : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 381 à 393 CHF.
  • Continental : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 124 à 105 EUR.
  • Ekinops : Portzamparc démarre le suivi à l'achat en visant 8,90 EUR.
  • Eramet : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 92 EUR.
  • Faurecia : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 60 à 58 EUR.
  • Grenke : Oddo BHF passe de surperformance à neutre en visant 36 EUR.
  • Grifols : 10 groupes passent de neutre a à en visant 18 EUR.
  • Hiscox : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 950 à 925 GBp.
  • HSBC : UBS passe de neutre à l'achat.
  • Infineon : LBBW passe de conserver à acheter en visant 39 EUR.
  • MTU Aero : Bernstein passe de performance de marché à surperformance en visant 250 EUR.
  • Nemetschek : Stifel passe d'acheter à conserver en visant 95 EUR.
  • Partners Group : Baader Helvea passe d'alléger à accumuler en visant 1502 CHF.
  • Rio Tinto : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 5630 GBp.
  • Rolls-Royce : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché en visant 133 GBp.
  • Scor SE : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 24,50 à 25 EUR.
  • Shop Apotheke : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 215 à 210 EUR.
  • Secure Income : Allemagne Sachs passe d'acheter à neutre en visant 450 GBp.
  • Swiss Re : DZ Bank passe d'acheter à conserver en visant 87 CHF.
  • Valeo : Oddo BHF passe de sousperformance à neutre en visant 26 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Saint-Gobain révise ses objectifs financiers lors de sa journée investisseurs.
  • LVMH rachète la société de parfums Officine Universelle Buly 1803.
  • AirAsia a trouvé un compromis avec Airbus pour redéfinir les conditions d'une commande portant sur 362 appareils A321neo. Par ailleurs, Jet2 commande 15 A321neo supplémentaires à Airbus.
  • Thales s'associe à Google pour un "cloud de confiance" en France.
  • Alpine (Renault) jouera à fond la carte européenne avant de devenir mondiale.
  • Rexel rachète l'américain Mayer.
  • Eutelsat monte à 23% de Oneweb.
  • Lagardère a racheté une partie de ses obligations 2023.
  • Orpea chahuté après la confirmation d'une enquête fiscale sur une transaction ancienne portant sur une maison de retraite.
  • Neoen met en service Altiplano 200, centrale solaire de 208 MWc en Argentine.
  • Icade reporte l'IPO de sa filiale santé à cause de conditions de marchés difficiles.
  • Glas détient 23,08% du capital de SMCP mais n'envisage pas l'achat d'actions supplémentaires.
  • Spineguard obtient le feu vert pour commercialiser la solution DGS Connect au Brésil.
  • Eurobio reçoit un paiement d'étape de 430 000 USD de la part d'Allergan.
  • Hoffmann Green Cement signe un partenariat avec le CSTB.
  • Biophytis, Noxxon et Pharnext participent à des conférences.
  • Readly rachète Toutabo.
  • Lexibook confirme ses prévisions annuelles.
  • Ober, Kalray et Barbara Bui ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • Zuckerberg défend les objectifs de Facebook, critiqué au Congrès US par l'ancienne salariée Frances Haugen.
  • PepsiCo prévient que les prix des snacks et boissons pourraient encore augmenter.
  • Tesco relève ses prévisions et annonce un programme de rachat d'actions.
  • Thoma Bravo va racheter com pour 6,6 Mds$ (330 USD l'action).
  • Dominion Energy va vendre Questar à Southwest Gas dans le cadre d'une transaction de près de 2 Mds$.
  • Vedanta envisage de faire une offre pour la participation du gouvernement indien dans Hindustan Copper.
  • Telefonica réfléchirait à ouvrir le capital de sa filiale fibre optique en Espagne, selon Bloomberg.
  • Visa envisagerait de modifier les conditions de traitement des transactions effectuées par Apple Pay.
  • Palantir obtient un contrat de 823 M$ de l'armée américaine pour l'analyse des données de renseignement.
  • Novartis coopère avec Innodem dans la sclérose en plaques.
  • TUI va lever 1,1 Md€ dans le cadre d'une augmentation de capital garantie.
  • Lindab rachète le groupe suisse de ventilation Tecnovent.
  • Xerox acquiert la société de conseil en technologie Competitive Computing.
  • L'entreprise allemande Northern Data rejette les allégations de manipulation du marché.
  • Principales publications de résultats : Costco Wholesale, Constellation Brands, Tesco, Aeon, Levi Strauss, LDC

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -11.49%99.36 Cours en temps réel.10.67%
ALLFUNDS GROUP PLC -4.66%14.706 Cours en temps réel.0.00%
ALPHABET INC. -2.69%2843.66 Cours en différé.62.25%
AMAZON.COM, INC. -2.12%3504.56 Cours en différé.7.60%
ANHEUSER-BUSCH INBEV -5.81%51.19 Cours en temps réel.-10.21%
ARYZTA AG -3.53%1.094 Cours en différé.60.41%
AURUBIS AG -2.98%74.94 Cours en différé.17.72%
AUTOGRILL S.P.A. -8.36%5.7 Cours en différé.17.81%
BANK OF AMERICA CORPORATION -3.93%45.76 Cours en différé.50.97%
BIOPHYTIS S.A. 3.38%0.49 Cours en temps réel.-46.80%
COMET HOLDING AG -3.50%330.5 Cours en différé.66.75%
CONOCOPHILLIPS -4.48%71.48 Cours en différé.78.74%
CONSTELLATION BRANDS, INC. -1.37%229.32 Cours en différé.4.69%
DOMINION ENERGY, INC. -1.64%73.67 Cours en différé.-2.03%
EKINOPS -2.04%7.19 Cours en temps réel.5.58%
EUROBIO SCIENTIFIC 4.28%21.44 Cours en temps réel.26.49%
FACEBOOK INC -2.33%333.12 Cours en différé.21.95%
FAURECIA SE -7.41%40.34 Cours en temps réel.-3.75%
GRENKE AG -5.06%30.8 Cours en différé.-20.66%
GRIFOLS, S.A. -2.75%17.165 Cours en différé.-28.12%
HISCOX LTD -1.24%829.6 Cours en différé.-16.54%
HSBC HOLDINGS PLC -6.70%414.05 Cours en différé.9.29%
INFINEON TECHNOLOGIES AG -4.20%39.575 Cours en différé.26.08%
JET2 PLC -12.87%977.2 Cours en différé.-31.66%
JPMORGAN CHASE & CO. -3.01%161.93 Cours en différé.31.39%
KALRAY 5.08%31 Cours en temps réel.3.33%
LDC -1.04%95.4 Cours en temps réel.-3.83%
LEXIBOOK LINGUISTIQUE ELECTRONIC SYSTEM -4.81%4.06 Cours en temps réel.197.44%
NEMETSCHEK SE -0.67%104.1 Cours en différé.72.35%
NORTHERN DATA AG -7.19%90.4 Cours en différé.13.28%
NOXXON PHARMA N.V. -9.94%0.25 Cours en temps réel.-55.52%
OBER -3.70%7.8 Cours en temps réel.4.70%
PALANTIR TECHNOLOGIES INC. -0.38%21.03 Cours en différé.-10.70%
PARTNERS GROUP HOLDING AG -2.39%1530.5 Cours en différé.47.16%
PEPSICO, INC. -1.59%161.14 Cours en différé.10.41%
PHARNEXT -6.56%0.1054 Cours en temps réel.-96.81%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -11.09%122.28 Cours en différé.9.27%
SCOR SE -5.46%26.47 Cours en temps réel.0.19%
SECURE INCOME REIT PLC -0.62%400 Cours en différé.33.33%
SHOP APOTHEKE EUROPE N.V. 6.60%161.5 Cours en différé.8.97%
SMCP S.A -8.77%7.39 Cours en temps réel.48.57%
SOUTHWEST GAS HOLDINGS, INC. -1.40%69.25 Cours en différé.13.99%
SPINEGUARD -6.51%1.12 Cours en temps réel.-13.85%
TESCO PLC -0.52%278.9 Cours en différé.20.64%
TOUTABO 0.00%2.36 Cours en temps réel.237.14%
VALEO -6.17%25.56 Cours en temps réel.-20.82%
VEDANTA LIMITED -3.73%353.9 Cours en différé.119.27%
VISA -2.76%197.65 Cours en différé.-9.64%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader