Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Wall Street : Wall Street termine en hausse, tournant le dos à l'envolée du chômage en avril

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
08/05/2020 | 22:20

NEW YORK (Agefi-Dow Jones)--La Bourse de New York a terminé en forte hausse, vendredi, ignorant l'annonce largement anticipée de destructions record d'emplois en avril en raison de la pandémie de coronavirus et préférant se concentrer sur la réouverture de l'économie américaine.

En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a terminé sur un gain de 1,9%, à 24.331 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,7%, à 2.929 points. Dans le même temps, l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, s'est adjugé 1,6%, à 9.121 points. Les trois indices affichent des gains sur la semaine, la meilleure performance étant à mettre à l'actif du Nasdaq, qui a pris 6%.

Les Etats-Unis ont détruit 20,5 millions d'emplois nets en avril en raison de la paralysie engendrée par les mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a annoncé vendredi le département américain du Travail, mais l'ampleur de l'impact sur le marché du travail était largement anticipé. Le nombre de suppressions de postes est même ressorti inférieur à ce que prévoyaient les économistes interrogés par le Wall Street Journal, qui s'attendaient à la destruction de 21,5 millions d'emplois nets aux Etats-Unis en avril. Le mois dernier, le taux de chômage dans le pays s'est également envolé à 14,7%, contre 4,4% en mars. Les économistes anticipaient en moyenne une hausse du taux de chômage à 16%.

Les investisseurs ont préféré retenir que 18,1 millions d'emplois perdus avaient été rangés dans la catégorie "licenciements temporaires" ce qui pourrait signifier que les employeurs sont prêts à les réembaucher alors que l'économie américaine entame sa réouverture. Au moins 30 Etats ont déjà commencé à autoriser les entreprises à reprendre une activité, ou à le faire, en mai.

Autre élément positif pour les opérateurs, selon l'agence de presse chinoise Xinhua, les principaux négociateurs américains et chinois se sont entretenus par téléphone vendredi et se sont engagés à créer un environnement favorable à la mise en œuvre de l'accord commercial de phase 1 signé en janvier. Ces entretiens sont intervenus alors que Donald Trump a récemment menacé de mettre fin à l'accord, relançant les tensions entre les deux pays.

VALEURS A SUIVRE :

-Uber (+5,7%) a annoncé jeudi soir après la clôture de Wall Street une perte nette de 2,94 milliards de dollars au titre du premier trimestre, soit près de trois fois plus que la perte de la même période en 2019. Son directeur général, Dara Khosrowshahi, a toutefois évoqué un début de rebond d'activité sur certains marchés ces dernières semaines.

-La plateforme de réservation en ligne Booking (-0,9%) a annoncé jeudi soir que ses bénéfices et revenus ajustés du premier trimestre avaient chuté, car la pandémie de Covid-19 a durement affecté le secteur des voyages tandis que les entreprises ont réduit leurs dépenses publicitaires.

-Tesla (+5%) s'apprête à reprendre sa production de voitures dans son usine de Fremont, en Californie, au cours de la semaine prochaine, a rapporté le San Francisco Chronicle, soulignant qu'une telle initiative pourrait constituer une violation des règlementations locales en matière de coronavirus.

-Le spécialiste chinois de l'informatique dématérialisée Kingsoft Cloud Holdings (+40,24%) est parvenu à lever plus d'un demi-milliard de dollars à l'occasion de son introduction en Bourse aux Etats-Unis. Kingsoft Cloud Holdings avait fixé le prix de l'introduction en Bourse de 30 millions d'American Depositary Shares à 17 dollars pièce, et a levé 510 millions de dollars, ce qui accorde au groupe une valorisation d'environ 3,7 milliards de dollars.

-Bureau de New York, MarketWatch

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CE HOLDINGS CO., LTD. 0.00%516 Cours en clôture.5.31%
DJ INDUSTRIAL 0.36%25827.36 Cours en différé.-9.50%
MOTOROLA SOLUTIONS, INC. -0.65%135.09 Cours en différé.-16.17%
NASDAQ 100 0.61%10341.891881 Cours en différé.18.42%
NASDAQ COMP. 0.52%10207.628547 Cours en différé.13.76%
NI HOLDINGS, INC. 0.00%15.12 Cours en différé.-12.09%
S&P 500 0.45%3130.01 Cours en différé.-3.12%
UBER TECHNOLOGIES, INC. 0.82%30.68 Cours en différé.3.16%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
03/07EUROPE : Prises de bénéfices sur les Bourses européennes privées de Wall Street
AW
03/07BOURSE DE WALL STREET : Les Bourses en Europe optent pour la prudence en l'absence de Wall Street
RE
03/07Les valeurs à suivre lundi 6 juillet 2020 à la Bourse de Paris -
AO
03/07Point marchés-Les Bourses en Europe optent pour la prudence en l'absence de Wall Street
RE
03/07CAC40 : sursaut de dernière minute, sauve les 5.000Pts
CF
03/07BOURSE DE PARIS : Paris en baisse de 0,84%, se cramponne aux 5.000 points
AW
03/07Bourse Zurich: les indices dans le rouge pour la dernière séance de la semaine
AW
03/07Coronavirus-Le Royaume-Uni recense 137 décès supplémentaires
RE
03/07BOURSE DE LONDRES : Londres finit en forte baisse
AW
03/07CAC40 : sursaut de dernière minute, sauve les 5.000Pts
CF
Dernières actualités "Marchés"