Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street, scrutant les négociations commerciales et la Fed, ouvre en baisse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/11/2019 | 15:49

New York (awp/afp) - La Bourse de New York reculait à l'ouverture mercredi, marquant une pause dans sa course aux records face aux interrogations sur les négociations commerciales et la politique monétaire américaine.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, reculait de 0,02% vers 15H15 GMT, à 27.682,42 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,14%, à 8.473,88 points, et l'indice élargi S&P 500 lâchait 0,09% à 3.089,00 points.

Wall Street avait terminé en légère hausse mardi, la montée de Facebook permettant au Nasdaq (+0,26%) de grimper à un niveau inédit dans un marché plutôt sur la réserve, le Dow Jones restant stable, en attendant de nouvelles informations sur le commerce.

Mercredi,"l'aggravation des troubles à Hong Kong, le regain d'incertitudes concernant un accord commercial (partiel) entre la Chine et les Etats-Unis et les données économiques mitigées freinent l'élan des investisseurs après la récente montée des indices à des records", ont remarqué les analystes de Charles Schwab.

L'absence d'avancées apparentes vers un accord commercial sino-américain semble en particulier refroidir l'enthousiasme des acteurs du marché. Selon le Wall Street Journal, les discussions achoppent sur les taxes à l'importation imposées par Washington, que Pékin aimerait voir entièrement levées tandis que l'administration de Donald Trump n'est prête à annuler que celles qui devaient être mises en oeuvre en décembre.

A l'affût de tout signal sur les prochaines décisions que pourraient prendre la banque centrale américaine (Fed), les investisseurs attendaient par ailleurs mercredi une audition du président de l'institution, Jerome Powell, devant une commission parlementaire.

Fin du partenariat Nike-Amazon

D'après les commentaires qu'il devrait prononcer dans un propos liminaire, le patron de la Fed a confirmé que l'institution allait faire une pause dans ses interventions sur les taux d'intérêt "tant que les informations sur l'économie restent en ligne avec notre prévision d'une croissance économique modérée, d'un marché de l'emploi fort et d'une inflation proche de notre objectif de 2%".

Selon l'indice CPI publié par le département du Travail mercredi, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont accéléré de 0,4% en octobre après avoir stagné en septembre. Sur douze mois, l'inflation se hisse à 1,8% après +1,7% le mois précédent.

M. Powell s'est en revanche inquiété de la dette fédérale qui "est à un haut niveau et continue de croître", ce qui pourrait "à long terme" peser sur l'appétit d'investissement privé et in fine sur la croissance.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine se repliait à 1,874% contre 1,935% mardi à la clôture.

Sur le front des valeurs, Nike montait de 1,13%. L'équipementier sportif a annoncé qu'il allait arrêter de vendre directement ses vêtements et baskets sur Amazon (-0,50%), interrompant ainsi un partenariat en cours depuis 2017.

Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba (-1,36%), coté à New York, a reçu le feu vert des autorités en vue de son introduction prochaine à la Bourse de Hong Kong.

Le spécialiste du redressement et du blanchiment des dents SmileDirectClub chutait de 17,82% après son premier rapport trimestriel depuis son entrée en Bourse. Le groupe a fait part d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, à 180,2 millions de dollars, mais aussi d'une perte de 387,6 millions de dollars alimentée par une forte augmentation de ses dépenses.

Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla gagnait 1,24% après avoir annoncé que l'usine géante qu'il souhaitait ouvrir en Europe sera installée en banlieue de Berlin.

Le spécialiste canadien du cannabis Tilray coté à Wall Street, s'appréciait de 1,54% après avoir fait part d'un chiffre d'affaires cinq fois plus important que l'an dernier, à 51,1 millions de dollars, et d'une perte nette de 35,7 millions de dollars.

jum/dho/fc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM 0.64%1751.6 Cours en différé.16.62%
DJ INDUSTRIAL 1.22%28015.06 Cours en différé.20.09%
FACEBOOK 0.85%201.05 Cours en différé.53.37%
NASDAQ 100 1.07%8397.367217 Cours en différé.32.66%
NASDAQ COMP. 1.00%8656.528802 Cours en différé.30.46%
NIKE, INC. 1.26%97 Cours en différé.30.83%
S&P 500 0.91%3145.91 Cours en différé.25.49%
TESLA INC. 1.67%335.89 Cours en différé.0.93%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
06/12Wall Street termine en nette hausse, portée par l'emploi américain
AW
06/12Wall Street clôture en hausse grâce à l'emploi US
RE
06/12EUROPE : Les Bourses européennes galvanisées par de bons indicateurs américains
AW
06/12EUROPE : Les Bourses européennes vont rester obnubilées par le commerce
AW
06/12CAC40 : repli hebdo anodin, W-Street vers 9è semaine positive
CF
06/12Point marchés-L'Europe finit sur une note positive après le rapport sur l'emploi américain
RE
06/12Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris Lundi 9 décembre 2019
AO
06/12Bourse Zurich: les indices terminent une semaine mouvementée dans le vert
AW
06/12BOURSE DE PARIS : Commerce et emploi américain redonnent le sourire (+1,21%) à la Bourse de Paris
AW
06/12Agenda AOF / Sociétés France - Lundi 9 décembre 2019
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"