Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Wall Street : Wall Street rattrapée une fois de plus par la guerre commerciale

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
28/05/2019 | 22:26
LES MARCHÉS AMÉRICAINS CLÔTURENT EN BAISSE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le rouge mardi après avoir effacé ses gains du début de séance, la perspective d'une prolongation du climat de tension entre les Etats-Unis et la Chine sur leurs relations commerciales ayant fini par décourager la prise de risque.

Après le week-end de trois jours du Memorial Day, l'indice Dow Jones, qui gagnait 0,5% au plus haut du jour, a perdu 237,92 points, soit 0,93%, à 25.347,77.

Le S&P-500, plus large, a cédé 23,67 points, soit 0,84%, à 2.802,39 après être monté jusqu'à 2.840,51.

Le Nasdaq Composite a reculé de 29,66 points, soit 0,39%, à 7.607,35.

Le président américain, Donald Trump, a déclaré lundi qu'il n'était "pas encore prêt" à conclure un accord commercial avec la Chine mais a dit tabler sur un compromis à terme, sans plus de précision.

"Le marché essaie de conserver son élan mais on manque de catalyseurs à la hausse et je ne sais pas ce qui pourrait le faire monter", a commenté Randy Frederick, vice-président de Charles Schwab.

"A chaque fois que les acheteurs entrent en action, l'enthousiasme finit par s'essouffler et disparaître avant la fin de la séance, ce qu'on a observé encore une fois aujourd'hui."

VALEURS

Dix des 11 grands indices sectoriels S&P ont fini la séance en territoire négatif, les reculs les plus marqués touchant les produits de consommation courante (-1,79%)et les services aux collectivités ("utilities") (-1,61%). La seule exception est pour le compartiment des services de communication, qui a progressé de 0,17%.

Parmi les plus fortes baisses du S&P-500, Kraft Heinz a chuté de 6,59% et touché un nouveau plus bas historique.

A la hausse, le spécialiste des semi-conducteurs Advanced Micro Devices (AMD) a bondi de 9,8%, le marché saluant la présentation de nouveaux processeurs susceptibles selon des analystes de lui permettre de gagner des parts de marché sur Intel. Ce dernier a cédé 2,24%, l'une des plus fortes baisses du Dow.

Le spécialiste du traitement des paiements de Total System Services a pris 4,75% après l'annonce de son rachat par Global Payments (-2,98%) pour environ 21,5 milliards de dollars (18,9 milliards d'euros).

L'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard a quant à lui pris 2,86% après le relèvement de la recommandation de Goldman Sachs, à "acheter" contre "neutre".

LES INDICATEURS DU JOUR

L'indice de confiance du consommateur du Conference Board a atteint en mai son plus haut niveau depuis novembre à 134,1, dépassant largement les attentes puisque les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 130,0.

LA SÉANCE EN EUROPE

Les principales places boursières européennes ont fini la journée dans le rouge, rattrapées par le regain de tension entre le gouvernement de Rome et les autorités européennes sur le sujet toujours sensible des finances publiques de l'Italie.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,44% à 5.312,69 points et à Francfort, le Dax a reculé de 0,37%. Londres a pour sa part résisté au repli général (-0,07%), à la faveur notamment de la hausse des valeurs minières.

L'EuroStoxx 50 a cédé 0,45%, le FTSEurofirst 300 0,19% et le Stoxx 600 0,22%.

Le compartiment bancaire a cédé 0,34%, pénalisé par la baisse des taux souverains et par le repli des banques italiennes, dont l'indice FTSE a perdu 1,27%. A l'inverse, le secteur automobile (+0,7%) a de nouveau profité de l'annonce du projet de rapprochement entre Renault (+0,83%) et Fiat Chrysler (-1%).

TAUX

Les inquiétudes persistantes sur le commerce et les tensions entre Rome et Bruxelles sur le budget italien ont fait reculer les rendements obligataires des deux côtés de l'Atlantique.

Celui des bons du Trésor américain à dix ans a cédé six points de base pour finir la journée à 2,2675% après être tombé à 2,262%, son plus bas niveau depuis septembre 2017.

L'appétit des investisseurs pour les actifs refuges a nourri la demande pour les adjudications du jour, permettant au Trésor d'émettre pour 81 milliards de dollars de titres à des rendements au plus bas depuis février 2018 pour les titres à deux ans et depuis décembre 2017 pour le cinq ans.

En Europe, le dix ans allemand a terminé à -0,158%, au plus bas depuis septembre 2016, alors que son équivalent italien, qui avait déjà pris 11 points de base lundi, a bondi de quatre points supplémentaires pour atteindre 2,697%.

CHANGES

La baisse des rendements des Treasuries n'a pas affecté le dollar, qui s'appréciait en fin de séance de 0,32% par rapport à un panier de devises de référence, une hausse favorisée par la bonne surprise de la confiance du consommateur.

L'euro s'échangeait alors autour de 1,1165 dollar, en repli de près de 0,3% face au billet vert, la monnaie unique européenne souffrant elle aussi des tensions liées à la politique budgétaire italienne.

PÉTROLE

Les cours du pétrole ont terminé en hausse sur le marché new-yorkais Nymex, resté fermé pendant trois jours, rattrapant ainsi une partie du retard pris avec la progression du Brent la veille à Londres.

Le contrat juillet sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 51 cents, soit 0,87%, à 59,14 dollars le baril.

Le Brent, qui était monté d'un peu plus de 2% la veille sur le marché londonien, a fini inchangé à 70,11 dollars.

La hausse du WTI a aussi été favorisée par les inondations dans le centre des Etats-Unis, qui freinent l'activité au terminal de Cushing, dans l'Oklahoma, référence pour les contrats à terme.

(Avec Chuck Mikolajczak à New York et Amy Caren Daniel à Bangalore)

par Marc Angrand

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACTIVISION BLIZZARD -1.32%59.98 Cours en différé.0.94%
ADVANCED MICRO DEVICES, INC. -4.27%42.59 Cours en différé.-7.13%
CAC 40 -1.57%4154.58 Cours en temps réel.-30.50%
DAX -0.47%9525.77 Cours en différé.-28.10%
DJ INDUSTRIAL -1.69%21052.53 Cours en différé.-26.23%
EURO STOXX 50 -0.95%2662.99 Cours en différé.-28.90%
GLOBAL PAYMENTS INC. -3.36%126.3 Cours en différé.-30.82%
GOLD -0.13%1617.83 Cours en différé.6.54%
INTEL CORPORATION -0.40%54.13 Cours en différé.-9.56%
NASDAQ 100 -1.41%7528.113802 Cours en différé.-13.80%
NASDAQ COMP. -1.53%7373.08309 Cours en différé.-17.83%
RENAULT -3.07%15.812 Cours en temps réel.-62.51%
S&P 500 -1.51%2488.65 Cours en différé.-22.97%
SILVER 0.12%14.409839 Cours en différé.-19.27%
STOXX EUROPE 600 -0.97%309.06 Cours en différé.-25.68%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -2.00%146.93 Cours en différé.-36.10%
THE KRAFT HEINZ COMPANY 2.76%25.32 Cours en différé.-21.20%
TOTAL SYSTEM SERVICES -0.96%133.27 Cours en différé.63.94%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
07:36Point marchés-Hausse en vue en Europe, la pandémie paraît ralentir, lé pétrole baisse
RE
07:14BOURSE DE PARIS : Marchés, l'espoir renaît ?
06:21Prévisions du jour lundi 6 avril
AW
06:21Événements importants des semaines 15 et 16 du 06.04.2020 au 18.04.2020
AW
06:21Calendrier des semaines 15 à 18 en 2020 (CP, résultats, BNS, etc.)
AW
06:00BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
05:07BOURSE DE HONG KONG : Hong Kong en légère hausse à l'ouverture, de plus de 0,7%
AW
05/04Coronavirus-Le bilan approche les 5.000 morts au Royaume-Uni
RE
04/04Coronavirus-Le nombre de décès augmente de 20% au Royaume-Uni
RE
04/04Coronavirus-La Grande-Bretagne probablement confinée jusqu'à fin mai-expert
RE
Dernières actualités "Marchés"