Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Un déconfinement à tout prix

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
05/05/2020 | 09:04

Les marchés financiers sont à nouveau branchés sur courant alternatif, avec une remontée programmée ce matin, après deux séances de forte contraction. Le compte à rebours du déconfinement de plusieurs grandes économies se poursuit, avec une visibilité toujours aussi limitée sur le grand réveil. Si l'agenda Zonebourse / FactSet est exact, 43 sociétés du S&P500 et 30 du STOXX Europe 600 publient leurs trimestriels aujourd'hui.

Après le net recul des actions européennes hier à la clôture, -4,24% par exemple pour le CAC 40, Wall Street a fait beaucoup mieux puisque les trois indices ont terminé dans le vert. Le Nasdaq 100 a même repris 1,3%, signe que les valeurs technologiques ont mené la danse. Avant cela, les places financières avaient accusé le coup d'un retour de la rhétorique guerrière de Donald Trump sur le commerce avec la Chine. Le Président américain et ses lieutenants ont en parallèle lancé de sévères accusations sur la responsabilité de Pékin dans la propagation du Covid-19. Il faut bien reprendre la main en prévision de l'élection présidentielle prévue dans six mois.

Pour le reste, le flou règne toujours, alors que nous ne sommes qu'à quelques jours du grand réveil. Presque impensable dans notre Société où le partage instantané de l'information a pris le dessus sur tout le reste. Et pourtant ! En fait, les questions qui se posaient il y a un mois (deux mois ?) sont toujours les mêmes : quelle forme prendra la reprise ? quelle sera la vigueur de la seconde vague d'épidémie ? combien des travailleurs sans activité le resteront ? Etc.

Pour compléter ces interrogations, j'en ajoute quatre pêle-mêle ce matin, en rapport avec le Covid-19 :

Pourquoi est-ce si compliqué ? Nous sommes toujours sans nouvelle de l'étude européenne Discovery, qui teste quatre traitements contre le Covid-19. Lancée à grands renforts de communication, elle devait rendre son verdict en avril, puis fin avril, puis début mai. Ce sera probablement mi-mai, à cause de sérieux couacs dans la collaboration européenne. Dommage, l'UE rate une nouvelle occasion de faire front commun.

Que dira la Cour ? La Cour constitutionnelle allemande se prononcera dans la journée sur le dernier programme de rachat d'obligations souveraines de la BCE, une décision loin d'être anodine. "Je suis convaincu que les juges se prononceront en faveur de la BCE, mais si je me trompais, un chaos d'une ampleur inédite s'abattrait sur l'Europe et le monde", écrit le chef économiste d'Unicredit Erik Nielsen. Un peu angoissant, mais la Cour a déjà validé par le passé un programme plus sensible vis-à-vis du droit allemand.

Y aura-t-il des files d'attente ? Message personnel : Thierry, Alex, courage, les salons de coiffure vont bientôt rouvrir.

Fallait-il confiner la population ? La question à des milliers de milliards de dollars. D'ailleurs, j'ai réécrit quatre fois ce paragraphe avant d'aboutir à une version moralement acceptable. Dit plus crûment, mieux valait-il laisser le Covid-19 faire beaucoup plus de morts et ne pas mettre l'économie mondiale à l'arrêt ? Et encore plus crûment, le ratio actuel aux Etats-Unis de 450 chômeurs additionnels pour 1 décès n'est-il pas totalement démesuré ? Un vaste débat moralo-sociologico-économico-politique qui n'aura peut-être jamais de réponse claire, puisqu'une modélisation précise des différents scénarios est quasiment impossible. En attendant, si la question vous intéresse, l'économiste de Mirabaud Securities, John Plassard, argumente en faveur d'une réponse (en vidéo).

Le CAC40 gagnait 1,8% à 4458 points. Les bourses du Japon et la Chine continentale sont toujours fermées.

Les temps forts économiques du jour

Le chômage espagnol (9h00), l'indice PMI des services britannique (10h30) et les prix à la production européens (11h00) précèderont aux Etats-Unis la balance commerciale (14h30), le PMI des services (15h45) et l'ISM des services (16h00). A Hong Kong, l'économie s'est contractée de 5,3% en rythme trimestriel sur les trois premiers mois de 2020.

Sur le marché des changes, la paire euro / dollar évolue à 1,0902 USD. L'once d'or recule légèrement sous les 1700 USD. Le pétrole a retrouvé des couleurs, avec un Brent à 28,40 USD et un WTI qui flirte avec les 24 USD. Les obligations souveraines des États-Unis offrent un rendement de 0,63% sur 10 ans. Le Bitcoin est à peu près stable à 8870 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Ashmore : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 310 GBp.
  • Asos : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché en visant 2650 GBp.
  • CRH : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 28,40 à 33 EUR.
  • DSV Panalpina : Morgan Stanley passe de neutre à surpondérer en visant 812,92 DKK.
  • Eurofins : Credit Suisse reste à surperformance et revalorise de 540 à 600 EUR.
  • Freenet : DZ Bank reste acheteur avec un objectif réduit de 23 à 20,50 EUR.
  • Kering : Credit Suisse passe de neutre à surperformance avec un objectif de cours relevé de 490 à 530 EUR.
  • Mersen : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 20 EUR.
  • Nestlé : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 99 à 116 CHF
  • Newron Pharmaceuticals : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 40 à 6,50 CHF.
  • Novartis : Goldman Sachs réduit son objectif de cours de 113 à 110 EUR.
  • Rémy Cointreau : AlphaValue reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 77,90 à 76,70 EUR.
  • Sensirion : Research Partners démarre le suivi à conserver.
  • Vicat : AlphaValue reste acheteur avec un objectif réduit de 65,80 à 49,70 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Total annonce que son bénéfice net a chuté de 35% à 1,78 Md$ au T1. Un premier acompte sur dividende stable de 0,66 EUR par action sera proposé. Le groupe réduit son plan d'investissement et accroît son plan d'économies. EssilorLuxottica a enregistré une contraction de 10,9 % de son chiffre d'affaires du premier trimestre 2020, à 3,78 Mds€, et n'a pas suffisamment de visibilité, à ce stade, pour fournir des prévisions chiffrées. BNP Paribas affiche une contraction de 2,3% de son produit net bancaire au premier trimestre, à 10,89 Mds€, pour un bénéfice net part du groupe en repli de 33,2%, à 1,28 Mds€. La banque s'attend à une contraction de 15 à 20% de son bénéfice net part du groupe 2020, par rapport à 2019. Le Libtayo (cemiplimab) de Sanofi et Regeneron permet d'obtenir des réponses durables et cliniquement significatives dans le traitement de deuxième ligne du carcinome basocellulaire au stade avancé. C'est le Jour J pour la bagarre entre Amber & Co et Arnaud Lagardère & Alliés lors de l'AG de Lagardère. L'Ebitda d'Elior devrait se contracter d'environ 30% sur la totalité de l'exercice. L'opération d'actionnariat salarié 2020 de Total sera réalisée au prix de 26,20 EUR l'action, après 40,10 EUR en 2019. Vinci a réduit le solde de son dividende à 1,25 EUR et tiendra son assemblée générale à huis clos. Air Liquide a finalisé la cession de ses entités en République Tchèque et en Slovaquie à Messer. Scor place une nouvelle "obligation catastrophe". Gecina commercialise 3600m2 additionnels de bureaux. Amoeba annonce l'émission d'une seconde tranche d'obligations convertibles en actions. Pixium Vision accroît sa trésorerie. ECA remporte un contrat de près de 20 M€ dans la lutte contre les mines navales. Bigben lance une gamme de produits sanitaires pour désinfecter les smartphones et les petits objets du quotidien. Le Tribunal de commerce de Paris examinera le seul projet de plan de continuation de Néovacs, déposé par HBR Investment, le 6 mai 2020. Plant Advanced Technologies commercialise un second produit issu du partenariat avec Clariant. L'activité de Safe Orthopaedics reprend en Allemagne.

Ils communiquent sur les conséquences du Covid-19 : Groupe Guillin (assemblée générale), Legrand (assemblée générale), Rubis (assemblée générale), SRP Groupe (assemblée générale), Gaumont (assemblée générale, activité).

Ils ont publié leurs comptes trimestriels : Hybrigenics, Oeneo, Cast, Bonduelle, Graines Voltz, Crédit Agricole de Paris...

Sur les autres marchés

General Electric va supprimer 10 000 postes supplémentaires dans sa division Aviation. Après l'échec de sa cession au private equity (un accord a été trouvé avec Sycamore Partners, qui s'est dédié), L Brands préparerait Victoria's Secret à opérer comme une entité autonome. Intel rachète Moovit pour 900 M$. Apple a lancé un vaste programme obligataire, qui devrait lui permettre de lever jusqu'à 8 Mds$ en quatre tranches. Carnival va reprendre ses croisières à partir du 1er août, uniquement au départ de trois ports des États-Unis. Amazon.com va laisser ses entrepôts français fermés jusqu'au 8 mai inclus. Par ailleurs, un vice-président d'Amazon Web Services démissionne après les licenciements visant des salariés mécontents de leur sécurité au travail aux Etats-Unis dans le contexte d'épidémie. Reuters a appris qu'AmerisourceBergen lorgne la division distribution de Walgreens Boots Alliance. SAP SE a prévenu que certains de ses produits cloud ne sont pas aux niveaux de qualité de sécurité requis et que des mesures correctrices ont été lancées, qui n'affecteront toutefois pas les objectifs même si environ 9% des 440 000 clients du géant des logiciels sont concernés. Infineon s'attend à une contraction d'environ 5% de son chiffre d'affaires cette année, à environ 7,6 Mds€. Adam Neumann, l'ancien patron de WeWork, traine Softbank en justice pour avoir renoncé à une levée de fonds de 3 Mds$. United Airlines pourrait réduire d'au moins 30% les effectifs de ses fonctions support et de son encadrement, en réponse à l'épidémie de Covid-19. Dans un secteur de la location de véhicules laminé par la pandémie, Avis publie des résultats très dégradés et Hertz se préparerait à entrer sous la protection de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. Logitech lance un nouveau programme de rachat d'actions.

Ça publie. Walt Disney, Total, Regeneron, EssilorLuxottica, Siemens Healthineers, AXA, BNP Paribas, Electronic Arts, Intesa, Vonovia, Beiersdorf, Fiat Chrysler

Lectures :

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR LIQUIDE 2.12%135 Cours en temps réel.6.97%
AMAZON.COM, INC. 0.55%3200 Cours en différé.73.18%
AMOÉBA 0.00%2.85 Cours en temps réel.442.86%
APPLE INC. 0.25%383.68 Cours en différé.30.66%
ASHMORE GROUP PLC 1.11%420.2 Cours en différé.-18.88%
ASOS PLC 6.58%3319 Cours en différé.-1.60%
ASTRAZENECA PLC 0.29%8505 Cours en différé.11.80%
AXA 2.03%18.28 Cours en temps réel.-27.20%
BEIERSDORF AKTIENGESELLSCHAFT 0.97%95.92 Cours en différé.-10.06%
BNP PARIBAS 3.29%36.68 Cours en temps réel.-30.57%
BONDUELLE -1.90%20.6 Cours en temps réel.-11.59%
CAC 40 1.01%4970.48 Cours en temps réel.-16.85%
COMCAST CORPORATION 3.11%40.51 Cours en différé.-9.92%
CRH PLC 2.96%32.32 Cours en différé.-9.39%
DJ INDUSTRIAL 1.44%26075.3 Cours en différé.-9.92%
ELIOR GROUP 0.49%5.105 Cours en temps réel.-61.03%
ESSILORLUXOTTICA -0.21%116.95 Cours en temps réel.-13.88%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.01%1.1296 Cours en différé.0.67%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -2.40%536 Cours en temps réel.8.46%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 2.34%8.833 Cours en différé.-33.05%
GECINA 1.03%107.8 Cours en temps réel.-32.46%
GENERAL ELECTRIC COMPANY 1.67%6.69 Cours en différé.-41.04%
GOLD -0.30%1798.3 Cours en différé.18.89%
GROUPE GUILLIN 0.46%21.8 Cours en temps réel.34.07%
HERTZ GLOBAL HOLDINGS, INC. 0.00%1.45 Cours en différé.-90.79%
INFINEON TECHNOLOGIES AG 4.13%22.55 Cours en différé.11.03%
INTEL CORPORATION 1.90%59.53 Cours en différé.-2.39%
KERING SA 0.27%499.75 Cours en temps réel.-14.60%
LAGARDÈRE SCA -1.18%13.39 Cours en temps réel.-31.09%
LEGRAND SA 0.26%68.54 Cours en temps réel.-5.64%
LOGITECH INTERNATIONAL S.A. 1.12%63.1 Cours en différé.37.68%
LONDON BRENT OIL -0.85%42.874638 Cours en différé.-35.88%
MORGAN STANLEY 4.82%49.8 Cours en différé.-2.58%
NASDAQ 100 0.76%10836.333146 Cours en différé.24.08%
NASDAQ COMP. 0.66%10617.443394 Cours en différé.18.33%
NEWRON PHARMACEUTICALS S.P.A. 1.98%1.652 Cours en différé.-73.98%
PIXIUM VISION 1.17%0.521 Cours en temps réel.-25.47%
PLANT ADVANCED TECHNOLOGIES 1.02%19.8 Cours en temps réel.0.00%
REGENERON PHARMACEUTICALS -3.09%620.86 Cours en différé.65.35%
RUBIS 0.69%40.88 Cours en temps réel.-25.33%
RÉMY COINTREAU -1.73%125.2 Cours en temps réel.14.34%
S&P 500 1.05%3185.04 Cours en différé.-1.42%
SANOFI SA -0.29%88.92 Cours en temps réel.-0.78%
SAP SE 0.27%135.04 Cours en différé.12.23%
SCOR SE 1.27%23.84 Cours en temps réel.-36.29%
SENSIRION HOLDING AG 0.33%45.4 Cours en différé.10.60%
SIEMENS HEALTHINEERS AG -0.19%41.755 Cours en différé.-2.49%
SINA CORPORATION 0.50%40.4 Cours en différé.1.18%
SRP GROUPE S.A. 0.99%1.02 Cours en temps réel.-21.42%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. 4.44%205.56 Cours en différé.-10.60%
TOTAL S.A. 0.48%33.32 Cours en temps réel.-32.28%
UNITED AIRLINES HOLDINGS, INC. 8.29%32.67 Cours en différé.-62.91%
VICAT 1.87%27.2 Cours en temps réel.-32.59%
VINCI SA 1.16%80.5 Cours en temps réel.-18.69%
VONOVIA SE 0.99%55.32 Cours en différé.15.25%
WALGREENS BOOTS ALLIANCE, INC. 2.85%40.12 Cours en différé.-33.84%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 2.17%119.34 Cours en différé.-17.49%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 2 mois arrow option
On dirait que Macron tétanisé par son comité scientifique à la noix a peur de déconfiner. Tous ces mandarins qui gagnent en multicartes des centaines de milliers d'Euros par an et tiennent au pouvoir qu'ils ont acquis avec le COVID 19. Finalement le seul qui dit ce qu'il pense même si je ne partage pas tout qu'il dit, est Raoult: l'épidémie est terminée et va disparaître mais Macron a les jetons car il a cassé les hôpitaux avec Sarkozy et Hollande pendant 20 ans et qu'il sait que les Hôpitaux publics ne tiendraient pas face à une seconde vague. Mais la mer COVID 19 est en train de disparaître. Peut-être que Macron rêve d'une dictature avec ce faux vrai Covid jusqu'à fin 2020 ou 2021.....pour supprimer les 35h00, la 5e semaine de congés après la retraite par répartition et le droit du travail.
1
4
  • Publier
    loader