Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA: l'inflation pourrait être "plus élevée et plus persistante" que prévu

28/07/2021 | 21:12
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Washington (awp/afp) - Le président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell a estimé mercredi que l'inflation pourrait être "plus élevée et plus persistante" que prévu, un changement de ton alors qu'il martèle que cette hausse des prix ne devrait être que temporaire.

"Alors que la réouverture se poursuit, d'autres contraintes pourraient continuer à limiter la rapidité avec laquelle l'offre peut s'ajuster", augmentant "la possibilité que l'inflation s'avère plus élevée et plus persistante que ce que nous attendons", a déclaré Jerome Powell lors d'une conférence de presse.

"J'ai confiance dans le fait qu'à moyen terme l'inflation va redescendre", a-t-il encore souligné, reconnaissant qu'"il est difficile de dire quand".

"Nous pensons qu'une partie (de cette inflation) disparaîtra naturellement au fur et à mesure que le processus de réouverture de l'économie progressera. Cela pourrait prendre un certain temps", a-t-il précisé.

"Quoi qu'il en soit, nous utiliserons nos outils de façon appropriée, pour nous assurer que l'inflation tourne autour de 2%", l'objectif de la Fed,

Le président de la Fed répète, depuis des mois, que certes, les prix grimpent, mais que cela ne sera que temporaire.

Dans le communiqué publié un peu plus tôt, à l'issue de la réunion du comité monétaire, la Fed avait estimé que "l'inflation s'est accélérée, reflétant largement des facteurs transitoires".

La hausse des prix aux États-Unis connaît son rythme le plus rapide depuis 13 ans, +3,9% sur un an en mai pour l'indice PCE suivi par la Fed et dont le chiffre de juin sera publié jeudi, et +5,4% en juin pour l'indice CPI.

Elle anticipe 3,4% d'inflation cette année, puis une stabilisation près de son objectif de 2%, à 2,1% en 2022 et 2,2% en 2023, selon les prévisions publiées en juin, et qui seront actualisées lors de la réunion monétaire de septembre.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
21:36Turquie-L'accord de Paris sur le climat présenté au Parlement en octobre
RE
21:22L'euro stable face au dollar pendant la réunion de la Fed
AW
21:16Icade santé-la valeur de marché incluant le produit total de l'ipo est comprise entre 5,6 milliards et 6,4 milliards d'euros
RE
21:16Icade santé-la fixation du prix de l'offre est prévue le 30 septembre et le début des négociations des actions, le 5 octobre
RE
21:16Icade santé-l'ipo inclut une augmentation de capital d'environ 800 millions d'euros
RE
21:16Icade santé-le prix de l'ipo fixé entre 115 euros et 135 euros l'action - communiqué
RE
20:23Raïssi veut que les discussions sur le nucléaire mènent à la levée des sanctions US
RE
19:30La Fed entame sa réunion, orientée sur la réduction de son soutien à l'économie
AW
19:28Les tensions transatlantiques "plus vastes" que la question des sous-marins - Breton
RE
19:18La population de koalas australiens a diminué d'un tiers en trois ans
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"