Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

UE: Projet de règles plus strictes pour les nouveaux prêts à risque

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/03/2018 | 19:25
UE: PROJET DE RÈGLES PLUS STRICTES POUR LES NOUVEAUX PRÊTS À RISQUE

BRUXELLES (Reuters) - Les banques de l'Union européenne devront augmenter leur matelas de fonds propres pour couvrir leurs nouveaux prêts à risque dès mercredi, date de la publication par la Commission européenne du texte qui le prévoit, montre le projet de document auquel Reuters a eu accès.

L'exécutif européen avait envisagé de reporter la date d'application du texte jusqu'à son approbation par les Etats-membres et le Parlement européen avant d'y renoncer, le processus pouvant prendre plusieurs mois.

La proposition ne concerne que les prêts nouvellement émis et non pas l'encours des créances douteuses qui pèse déjà sur les bilans des banques européennes.

Les nouvelles règles obligeraient les banques à passer des provisions dans les deux ans à partir de l'entrée de leurs prêts dans la catégorie à risque et dans les huit ans pour les prêts à risque garantis, et à procéder à une réduction non-linéaire de leur exposition à ces créances douteuses, montre le document.

L'Italie, dont les banques sont plombées par d'importantes créances douteuses, avait plaidé pour une entrée en vigueur plus graduelle des nouvelles règles de provisionnement.

Les réticences de Rome concernaient toutefois les prêts à risque existants, les nouveaux crédits étant moins susceptibles de devenir douteux en raison d'une situation économique qui s'est améliorée et d'une plus grande prudence des banques depuis la crise financière.

Le ministre italien des Finances sur le départ Pier Carlo Padoan a salué la proposition de la Commission expliquant lors d'une conférence de presse à Bruxelles qu'elle faciliterait les cessions de portefeuille de créances douteuses.

Les propositions que présentera la Commission mercredi prévoient en effet aussi des mesures pour accélérer les cessions de portefeuilles de prêts douteux sur le marché secondaire.

(Francesco Guarascio, Juliette Rouillon et Marc Joanny pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
07:33FRANCE : le déficit public a atteint 2,5% du PIB en 2018
DJ
07:05Echanges de tirs Israël-Hamas après une roquette visant Tel Aviv
RE
06:00Agenda economique monde jusqu'au 30 avril
RE
06:00Agenda de l'actualité politique et générale internationale
RE
05:41Russie et Chine disent avoir expulsé de nombreux immigrés nord-coréens
RE
05:04Le Pentagone alloue des fonds à la construction du mur à la frontière mexicaine
RE
05:00France-Les cotes de Macron et Castaner affectées par le 16 mars-Sondage
RE
04:45Trump reconnaît la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan
RE
03:21USA-Les démocrates demandent accès au rapport Mueller d'ici le 2 avril
RE
02:29Brésil-L'ancien président Michel Temer remis en liberté
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité