Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
834
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Trump remet (déjà) la pression sur la Chine

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
04/05/2020 | 09:02

Le 1er mai ne s'est pas vraiment bien passé en bourse aux Etats-Unis, où les indices ont ployé sous l'accumulation des mauvaises nouvelles économiques et d'un réveil de la rhétorique guerrière de la Maison Blanche sur le commerce international. Un retour à la réalité qui a coûté plus de 3% au Nasdaq et 2,8% au S&P500.

Personnellement, je trouve que ça ressemble à un contrefeu en vue de l'élection présidentielle, mais je n'ai bien sûr aucun élément pour l'étayer : Donald Trump et sa garde rapprochée ont commencé en milieu de semaine dernière à marteler que la Chine a propagé le coronavirus à partir de son institut de recherche de Wuhan. Les accusations sont devenues beaucoup plus directes en fin de semaine dernière, d'autant que le Président américain a ressorti de son chapeau le spectre de "mesures de rétorsions commerciales" visant Pékin en punition. On avait bien besoin de ça. 

Le secrétaire d'Etat Mike Pompeo a pour sa part déclaré hier soir disposer d'une "quantité importante de preuves" qu'un laboratoire chinois est à l'origine du Covid-19, affirmant que "les meilleurs experts" pensent qu'il a été fabriqué par l'homme, ce qui va à l'encontre des travaux actuels et des conclusions des services secrets américains (il reste possible que le virus soit sorti accidentellement du laboratoire). Mais Pompeo s'est contredit quelques secondes après en ajoutant "j'ai vu ce que la communauté du renseignement a dit. Je n'ai aucune raison de croire qu'ils se trompent". Difficile de savoir ce qui se passe réellement sous ce crâne. On aurait bien sûr tort de prendre pour argent comptant ce qu'affirme la Chine, mais les interventions de pieds nickelés des dirigeants américains, Trump en tête, sont vraiment inquiétantes.

Quelques mots sur Warren Buffett, le "gourou d'Omaha", dont les bonnes phrases sont portées aux nues par les investisseurs et par les médias. Le pari sur les compagnies aériennes américaines est un raté. Sa société de portefeuille Berkshire Hathaway a cédé toutes ses grosses participations dans Delta Air Lines, American Airlines, Southwest Airlines et United Airlines. A son corps défendant, personne n'avait prévu le Covid-19. Il n'empêche, c'est une sacrée contreperformance pour le célèbre investisseur.

Si vous avez déconnecté pendant le weekend du 1er mai, voici quelques immanquables :

  • La situation s'améliore en Italie, en Espagne et en France sur le front du coronavirus, mais pas en Allemagne ni surtout en Russie. Le nombre de décès au Royaume-Uni va probablement dépasser celui de l'Italie. Donald Trump a déclaré s'attendre désormais à plus de 100 000 morts dans son pays.
  • La FDA autorise le remdesivir de Gilead pour les patients du Covid-19. Mais on est loin du médicament miracle, d'autant qu'il n'est approuvé que pour les patients très gravement atteints sous oxygène.
  • 55% des entreprises du S&P500 ont publié, avec des chiffres en moyenne un peu plus élevés que prévu, mais avec une chute de 13,7% des bénéfices sur un an et un gros trou d'air en vue au second trimestre. La Santé et la Consommation de base s'en sortent le mieux.
  • Le PER moyen des entreprises américaines a dépassé 20 fois (20,3 fois précisément), pour la première fois depuis 2002.
  • Vendredi, Amazon.com a dit s'attendre à une perte au second trimestre à cause des effets du coronavirus, tandis qu'Apple n'a pas formulé de prévisions. Le premier a perdu 7,6% et le second 1,6%.

Le CAC40 perdait 2,9% à 4438 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Les indices PMI manufacturiers finaux d'avril seront publiés tout au long de la journée. Aux Etats-Unis, les commandes d'usine sont programmées à 16h00. Au Japon, les marchés sont fermés pour un jour férié.

L'euro est remonté à 1,0946 USD. L'once d'or se négocie légèrement sous 1700 USD. Le pétrole est à peu près stable, à 21,33 USD pour le WTI et à 25,94 USD pour le Brent. Le rendement du 10 ans américain ressort à 0,61%. Le Bitcoin perd du terrain à 8714 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • A.G. Barr : Liberum passe de conserver à acheter en visant 625 GBp.
  • Care Property Invest : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 31,50 EUR.
  • Carrefour : LBBW passe de conserver à acheter en visant 17 EUR.
  • Danone : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 65 à 73 EUR.
  • Euronext : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 86,80 EUR.
  • Geberit : Credit Suisse passe de sousperformance à neutre avec un objectif de cours réduit de 470 à 450 CHF.
  • Icade : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 85 à 64,60 EUR.
  • Natixis : Citigroup réduit de 2,60 à 2,25 EUR son objectif.
  • Orange : Barclays reste neutre avec un objectif de cours relevé de 12,50 à 13 EUR.
  • Rentokil : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 540 GBp.
  • Scor : Deutsche Bank réduit de 41 à 36 EUR son objectif.
  • Société Générale : Citigroup passe d'acheter à neutre.
  • Telefonica : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 4,40 EUR.
  • Téléperformance : Credit Suisse reste à surperformance et relève son objectif de cours de 200 à 235 EUR.
  • Tenaris : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 6,40 EUR.
  • UBS Group : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif relevé de 10,50 à 11 CHF.
  • Virbac : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 256 à 186 EUR.
  • Wirecard : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 105 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Le marché automobile a sombré de 89% en avril, sans grande surprise compte tenu du confinement. La Société Générale va renoncer à certains de ses produits structurés, a annoncé dans Les Échos son directeur général, Frédéric Oudéa. Airbus développe une solution permettant aux compagnies aériennes d'utiliser leurs gros-porteurs pour des opérations de fret dédiées pendant la pandémie. L'aéroport d'Orly (Groupe ADP), ne devrait pas rouvrir avant l'automne, selon Les Echos, sur la foi d'une bonne source. bioMérieux a reçu l'autorisation d'urgence de la FDA pour commercialiser son panel BioFire RP2.1, qui inclut 22 pathogènes responsables d'infections respiratoires, dont le SARS-CoV-2 responsable du Covid-19. Europcar obtient un prêt de 220 M€ garanti à 90% par l'État, portant à 307 M€ ses financements de crise. Tarkett victime d'une grosse cyberattaque. Ipsen, IRICoR et l'Université de Montréal concluent un accord avec option de licence pour un programme d'oncologie en phase de recherche. Rubis et I Squared Capital ont finalisé l'accord de partenariat dans Rubis Terminal, dont le fonds prend 45%. Deinove désigne un directeur général délégué.

Ils communiquent sur les conséquences du Covid-19 : Albioma (assemblée générale), Boostheat (activité), Les Hôtels Baverez (assemblée générale), Euro Ressources (assemblée générale), Olympique Lyonnais (activité), Biophytis (assemblée générale), Linedata (assemblée générale), Séché (assemblée générale), Global Bioenergies (activité).

Ils ont publié leurs comptes trimestriels : DBV Technologies, Groupe Parot, ADA, Recylex, Assystem, Proactis, Samse, Logic Instrument, Guillemot, Immersion, Foncière 7 Investissement, AB Science, Eurogerm, Ordissimo, Adomos, Clasquin, Groupe Tera, Prologue, DMS, O2i, Nanobiotix, Dedalus, Riber, Kumulus Vape, Keyrus, Ales Groupe

Sur les autres marchés

La FDA a accordé une autorisation de prescription de l'antiviral expérimental remdesivir de Gilead pour le traitement des patients atteints du Covid-19. Elon Musk fait plonger l'action Tesla en annonçant qu'il la trouve trop chère. Telefonica aurait démarré des discussions en vue d'une fusion de sa filiale britannique de téléphonie mobile O2 avec Virgin Media (Liberty Global), a appris Reuters. Le feuilleton Lufthansa continue, avec la perspective d'un renflouement par l'Etat allemand qui semblait acquise mais qui n'a pas été officiellement entérinée, et des rumeurs d'entrée directe au capital à hauteur de 25%. Le Congrès américain veut entendre Jeff Bezos sur les pratiques d'Amazon.com. Rolls-Royce pourrait supprimer jusqu'à 8000 emplois. Tesla a demandé une licence pour devenir fournisseur d'énergie au Royaume-Uni. Berkshire Hathaway, qui a subi 50 Mds$ de pertes au T1, a cédé ses participations dans les quatre grandes compagnies aériennes américaines (Delta Air Lines, American Airlines, Southwest Airlines, United Airlines). Zur Rose soutient son CEO Walter Oberhänsli, accusé par le canton de Thurgovie en lien avec la vente à distance de médicaments en vente libre et les ordonnances électroniques. NBC Universal (Comcast) prévoit une importante réduction d'effectifs. Ryanair va supprimer 3000 emplois. Un test sérologique Covid-19 de Roche approuvé en urgence par la FDA. Ericsson espère retirer 2 Mds$ de la cession d'Iconectiv.

Ça publie. Westpac Banking, Ferrari, Sempra Energy, Endesa, Tyson Foods, Traton, Oeneo, Bonduelle

Lectures :

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
A.G. BARR P.L.C. 0.81%436.5 Cours en différé.-25.34%
ADOMOS 0.25%0.395 Cours en temps réel.-40.21%
AIRBUS SE 2.91%74.17 Cours en temps réel.-44.77%
AMAZON.COM, INC. -0.61%3148.16 Cours en différé.70.37%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. 7.44%14 Cours en différé.-51.19%
ASSYSTEM 0.00%21.9 Cours en temps réel.-32.20%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. 1.43%318830 Cours en différé.-7.44%
BIOMÉRIEUX 1.96%140.2 Cours en temps réel.73.28%
BIOPHYTIS -1.18%0.669 Cours en temps réel.240.20%
BONDUELLE 1.16%20.05 Cours en temps réel.-14.94%
CAC 40 1.95%5005.3 Cours en temps réel.-18.21%
CARE PROPERTY INVEST NV/SA 0.37%27.15 Cours en différé.-8.31%
CARREFOUR 1.46%13.59 Cours en temps réel.-10.40%
CITIGROUP INC. 1.42%52.86 Cours en différé.-33.83%
CLASQUIN 0.32%30.9 Cours en temps réel.-12.00%
DANONE 2.48%56.16 Cours en temps réel.-25.85%
DBV TECHNOLOGIES 2.49%4.206 Cours en temps réel.-79.09%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 2.69%8.712 Cours en différé.-48.29%
EUROGERM 0.00%31.4 Cours en temps réel.-1.88%
EURONEXT N.V. 0.91%94.4 Cours en temps réel.28.77%
EUROPCAR MOBILITY GROUP SA 5.15%1.471 Cours en temps réel.-67.74%
FERRARI N.V. -0.91%184.25 Cours en différé.11.30%
GROUPE ADP 2.99%89.65 Cours en temps réel.-50.57%
GROUPE PAROT 0.00%1.97 Cours en temps réel.-52.30%
HSBC HOLDINGS PLC 1.78%337.1 Cours en différé.-44.08%
LAGARDÈRE SCA -0.82%14.48 Cours en temps réel.-24.86%
LIBERTY GLOBAL PLC -0.94%22.18 Cours en différé.-2.46%
LONDON BRENT OIL 0.76%45.32 Cours en différé.-32.36%
MORGAN STANLEY 0.46%50.58 Cours en différé.-1.06%
NANOBIOTIX 2.15%7.14 Cours en temps réel.-15.58%
NATIXIS 0.44%2.483 Cours en temps réel.-37.47%
O2I 0.49%1.03 Cours en temps réel.-26.26%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 0.00%2.16 Cours en temps réel.-29.41%
ORANGE 1.55%9.946 Cours en temps réel.-25.27%
ORDISSIMO S.A. 5.42%4.28 Cours en temps réel.35.79%
PROACTIS HOLDINGS PLC 0.00%39.5 Cours en différé.-17.71%
PROLOGUE -0.42%0.239 Cours en temps réel.-29.82%
RENTOKIL INITIAL PLC -0.11%537.6 Cours en différé.19.07%
RIBERESUTE CORPORATION -0.98%706 Cours en clôture.-19.13%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC 3.88%276.7 Cours en différé.-61.11%
ROYAL BANK OF CANADA 0.87%96.23 Cours en différé.-6.35%
RUBIS 2.15%40.88 Cours en temps réel.-26.90%
RYANAIR HOLDINGS PLC 1.90%12.05 Cours en différé.-18.97%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.15%33.1 Cours en clôture.-6.10%
SCOR SE 1.37%22.2 Cours en temps réel.-41.48%
SEMPRA ENERGY 2.83%133.57 Cours en différé.-11.82%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2.12%13.996 Cours en temps réel.-55.81%
SOUTHWEST AIRLINES 5.14%34.99 Cours en différé.-35.18%
TARKETT 0.19%10.68 Cours en temps réel.-25.97%
TELEPERFORMANCE 0.85%262.4 Cours en temps réel.19.64%
TENARIS 2.32%5.292 Cours en différé.-48.50%
TYSON FOODS, INC. 2.80%64.56 Cours en différé.-29.09%
UBS GROUP AG 0.94%11.31 Cours en différé.-8.43%
UNITED CONTINENTAL HOLDINGS, INC. 9.35%37.54 Cours en différé.-57.38%
WESTPAC BANKING CORPORATION 3.34%17.32 Cours en clôture.-28.52%
WIRECARD AG -1.28%1.695 Cours en différé.-98.40%
ZUR ROSE GROUP AG -0.95%261.5 Cours en différé.146.26%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 3 mois arrow option
Xi va commencer par vendre tous les bonds du trésor US, avant qu'ils ne s'écroulent définitivement et stopper tout financement des universités US.
  
1
lbastos - Il y a 3 mois arrow option
LE PEN VITE!
  
1
Marie72 - Il y a 3 mois arrow option
Trump fait de la politique et se prépare un coupable au cas où les choses ne s'arrangeraient pas d'ici les élections... Il serait fou de taxer encore les importations et pénaliser ainsi le consommateur américain. Et puis les américains ont-ils indemnisés le monde pour la crise des subprimes ?... il ne fait aucun débat qu'elle venait de chez eux et a été disséminée sciemment dans des tas de portefeuilles via la titrisation. Si on n'a plus les moyens d'affronter la pandémie on le doit en grande partie à cette crise dont on ne s'est remis qu'en apparence au prix d'artifices et de coups de baguette magique des BC....
  
  
Sansdents - Il y a 3 mois arrow option
Trump Vient de faire s'écrouler toutes les bourses capitalistes occidentales et a fait rigoler XI.....Ce Trump est une nullité à force d'avaler de l'eau de javel....
  
  
  • Publier
    loader