Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Trackinsight: L'ETF VanEck Rare Earth/Strategic Metals continue d'afficher des gains exceptionnels

28/10/2021 | 16:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Depuis le début de l'année, le fonds a bondi de 75 % avec la hausse de la demande et le resserrement de l'offre.

Le VanEck Rare Earth/Strategic Metals ETF (REMX) a rebondi en octobre avec des gains de +11,48% après la chute de septembre (-12,78%).

Ce fonds de 1,1 milliard de dollars investit dans des sociétés impliquées dans la production, le raffinage et le recyclage des métaux et minéraux rares et stratégiques tels que le cobalt, le lithium, le titane, le tungstène et le molybdène, entre autres. Les plus grandes concentrations par pays sont la Chine (34,84%), l'Australie (28,87%), les Etats-Unis (15,09%) et le Canada (10,59%). Les 21 positions de REMX comprennent Zhejiang Huayou Cobalt Co Ltd (7,53 %), China Northern Rare Earth Group High-Tech (6,69 %), Ganfeng Lithium Co Ltd (6,43 %) et Tronox Holdings PLC (5,91 %).

Depuis le début de l'année, le fonds a bondi de 75 % avec la hausse de la demande et le resserrement de l'offre. REMX se négocie sur le NYSE ARCA depuis sa création le 27 octobre 2010 et prélève 0,59 % de frais annuels. Sa version européenne récemment lancée, le VanEck Vectors Rare Earth and Strategic Metals UCITS ETF, se négocie à la Bourse de Londres, à la Deutsche Börse et à la Borsa Italiana, avec des frais similaires.

Trouvez et comparez plus de 7000 ETF avec nos outils gratuits :

Vous souhaitez savoir quels ETF sont les plus performants ? Consultez nos guides d’investissement :


© www.trackinsight.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader