Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : marchés saisis de torpeur estivale, chiffres US ignorés

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
13/08/2020 | 18:55
Séance soporifique -mais très symboliquement positive- de part et d'autre de l'Atlantique malgré un calendrier de 'stats' assez chargé mais qui a laissé les opérateurs de marbre.

Nos OAT ont a peine décalé de 0,5Pts de base vers -0,126%, les Bunds de -0,7Pt à -0,416%... et même écart pour les BTP italiens à 1,07 contre 1,077% la veille.

Pas d'avantage de mouvement à Wall Street puisque les T-Bonds ne décalent même pas d'un demi-point de base, à 0,683% contre 0,686%.
Cela commence vraiment à ressembler à une séance de milieu de mois d'août... mais ce n'est pas le seul facteur: la FED a anesthésié le marché pour très longtemps (4 ou 5 ans) avec sa promesse de taux zéro jusqu'à ce que la croissance retrouve son rythme de croisière.

Aux Etats Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage étaient très attendue: bonne surprise puisqu'elles reculent de -228.000, à 963.000 contre 1,1Mns attendu
La contraction saisonnière des inscriptions au chômage se vérifie aussi cet été... mais c'est un peu étonnant car le secteur tourisme ne recrute quasiment pas (d'habitude, l'hôtellerie/restauration embauche beaucoup de saisonniers), c'est donc que des milliers de personnes ne s'inscrivent plus provisoirement.

Le nombre de chômeurs indemnisés aux États-Unis est de 15.486 millions, en recul de 604.000, ce qui coïncide avec un taux de chômage légèrement supérieur à 10%.

Donald Trump vient d'annoncer qu'il promet d'abaisser l'impôt sur les 'gains en capital' des entreprises à 15% s'il est réélu: une nouvelle explosion des déficits US est à prévoir si cette mesure est adoptée.

Cette journée était également marquée par la publication des 'indicateurs d'inflation': les prix à l'exportation US grimpent de +0,8% contre +0,4% attendu, les prix à l'import progressent de +0,7% (faiblesse du $ et hausse du pétrole obligent).
Mais là encore, aucune réaction du côté des T-Bonds US...



Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
22/09TAUX : stabilisation des T-Bonds, nette détente BTP italiens
CF
22/09La BCE ne doit pas craindre d'en faire trop face à la crise (directoire)
AW
21/09TAUX : l'aversion au risque profite clairement à l'obligataire
CF
18/09TAUX : temporisation dans une tendance hebdo très positive
CF
18/09RUSSIE : la Banque centrale maintient son taux pour combattre l'inflation
AW
17/09TAUX : OAT/Bund sous 25Pts de base, BoE évoque taux négatifs
CF
17/09EMPRUNT : Amag Leasing lève 250 millinos de francs à 0,625%, échéance 2023
AW
17/09La Banque d'Angleterre maintient son taux directeur, songe à le rendre négatif
AW
17/09La Banque d'Angleterre maintient son taux directeur à 0,1%
AW
16/09BRÉSIL : la banque centrale maintient son taux directeur à 2%
AW
Dernières actualités "Taux"