Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

TAP Air Portugal retombe dans le rouge, envisage une entrée en Bourse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
22/03/2019 | 15:11

Lisbonne (awp/afp) - La compagnie aérienne TAP Air Portugal a subi des pertes de 118 millions en 2018 en raison notamment des coûts liés à un manque de ponctualité et à un plan de départs volontaires, a-t-elle indiqué vendredi.

Lors de la présentation des résultats annuels de la TAP, son patron Antonaldo Neves a annoncé que le groupe avait commencé "à se préparer à faire une entrée en Bourse (...) à un moment qui sera déterminé par le marché".

La part du capital à mettre sur le marché devrait se situer "entre 15 et 30%", a-t-il ajouté sans autre précision.

TAP est aujourd'hui détenue à 50% par l'Etat portugais, à 45% par le consortium privé Gateway, formé par l'homme d'affaires américain David Neeleman et son associé portugais Humberto Pedrosa, puis à 5% par les salariés du groupe.

La semaine dernière, le conglomérat chinois HNA (Hainan Airlines) avait cédé sa participation indirecte représentant 9% du capital de la compagnie aérienne à la compagnie brésilienne Azul et à un fonds d'investissement contrôlés tous les deux par M. Neeleman.

Après de nombreuses années dans le rouge, TAP était revenu dans le vert en 2017 en affichant un bénéfice de 21,2 millions d'euros.

Sur les 118 millions d'euros de perte en 2018, 95 millions sont dûs à des facteurs exceptionnels liés à "des mesures essentielles à la transformation du groupe afin d'améliorer sa rentabilité", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Les problèmes de ponctualité de la compagnie, qui l'ont obligée à louer des appareils supplémentaires et à indemniser ses passagers, ont coûté 41 millions d'euros. Au total, ses coûts opérationnels ont augmenté de 14,7%.

La TAP a par ailleurs dépensé 26,9 millions d'euros dans un plan de départs volontaires et 27,6 millions dans la restructuration d'une filiale brésilienne spécialisé dans l'entretien et la réparation d'avions.

La compagnie a également pâti d'une hausse de la facture de carburant en raison surtout de l'évolution du cours du pétrole.

Le chiffre d'affaires du groupe a tout de même enregistré en 2018 une hausse de 9,1%, à 3,25 milliards d'euros l'année dernière, "soit plus du double de ses principaux concurrents européens qui ont enregistré une croissance de 4% en moyenne", a relevé la TAP.

La compagnie aérienne a transporté un nombre record de 15,8 millions de passagers en 2018, en hausse de 10,4% par rapport à l'année précédente.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
15:38EUROPACORP : enregistre un chiffre d'affaires annuel en repli de 33%
AO
15:08JEAN-DOMINIQUE SENARD : Fiat et Renault carburent en Bourse après l'annonce d'un projet de fusion
DJ
15:01MICHELIN : Déclaration des transactions sur actions propres - Période du 17 au 23 mai 2019
GL
14:39RENAULT : La potentielle fusion entre RENAULT et FIAT CHRYSLER réjouit les marchés
AO
13:11Renault et Fiat Chrysler en chiffres
AW
12:59THOMAS COOK : voudrait se recentrer sur l'activité en ligne
CF
12:56La Poste en négociation exclusive pour céder Car Postal France
AW
12:54Le crowdfunding a franchi la barre du demi-milliard en Suisse
AW
12:52UBER : Ryan Graves démissionne du conseil d'administration
CF
12:47NOVARTIS : la FDA approuve Zolgensma d'AveXis
CF
Dernières actualités "Sociétés"