Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Stratégie : Qui a le meilleur dividende ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
6
03/06/2019 | 14:16

Les actions européennes servent de beaux coupons : leurs rendements sont même actuellement au-dessus de leur moyenne 30 ans (4% vs. 3,4%), ce qui en fait une grande classe d'actifs vraiment intéressante aux yeux d'UBS. Du moins si leur pérennité est garantie, car le quantitatif ne fait pas tout : il faut du qualitatif. C'est sur cette problématique que la banque suisse s'est penchée.

Les statistiques toutes fraîches le prouvent, les investisseurs ont renforcé leurs positions en valeurs défensives en mai, aux dépens des cycliques. Avec des indices occidentaux en baisse mensuelle de plus de 5%, quoi de plus naturel. Dans ce type de configuration, les valeurs de rendement suscitent à nouveau l'intérêt, car au-delà du dividende proprement dit elles offrent en général des caractéristiques fondamentales qui les classent parmi les candidats prétendument les plus solides. 
 
Mais mieux vaut en être sûr. Une action dite de rendement forcée par les circonstances à abaisser son coupon perd en général pour un moment son seul véritable atout boursier. Pour garantir qu'un dividende est pérenne, il faut s'assurer que la société qui le verse a toutes les forces nécessaires pour l'alimenter et, mieux, le faire progresser. C'est le travail auquel s'est livré UBS. La banque a commencé par dresser un état des lieux des dividendes versés en Europe avant de proposer des dossiers qui cochent toutes les cases. L'Etat des lieux, tout d'abord, permet de tirer cinq enseignements : 
  • Les taux de distribution actuels ne sont pas outrageusement élevés (57% vs. 53% pour la moyenne long terme)
  • La couverture par les cash-flows libres est correcte, à 1,38 fois les anticipations 2019
  • Les bilans sont sous-lestés avec une manne brute de 900 milliards d'euros attendue en fin d'année.
  • Les dividendes sont bien moins volatiles que les résultats
  • En phase de récession, les dividendes ont tendance à se contracter de 0,4 fois le recul des résultats car les sociétés jouent sur le taux de distribution.
 
Sur la base de ces éléments, UBS a croisé les données pour identifier les meilleurs titres en matière de rendement élevé et de sécurité du dividende. Leurs caractéristiques doivent cumulativement répondre aux conditions suivantes :
  • Le rendement est supérieur à la moyenne du marché et des comparables sectoriels
  • La couverture du dividende est supérieure à celle des comparables
  • Le montant du dividende est attendu en hausse en 2019 et en 2020
  • L'endettement est plus réduit que celui des comparables
UBS a aussi écarté les capitalisations inférieures à 3 milliards d'euros et les actions qu'il ne suit pas à l'achat ou à neutre. Il en ressort une liste de 15 titres à haut rendement dont les dividendes sont bien sécurisés (en gras, les françaises) :
 

Les gros rendements européens bien sécurisés (Source UBS - Cliquer pour agrandir)

UBS a aussi dressé une liste de dossiers qui ont en commun d'être des champions du cash-flow, c’est-à-dire qui génèrent beaucoup de liquidité. Ces dossiers ont pour caractéristiques communes :
  • Une génération élevée de cash-flow libre
  • Une croissance positive du cash-flow libre attendue cette année
  • Un rendement du cash-flow libre supérieur à la moyenne des comparables
  • Un ratio dette nette sur Ebitda inférieur à 2 fois et à la moyenne sectorielle.
Cette liste "cash-flow" concerne là aussi des valeurs de plus de 3 milliards d'euros de capitalisation, pour lesquelles UBS a un avis achat ou neutre. A la différence de la première, les rendements sont très variables :
 

La liste des gros générateurs de FCF (Source UBS - Cliquer pour Agrandir)
 
Enfin, UBS a constitué une dernière liste plus longue, de stars de la trésorerie. Elle intègre des valeurs de plus de 3 milliards d'euros de capitalisation, suivies à l'achat ou à neutre par UBS, et qui partagent :
• Des perspectives de croissance des revenus et des résultats en 2019
• Une situation de trésorerie nette positive (la trésorerie fait plus que couvrir la dette)
• Un Ebitda positif
La liste comprend aussi des dossiers qui n'ont pas pour tradition de verser des coupons, il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une autre sélection de rendement, mais ces entreprises ont en théorie les moyens d'offrir une rémunération exceptionnelle à leurs actionnaires (via des rachats d'actions par exemple) : 


Les belles trésoreries (Source UBS - Cliquer pour Agrandir)
 
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.14%1.0877 Cours en différé.-3.61%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
6
Réagir à cet article
RiBo - Il y a 2 mois arrow option
Bonjour Anthony, il n'y aurait pas erreur sur le rendemnt d'Alstom...1.45 et non 14.5% ?
  
  
Anthony BONDAIN - Il y a 2 mois arrow option
Je pense qu'UBS a intégré le coupon exceptionnel à venir cette année.
  
  
  • Publier
    loader