Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

SIX: Schmolz+Bickenbach privé de négoce avant son assemblée décisive

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
02/12/2019 | 09:47

Zurich (awp) - Le négoce des actions Schmolz+Bickenbach (S+B) est suspendu jusqu'à nouvel avis, annonce lundi la Bourse suisse (SIX). L'aciériste lucernois, en grande difficulté, joue son avenir ce jour lors de son assemblée générale extraordinaire prévue à 14h00.

Au bord de l'asphyxie financière, S+B a urgemment besoin de capitaux frais, raison pour laquelle les actionnaires ont été conviés en assemblée pour se prononcer sur une augmentation de capital. Quelque 800 emplois en Suisse centrale sont en jeu, se sont notamment émus des élus politiques de la région.

Selon des informations parues dimanche dans la SonntagsZeitung, l'investisseur russe Viktor Vekselberg a élaboré un nouveau plan pour sauver le groupe, qu'il doit présenter ce jour comme alternative à la recapitalisation prévue à hauteur de 325 millions de francs suisses.

Selon ce plan, la recapitalisation ne serait que de 200 millions si bien que le propriétaire d'Amag, Martin Haefner, ne serait plus qu'un actionnaire minoritaire, ce qu'il veut à tout prix éviter. Il a donc proposé à M. Vekselberg de racheter ses parts. Un problème avec ce scénario: les sanctions américaines contre le milliardaire russe pourraient empêcher un tel arrangement. Les deux parties chercheraient une solution.

Dans un entretien avec la NZZ am Sonntag, M. Haefner s'est déclaré prêt à injecter des fonds maintenant mais aussi dans quelques années (325 millions), pour permettre une reprise par exemple.

S+B emploie quelque 10'000 personnes dans le monde et 800 en Suisse. Un porte-parole a déclaré au journal que l'entreprise disposait de suffisamment de liquidités jusqu'en janvier. Les salaires de décembre sont assurés.

op/maj

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
13:13Point marchés-Prises de bénéfice en Bourse, Wall St prolonge son week-end
RE
12:24LVMH : plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du 20 janvier 2020
AO
12:13STMICROELECTRONICS plus forte hausse du CAC 40 à la mi-journée du 20 janvier 2020
AO
11:31Bourse Zurich: les indices se maintiennent dans le vert
AW
11:10CAC 40 : en légère baisse pour débuter la semaine
CF
11:08BOURSE DE HONG KONG : Brise d'optimisme sur les grandes Bourses asiatiques, sauf à Hong Kong
AW
10:50CARREFOUR : Agenda AOF / Sociétés France - Semaine du lundi 20 janvier 2020
AO
10:26Point marchés-L'Europe repart à la baisse en l'absence de Wall Street
RE
10:03BOURSE DE PARIS : Paris marque un intermède
AW
09:45Bourse Zurich: vent d'optimisme sur les indices
AW
Dernières actualités "Indices / Marchés"