Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 17 janvier 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
17/01/2020 | 17:02

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

GRANDE DISTRIBUTION: Le géant helvétique de la grande distribution Migros a réussi à faire légèrement croître ses recettes l'année dernière, dans un contexte tendu pour le secteur. Si le commerce de détail classique, notamment les supermarchés, a souffert d'un léger recul, les ventes en ligne et le commerce de proximité ont poursuivi leur avancée. "L'an dernier, nous avons pris des mesures supplémentaires importantes afin de fortifier le groupe Migros pour faire face à l'avenir. Au vu de l'environnement de marché exigeant, Migros est sur la bonne voie", a affirmé dans un communiqué le patron Fabrice Zumbrunnen.

LUXE: Le groupe de luxe Richemont a vu ses ventes du 3e trimestre de son exercice décalé 2019/2020 s'inscrire en hausse, malgré les manifestations à Hong Kong, le marché le plus important de l'industrie horlogère suisse. Les affaires en Europe et la division joaillerie, composée de Cartier et Van Cleef & Arpels, ont quant à elles porté la performance. Durant la période sous revue, allant d'octobre à décembre, le chiffre d'affaires a pris 6% à 4,16 milliards d'euros, et une hausse de 4% hors effets d'échange, selon le communiqué.

CONJONCTURE: Les effectifs des industries horlogère et microtechnique se sont étoffés de 2,2% sur un an à 59'103 fin septembre 2019. L'environnement économique et politique laisse cependant présager une stabilité des postes cette année, indique la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP). "Cette seconde progression consécutive permet aux effectifs de frôler la barre des 60'000 emplois, laquelle n'a plus été atteinte depuis le milieu des années 70, et de compenser en deux ans la perte d'effectifs constatés entre 2014 et 2017", fait remarquer la faîtière.

NOMINATION: Le géant du travail intérimaire Adecco a annoncé la nomination de Coram Williams au poste de directeur financier. Il succèdera dans la courant de l'année à Hans Ploos van Amstel. L'actuel directeur financier avait rejoint Adecco en septembre 2015. Son successeur, un Britannique, a travaillé dans les mêmes fonctions pour Pearson et Penguin Random House, a précisé le groupe zurichois dans un communiqué.

BANQUES: Banque Migros a connu un développement globalement fructueux de ses affaires en 2019. Recettes et volumes ont nettement progressé dans les crédits, principale activité de l'établissement. La vente de deux immeubles a propulsé le bénéfice net vers des sommets. Coeur de métier de la banque, les opérations d'intérêts ont permis de dégager un résultat net de 489,1 millions de francs suisses, en hausse de 4,2% sur un an, indique le bras financier du géant de la distribution Migros.

COMMERCE DE DÉTAIL: Les coopératives Migros Vaud et Genève ont accusé l'année dernière une contraction de leurs chiffres d'affaires respectifs. Cette baisse s'inscrit dans un "contexte concurrentiel" difficile, affirment les deux entités du géant de la grande distribution. Les recettes de Migros Vaud se sont repliées de 1,3% sur un an à 1,11 milliard de francs suisses. Dans un communiqué, l'antenne vaudoise revendique des investissements "conséquents" en 2019 afin de renforcer son réseau de vente de proximité. L'entité vaudoise compte 35 millions de clients.

AUTOMOBILES: L'importateur et distributeur automobile Amag a connu la croissance pour sa 75e année d'existence. En 2019, le chiffre d'affaires a atteint 4,7 milliards de francs suisses, contre 4,6 milliards l'exercice précédent, indique le groupe devenu zougois. Les immatriculations des marques Volkswagen, Audi, Seat et Škoda ont augmenté de 12% à 91'628 véhicules, à comparer avec une progression de 3,9% pour l'ensemble du marché helvétique. Volkswagen détient une part de 11% de ce marché.

BANQUES: Le gestionnaire d'actifs en délicatesse GAM se fend d'un nouvel avertissement sur résultats pour l'exercice écoulé, attribué à la contraction des avoirs sous gestion. L'excédent opérationnel ajusté avant impôts (Ebit) aura été divisé par plus de douze à environ 10 millions de francs suisses, commissions de performance de 12 millions compris.

CONJONCTURE: Après sept mois de baisse continue, les prix à la production et à l'importation ont légèrement relevé la tête en décembre. L'indice PPI a ainsi grappillé 0,1% sur un mois pour se fixer à 100,7 points, selon les indications fournies par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En comparaison annuelle, un repli de 1,7% est enregistré. Malgré cette petite reprise à fin 2019, l'OFS constate une baisse de 1,4% sur l'ensemble de l'année. Cette contraction s'explique principalement par le tassement des prix des produits pharmaceutiques, de la ferraille, des produits pétroliers ainsi que des métaux et des produits semi-finis en métaux, précise un communiqué.

COMMERCE INTERNATIONAL: La morosité persistante des entreprises exportatrices cède la place en début d'année à un regain d'optimisme pour le premier semestre de l'exercice en cours, selon une étude périodique conjointe de Switzerland Global Enterprise et de Credit Suisse. Plus de la moitié des petites et moyennes entreprises (PME) interrogées par la faîtière des exportateurs anticipe une progression des ventes à l'étranger, qui devrait encore accélérer sur la seconde moitié de l'année.

CONJONCTURE: Au plus bas en près de 30 ans: la croissance chinoise est tombée l'an dernier à 6,1%, au moment où la guerre commerciale avec Washington s'intensifiait, et ce malgré les efforts de Pékin pour stabiliser la conjoncture. Le président américain Donald Trump répète à l'envi que les surtaxes douanières imposées à la Chine depuis près de deux ans ont fortement nuit à l'économie chinoise et poussé Pékin à négocier un accord -- ce qui est chose faite depuis mercredi.

CONJONCTURE: Le secteur du commerce au Royaume-Uni s'enfonce dans la crise avec des ventes au détail en baisse de 0,6% en décembre sur un mois pendant la période cruciale des fêtes, selon des chiffres publiés vendredi par le Bureau national des statistiques. Ce chiffre a pris à contre-pied les analystes, qui s'attendaient à une hausse de 0,6% selon Bloomberg. Il confirme la mauvaise passe de cet indicateur qui n'est pas parvenu à croître lors des cinq derniers mois, du jamais vu depuis le début de la collecte de ces données en 1996.

TRANSPORT ROUTIER: Autostrade per l'Italia, filiale du groupe d'infrastructures Atlantia, a annoncé un important plan d'investissement, de maintenance et de recrutements alors qu'elle est sous la menace d'une révocation de ses concessions autoroutières après l'effondrement meurtrier en 2018 du pont Morandi de Gênes, qu'elle gérait. Le conseil d'administration d'Autostrade a approuvé les lignes directrices du plan stratégique qui déploiera des ressources de 7,5 milliards d'euros (8,1 milliards de francs suisses) d'ici 2023, réparties entre investissement et maintenance du réseau, a annoncé dans un communiqué l'entreprise contrôlée par la famille Benetton.

CONJONCTURE: L'Italie, traditionnellement dépendante de ses exportations, a enregistré en novembre une nouvelle hausse de son excédent commercial, en progression de 897 millions d'euros sur un an, a annoncé l'Institut national des statistiques (Istat). Le solde positif de la balance commerciale s'est établi à 4,87 milliards d'euros (5,2 milliards de francs suisses) en novembre.

AUTOMOBILES: Le groupe automobile français Renault a vu ses ventes mondiales baisser de 3,4% en 2019, un peu moins fortement que le marché, à 3,75 millions de véhicules, limitant les dégâts grâce au succès de sa gamme "low-cost". Pour la première année sans son patron déchu Carlos Ghosn, la marque au losange a chuté de 6,9%, mais le constructeur a bénéficié de la bonne santé de son label roumain Dacia (+5,1%) en Europe et de la croissance de Lada en Russie (+3,6%), selon un communiqué.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADECCO GROUP AG 0.98%57.82 Cours en différé.-4.70%
ATLANTIA SPA -0.04%22.79 Cours en différé.9.81%
AUDI AG -0.24%830 Cours en différé.4.00%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 0.66%72.78 Cours en différé.-2.08%
CREDIT SUISSE GROUP AG 1.04%13.565 Cours en différé.2.67%
PEARSON PLC 0.24%575 Cours en différé.-9.95%
RENAULT 2.26%31.62 Cours en temps réel.-26.64%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.35%63.6564 Cours en différé.2.65%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Forex"
14:47AMAFI - 20-19 - Taxe sur les transactions financières
PU
14:47CMA CGM : Peak Season Surcharge (PSS) - Exports en sortie de Russie orientale
PU
14:45USA : les mises en chantier reculent, pas les permis
CF
14:41USA-Plus forte hausse des prix à la production depuis 2018
RE
14:39USA : hausse de 0,5% des prix producteurs en janvier
CF
14:34ETATS-UNIS : prix à la production core supérieurs aux attentes à 0.5%
14:34CHINE : La BPC prévoit un impact économique limité du coronavirus
RE
14:33ETATS-UNIS : permis de construire meilleurs qu'attendu à 1.55M
14:21BUDGET DE L'UE : Merkel prédit des négociations "très dures"
AW
13:42GOVERNMENT OF GRAND DUCHY OF LUXEMBOURG : Visite conjointe des ministres Franz Fayot, Carole Dieschbourg et Claude Turmes au Cabo Verde
PU
Dernières actualités "Forex"