Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mercredi 17 novembre

17/11/2021 | 17:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

RÉASSURANCE: Le renchérissement des primes d'assurances devrait amener le volume mondial à dépasser pour la première fois la barre des 7000 milliards de dollars d'ici mi-2022, plus tôt que ce que prévoyait Swiss Re encore au début de l'été. La croissance des primes globales en termes réels - c'est-à-dire ajustés des effets de l'inflation - est attendue à 3,4% en 2021, 3,3% en 2022 et 3,1% en 2023. L'évolution reflète "une prise de conscience croissante des risques, la hausse de la demande de couverture et le durcissement des tarifs dans les activités non-vie", indique le réassureur zurichois dans sa dernière étude Sigma.

TOURISME: Les acteurs du tourisme ont profité d'une marche des affaires favorable au troisième trimestre au Tessin. Grands laissés-pour-compte des derniers baromètres, même les restaurateurs ont retrouvé le sourire, en particulier dans les régions en bordures des lacs Majeur et de Lugano, selon le bureau cantonal de la statistique dans son pointage périodique. Les entreprises tessinoises actives dans l'hôtellerie ont signalé à une écrasante majorité (83,2%) une augmentation des nuitées en rythme annuel, nettement supérieure à celle observée dans le reste du pays.

PHARMA: Après l'échec de l'étude de phase 2 sur l'antiviral oral contre le Covid-19 développé par son partenaire américain Atea Pharmceuticals, Roche met un terme à la collaboration. Après une analyse "approfondie" de l'environnement de développement dans les traitements contre le coronavirus, le géant pharmaceutique bâlois souhaite se focaliser sur d'autres programmes dans ce domaine. Suite à cette décision "difficile", Roche restituera à Atea les droits et licences sur le traitement de l'antiviral oral contre le Covid-19 AT 527 accordés dans le cadre du partenariat. Le laboratoire rhénan veut désormais poursuivre le développement d'autres options de traitement et de diagnostic du Covid-19, notamment de l'association d'anticorps Ronaprev (casirivimab et imdevimab) en partenariat avec Regeneron, et d'Actemra/RoActemra (tocilizumab), tous deux inclus dans la directive de l'Organisation mondiale de la santé.

PHARMA: Dopée depuis l'éclatement de la pandémie aux ventes de tests de dépistage du coronavirus, la division Diagnostics de Roche compte se maintenir sur la voie de la croissance, à un rythme toutefois moins débridé que pendant cette période particulière. Son directeur général (CEO) Thomas Schinecker a expliqué en entretien avec AWP miser notamment sur une prise de conscience par le grand public de l'importance de la prévention en matière de santé publique.

PANDÉMIE: L'Agence européenne des Médicaments (EMA) a annoncé mercredi avoir entamé l'évaluation d'une demande d'autorisation dans l'UE du vaccin anti-Covid de la société pharmaceutique américaine Novavax, précisant qu'un avis pourrait être émis en "quelques semaines". "L'EMA a commencé à évaluer une demande d'autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin anti-Covid de Novavax".

MATIÈRES PREMIÈRES: Le géant des matières premières Glencore a signé un contrat pour la vente de sa filiale Ernest Henry Mining, une mine australienne de cuivre et d'or, à Evolution Mining, pour un montant de 1 milliard de dollars australiens (679,6 millions de francs suisses). Le groupe zougois devrait encaisser 800 millions de dollars à la fin de la transaction prévue en janvier 2022 et ensuite 200 millions douze mois après la finalisation de l'opération.

GESTIONNAIRE D'ACTIFS: Le spécialiste du capital-investissement Partners Group a acquis pour le compte de ses clients la majorité de la société industrielle américaine Diversitech. L'opération valorise l'entreprise rachetée à 2,2 milliards de dollars, soit 2,05 milliards de francs suisses. Partners Group s'est emparé d'un paquet d'actions détenu par certains fonds gérés par la société d'investissement britannique Permira. Celle-ci restera actionnaire minoritaire, au même titre que la direction de Diversitech.

TÉLÉCOMS: La Chine compte désormais 450 millions d'utilisateurs de la 5G, cette technologie amenée à révolutionner l'internet mobile au coeur d'une intense bataille commerciale, selon des chiffres publiés par le gouvernement. L'internet 5G, dont le débit est 100 fois plus rapide que les réseaux 4G existants, permet de transmettre en un temps très court de grandes quantités de données. Le déploiement progressif de la 5G à travers le monde accompagne l'émergence des objets connectés, dont l'utilisation est amenée à se généraliser. La Chine, qui avait été en 2019 l'un des tout premiers pays à lancer officiellement la 5G, est un précurseur dans ce domaine, grâce à l'avance technologique de son champion Huawei.

TRANSPORT: Les utilisateurs d'Uber dans certaines ville peuvent à nouveau partager une course avec d'autres passagers, pour un prix réduit, une offre qui avait disparu avec les restrictions sanitaires pendant la pandémie. "609 jours plus tard, les trajets partagés sont de retour aux Etats-Unis", a annoncé Andrew Macdonald, un vice-président du leader mondial de la réservation de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC).

AUTOMOBILE: Le syndicat allemand de la métallurgie et le groupe Stellantis ont signé un accord dans le conflit autour d'une possible réorganisation d'Opel en Allemagne, qui avait aussi irrité des responsables politiques. "Le transfert prévu du site d'Eisenach (centre) et de l'usine historique d'Opel à Rüsselsheim (ouest) vers le groupe Stellantis est évité", indique IG Metall dans un communiqué.

ASSURANCES: Le marché des médicaments en Suisse n'a pas échappé l'an dernier aux remous provoqués par la pandémie de coronavirus. La constitution préventive de stocks de psychoanaleptiques et de somnifères notamment a encore aggravé les perturbations d'approvisionnement associée à la raréfaction persistante du nombre de producteurs de substances active à l'échelle mondiale, souligne mercredi l'assureur santé Helsana dans son rapport annuel sur la question. Les informations plus ou moins éclairées sur une efficacité des préparations contre le Covid-19 semblent avoir également joué un rôle. Nonobstant une infirmation des effets protectifs de la vitamine D contre la maladie, les ventes de ce type de produits se sont ainsi maintenues tout au long de l'année au-dessus de leur niveau de 2019.

CONJONCTURE: La Banque centrale européenne (BCE) estime que la lenteur du rythme de la vaccination contre le Covid-19 dans certaines parties du monde pourrait menacer la stabilité financière. Et cela quand bien même la reprise économique est déjà engagée. La reprise économique en cours, avec une activité soutenue dans les entreprises de la zone euro, a "réduit bon nombre de nos pires craintes concernant les cicatrices économiques et l'augmentation du risque d'impayés de crédit" dans le sillage du Covid-19.

CONJONCTURE: L'inflation a bondi au Royaume-Uni sur un an en octobre à 4,2%. Le renchérissement s'est ainsi hissé à son plus haut niveau depuis novembre 2011 où il avait atteint 4,8%. Après avoir connu une légère baisse en septembre à 3,1%, l'inflation repart à la hausse, tirée notamment par une augmentation des prix de l'énergie pour les ménages, des voitures d'occasion ou encore de l'essence, selon l'ONS. La Banque d'Angleterre (BoE) s'est inquiétée à plusieurs reprises de ce haut niveau d'inflation, mais avait décidé lors de sa dernière réunion en novembre de ne pas resserrer sa politique de taux, à un plus bas historique, pour ménager la reprise économique.

CONJONCTURE: Le nombre de créations d'entreprises a nettement rebondi (+6,7%) en France au mois d'octobre par rapport au mois de septembre où il avait reculé de 1,9% (chiffre révisé). En octobre, 84.667 entreprises ont ainsi été créées, dont 54.442 micro-entreprises, soit 64,7% du total.

CONJONCTURE: L'excédent commercial de l'Italie s'est replié de 60% en septembre sur un an, à 2,4 milliards d'euros, sous l'effet d'une forte reprise des importations extracommunautaires. En septembre 2020, la troisième économie de la zone euro avait enregistré un excédent commercial de 6 milliards d'euros.

COMMERCE EXTÉRIEUR: La hausse des exportations du Japon a encore faibli en octobre (+9,4% sur un an), son rythme le plus faible depuis huit mois alors que les pénuries mondiales d'approvisionnement pesaient toujours. Ce taux de croissance des exports est en outre inférieur aux attentes des économistes du consensus Bloomberg (+10,3%).

FRET AÉRIEN: Le géant de la livraison FedEx va fermer sa base de personnel naviguant à Hong Kong. Le groupe va relocaliser ses pilotes à l'étranger en raison des mesures anti-Covid en vigueur sur le territoire, ont rapporté des médias. Cette décision est le dernier coup porté à la réputation de Hong Kong, un centre logistique international, alors que la ville maintient face à la pandémie des mesures de quarantaine et des restrictions de voyages parmi les plus sévères au monde. "Alors que l'environnement commercial mondial continue d'évoluer et compte-tenu des exigences liées à la pandémie à Hong Kong, FedEx a pris la décision de fermer sa base de personnel naviguant à Hong Kong et de relocaliser ses pilotes", a déclaré FedEx.

INTERNET ET LOGICIELS: Le géant chinois de l'internet Baidu a fait état de 2,3 milliards d'euros (2,4 milliards de francs suisses) de pertes au troisième trimestre, et mis en garde contre les incertitudes liées à l'épidémie de coronavirus. Le groupe basé à Pékin a annoncé, pour la période juillet-septembre, des pertes 28 fois plus élevées qu'au deuxième trimestre.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:12BURKINA FASO : Mutinerie de soldats, rumeurs de coup d'Etat démenties
RE
15:10Grande incertitude en matière d'inflation, dit Holzmann (BCE)
RE
14:56Burkina Faso-Mutinerie de soldats, rumeurs de coup d'Etat démenties
RE
13:38Une députée britannique dit avoir été évincée de l'exécutif car musulmane
RE
12:45Orange-un conseil est convoqué vendredi pour nommer christel hey…
RE
12:34Londres accuse Moscou de vouloir installer un dirigeant en Ukraine
RE
12:25Londres accuse Moscou de vouloir installer un dirigeant en Ukraine
RE
11:52MALI : Un militaire français tué dans une attaque au mortier
RE
11:31L'Iran devrait retrouver son droit de vote à l'Onu, dit la Corée du Sud
RE
11:25Le chef de la Marine allemande démissionne après ses propos sur Poutine
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"