Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mercredi 15 mai 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/05/2019 | 17:15

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION: Lafargeholcim est une nouvelle fois parvenu à étoffer ses ventes trimestrielles et à améliorer nettement sa rentabilité opérationnelle. Le retrait de plusieurs marchés de l'Asie du Sud-est a permis au géant franco-suisse des matériaux de construction de renforcer son assise financière. Le chiffre d'affaires réalisé au cours des trois premiers mois de l'année frôle les 6 milliards de francs suisses, soit une progression de 2,2% en rythme annuel. A périmètre constant, la croissance a même atteint 6,4%, précise l'entreprise mercredi dans un communiqué.

JUSTICE: La justice française travaille toujours sur les agissements de Lafarge en Syrie et un dénouement dans ce dossier n'est pas en vue. La maison-mère Lafargeholcim a quant à elle effectué les provisions financières nécessaires pour faire face à cette affaire. "L'information judiciaire est toujours en cours, il n'y a pas encore de date de procès", a indiqué à AWP une source judiciaire parisienne.

AGRICULTURE: Après une performance record en 2017, Fenaco a poursuivi sa croissance l'an dernier. La coopérative agricole bernoise a vu son bénéfice bondir de près d'un tiers, passant en l'espace d'un an de 99 à 130 millions de francs suisses, notamment sous l'effet de la vente d'immeubles. Le chiffre d'affaires s'est quant à lui hissé à 6,77 milliards de francs suisses, soit 8,1% de plus qu'en 2017, précise mercredi le groupe établi à Berne et qui contrôle notamment les enseignes Landi, Volg et Agrola. Près de la moitié de la progression, soit 500 bons millions est à mettre au compte de la croissance interne.

ASSURANCES: Groupe Mutuel a connu en 2018 un important recul du nombre d'assurés au titre de l'assurance obligatoire des soins (LAMal) en raison d'une hausse de primes pour renforcer ses réserves, alors même que le rythme de l'inflation des coûts de la santé est resté relativement bas. L'assureur valaisan s'attend à une inversion de tendance pour l'exercice en cours. Le chiffre d'affaires de la holding octodurienne, qui a bouclé dans le vert son premier exercice sous sa nouvelle structure juridique, se monte à plus de 5,6 milliards de francs suisses, pour l'essentiel (5,5 milliards) générés par le secteur de la santé.

PHARMA: Novartis pourra commercialiser sa thérapie cellulaire Kymriah au Japon au prix de 33,5 millions de yen (environ 308'000 francs suisses). Les autorités de l'archipel avaient déjà accordé un accord de principe à ce traitement il y a quelques semaines, mais les questions tarifaires prêtaient encore à discussion. "Nous nous réjouissons d'avoir en l'espace de quelques semaines obtenu l'accès au marché japonais et conclu un accord tarifaire et de remboursement", indique le laboratoire bâlois. Le traitement - dont la posologie se résume à une injection unique - est approuvé au Japon dans l'indication contre certaines formes de leucémies.

COMMERCE EN LIGNE: Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a plus que triplé son bénéfice net sur un an au premier trimestre, porté par la croissance de l'informatique en nuage et de sa base d'utilisateurs. Le groupe fondé par l'emblématique Jack Ma a réalisé sur la période de janvier à mars un bénéfice net de 25,8 milliards de yuans (3,8 milliards de francs suisses), en hausse de 242% sur un an, a-t-il indiqué mercredi.

TOURISME: TUI a creusé sa perte nette au premier semestre, sa saison basse. Le géant allemand du tourisme a notamment souffert de l'immobilisation de sa flotte de Boeing Max 737, de la désaffection pour ses destinations phare aux Canaries et de vacances de Pâques tardives. Au premier semestre de son exercice décalé 2018/2019, soit d'octobre à mars, une période traditionnellement creuse, le géant mondial du tourisme a augmenté sa perte nette part du groupe de 22%, à 341 millions d'euros. Le groupe basé à Hanovre et coté à la Bourse de Londres a vu son chiffre d'affaires se stabiliser à 6,68 milliards d'euros sur la période, soutenu par les croisières (Marella et Hapag-Lloyd).

CONJONCTURE: La hausse des prix à la consommation s'est accélérée en avril à 1,3% sur un an, après 1,1% le mois précédent. La hausse a notamment été soutenue par une progression des prix des services, a indiqué l'Insee dans son estimation définitive. L'institut a revu légèrement à la hausse les chiffres provisoires communiqués à la fin avril qui tablaient sur une inflation à 1,2%, a-t-il indiqué dans un communiqué. Cette progression des prix à la consommation est due essentiellement à "une croissance plus vive des prix des services et, dans une moindre mesure, d'une baisse un peu moins marquée de ceux des produits manufacturés", a souligné l'Insee.

SERVICES FINANCIERS: Crédit Agricole, entité cotée du groupe bancaire mutualiste français, a annoncé un bénéfice net et un chiffre d'affaires en recul et inférieurs aux attentes. La performance a été pénalisée par des effets comptables, notamment, sur fond de dynamique commerciale en demi-teinte. Avec un bénéfice en baisse de près de 11% à 763 millions d'euros (854,6 millions de francs suisses) au premier trimestre, le groupe bancaire, qui avait conclu un exercice 2018 très solide, publie un résultat en deçà des attentes des analystes. Selon le consensus établi par Bloomberg, ces derniers tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 799,6 millions d'euros.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALIBABA GROUP HOLDING 1.27%167.58 Cours en différé.20.71%
BOEING COMPANY (THE) 1.69%374.8709 Cours en différé.15.96%
LAFARGEHOLCIM -0.18%49.13 Cours en différé.21.53%
NOVARTIS 0.15%91.1 Cours en différé.22.44%
TUI 0.19%8.3 Cours en différé.-32.65%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20:56L'UE reconduit pour six mois les sanctions économiques contre la Russie
RE
20:23La crise des "Gilets jaunes" était prévisible, dit Brigitte Macron
RE
20:17Pas d'unanimité des dirigeants européens sur la neutralité carbone d'ici 2050
RE
20:17Une large majorité d'états membres jugent cependant possible d'y parvenir à cette date
RE
20:17Pas d'unanimité entre les européens pour passer à la neutralité carbone d’ici 2050, selon le projet de déclaration du sommet de bruxelles
RE
19:30La BoE va soumettre les banques à un test de résistance climatique
AW
19:26FACEBOOK : Pas de laissez-faire pour le Libra de Facebook, selon Carney (BoE)
RE
19:06Succession de May - Boris Johnson et Jeremy Hunt seront départagés par les adhérents du Parti conservateur
RE
19:06Succession de theresa may - boris johnson et jeremy hunt seront départagés par le vote des adhérents du parti conservateur, michael gove est éliminé
RE
19:00L'essentiel de l'actualite a 17h00 gmt (20/06)
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"