Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mercredi 13 octobre

13/10/2021 | 17:12
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée:

CONJONCTURE: Après avoir été plombé par la crise sanitaire en 2020, le produit intérieur brut (PIB) des cantons romands devrait rebondir cette année, et connaître encore une accélération en 2022, selon une étude des banques cantonales romandes. Pour l'année en cours, les établissements tablent sur une croissance du PIB romand de 2,8% - après une contraction de 2,3% en 2020 - à comparer avec les 3,2% attendus pour l'ensemble de la Suisse. Une dynamique qui devrait encore s'accélérer l'année prochaine, pour atteindre 4,2%, nettement plus que la moyenne nationale (+3,4%) et légèrement en retrait de la moyenne mondiale (+4,9%).

IMMOBILIER: Les prix de l'immobilier de résidence ont continué de grimper dans 25 grandes villes au niveau mondial. Le risque de bulle s'est ainsi accentué en particulier à Francfort, Toronto et Hong Kong. En Suisse, Zurich et Genève observent la même tendance haussière. La croissance des prix de l'immobilier corrigés de l'inflation s'est inscrite à 6% entre mi-2020 et mi-2021, soit la plus forte hausse annuelle depuis 2014, selon le Global Real Estate Bubble Index 2021 d'UBS.

PRÉVOYANCE: Reflet de l'évolution négative des marchés d'actions en septembre, les institutions de prévoyance suisses recourant aux services de Credit Suisse en tant que banque dépositaire ont laissé quelques plumes au 3e trimestre. Calculé par le numéro deux bancaire helvétique, l'indice des caisses de pension s'est établi à fin septembre à 205,36 points, soit un léger repli de 0,20% en l'espace de trois mois.

BANQUES: Credit Suisse fait un geste pour certains clients affectés par la débâcle des fonds de la société en faillite Greensill. Le numéro deux bancaire proposera à des investisseurs des conditions particulières, notamment le remboursement des frais, selon l'agence Reuters. Contacté par AWP, un porte-parole de l'établissement a confirmé l'information, refusant toutefois d'en donner les détails. "En signe de reconnaissance pour ces importantes relations-clients, nous sommes désormais en mesure d'accorder des conditions spéciales, à commencer par la Suisse", a déclaré le porte-parole de Credit Suisse.

ALIMENTATION: Nestlé va formellement contester des griefs que lui a notifiés l'Autorité française de la concurrence concernant le contact de denrées alimentaires avec des matériaux d'emballage pouvant éventuellement contenir du bisphénol A (BPA) ou ses substituts. Le géant alimentaire veveysan nie avoir restreint la concurrence relative notamment à la communication sur la suppression du BPA des contenants en métal en France. Les allégations de l'Autorité française de la Concurrence contre certaines filiales de Nestlé en France indiquent un rôle mineur de Nestlé, précise le numéro un mondial de l'alimentation dans une brève prise de position.

ELECTROTECHNIQUE: ABB va participer au projet de construction d'un site de production de batteries lithium/ion pour voitures électriques en Italie. Le géant zurichois de l'électrotechnique prendra en charge les travaux de planification en matière d'ingénierie pour l'usine dont l'édification est prévue à Scarmagno, à une quarantaine de kilomètres au nord de Turin, par la société Italvolt. Aucun détail financier n'est dévoilé.

INDUSTRIE: Sulzer équipera en pompes et en agitateurs une installation égyptienne de traitement des eaux destinée à dépolluer le lac El Temsah. Sans s'attarder sur les détails financiers de sa propre contribution, le spécialiste winterthourois de la gestion des fluides souligne que le projet représente un investissement total de quelque 100 millions de dollars (un peu plus de 90 millions de francs suisses). La station d'épuration traite jusqu'à un million de mètres cubes d'eaux usées agricoles par jour et fournit de quoi irriguer environ 70'000 acres de terres cultivées dans le désert à proximité.

ENERGIE: Romande Energie a lancé les premiers travaux en vue de la construction de son projet de parc éolien Eoliennes de Sainte-Croix, le premier sur sol vaudois. Ce dernier prévoit l'implantation de six turbines de 150 mètres de hauteur sur deux sites distincts, à la Gittaz-Dessus et au Mont-des-Cerfs et la production de 22 millions de kilowattheures par an, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de la commune de Sainte-Croix.

CONJONCTURE: La hausse des prix à la consommation est repartie de plus belle en septembre aux Etats-Unis, tirée par les prix de l'alimentation et du logement, mais aussi par ceux de l'énergie, qui ne cessent de grimper. En septembre, l'inflation a accéléré à 0,4% sur un mois, contre 0,3% en août, selon l'indice des prix à la consommation (CPI) publié par le département du Travail, et alors qu'elle était attendue stable par les analystes.

COMMERCE EXTÉRIEUR: La Chine a connu en septembre un rebond surprise de ses exportations (+28,1% sur un an), en dépit de coupures de courant généralisées dans le pays qui perturbent l'activité, a annoncé l'Administration des douanes. Il s'agit du rythme de progression le plus rapide depuis quatre mois des ventes à l'étranger du géant asiatique.

CONJONCTURE: Le Royaume-Uni a vu son activité repartir avec une croissance de 0,4% en août, particulièrement dans le tourisme, la restauration, l'art et les divertissements, grâce à la levée de toutes les restrictions sanitaires liées à la pandémie. Le produit intérieur brut (PIB) a notamment été tiré par les services directs aux consommateurs, comme le tourisme, qui avaient particulièrement souffert de la pandémie et de longs mois de fermeture.

CRYPTOMONNAIES: Les mineurs américains de bitcoin, qui permettent la validation des transactions et la création de la cryptomonnaie, sont désormais les premiers producteurs au monde, alors que l'activité a complètement disparu en Chine, selon une étude de l'Université de Cambridge. "Les nouvelles données, qui courent jusqu'à fin août, montrent que les Etats-Unis concentrent 35,4% (de l'activité, ndlr), contre 16,8% fin avril, suivis par le Kazakhstan avec 18,1% (contre 8,2%) et la Russie 11% (contre 6,8%)", commente un de ses auteurs.

HYDROCARBURES: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui a été moins soutenue que prévu jusqu'à présent malgré de solides perspectives pour la fin d'année. Dans son rapport mensuel, le cartel estime que la demande pétrolière rebondira de 5,82 millions de barils par jour (mb/j) cette année, alors qu'il prévoyait 5,96 mb/j le mois dernier.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne américaine Delta Airlines a annoncé avoir dégagé un bénéfice au troisième trimestre, mais a prévenu que les prix élevés du carburant pourraient peser sur son bilan d'ici à la fin de l'année. De juillet à septembre, l'entreprise a réalisé un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars (soit 1,89 dollar par action). C'est moins que les 1,5 milliard réalisés à la même période en 2019, avant le début de la pandémie.

GESTION D'ACTIFS: Blackrock, le premier gestionnaire d'actifs au monde, a fait part de résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant de la santé solide des marchés boursiers et donc de la hausse des revenus issus de ses commissions. Le groupe dirigé par Larry Fink a réalisé entre juin et septembre un chiffre d'affaires de 5,05 milliards de dollars (4,67 milliards de francs suisses), en hausse de 16% sur un an et supérieur aux anticipations des analystes (4,9 milliards).

BANQUES: JPMorgan Chase estime que la croissance économique reste robuste malgré le variant Delta du Covid-19 et les problèmes de chaîne d'approvisionnement et a en conséquence encore réduit au troisième trimestre les réserves mises de côté au début de la pandémie en vue d'éventuels impayés. Les bénéfices de l'établissement financier ont continué à augmenter sur la période, de 24% à 11,69 milliards de dollars (10,85 milliards de francs suisses), tandis que son chiffre d'affaires s'est stabilisé (+1%) à 29,65 milliards de dollars.

awp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
16:42Les investisseurs se préparent à un impact potentiel sur les bénéfices à cause d'Omicron.
ZR
16:35Le crash éclair du bitcoin compromet les hausses de fin d'année
ZR
16:06La SPAC liée à l'entreprise de médias sociaux de Trump fait l'objet d'une enquête réglementaire.
ZR
15:48ConocoPhillips prévoit des dépenses d'investissement de 7,2 milliards de dollars pour 2022.
ZR
15:30TRACKINSIGHT : Les ETPs cryptographiques s'effondrent en raison de nouvelles préoccupations réglementaires
TI
15:30L'inflation britannique pourrait nettement dépasser 5% en avril (BoE)
AW
14:59CAC40 : bonne entame de semaine, pas de stress sur les taux
CF
14:44BOURSE DE WALL STREET : Wall Street attendue dans le désordre, l'Europe boursière rebondit
RE
14:31ConocoPhillips prévoit une augmentation de 16 % du rendement pour les actionnaires en 2022
ZR
14:01Coronavirus-L'Italie durcit les mesures de restrictions pour les non-vaccinés
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"