Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mardi 9 avril 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/04/2019 | 17:03

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

MARCHÉ DU TRAVAIL: Le taux de chômage en Suisse a baissé pour le deuxième mois consécutif en ce début d'année. En mars, il s'est replié de 0,2 point de pourcentage sur un mois et de 0,4 point en rythme annuel pour se fixer à 2,5%, selon les indications du0000 Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Corrigée des variations saisonnières, la proportion des sans-emploi est restée stable à 2,4%. A fin mars, le nombre d'inscrits auprès d'un office régional de placement (ORP) s'élevait à 112'341 personnes, soit une contraction de 6% sur un mois. Les chiffres sont parfaitement conformes aux prévisions des économistes.

PHARMA: L'action Alcon a fait son entrée à la Bourse suisse avec un cours d'ouverture de 55 francs suisses, pour immédiatement prendre l'ascenseur dans les premiers échanges. Désormais amputé de la valorisation de son ancienne filiale ophtalmique, le titre Novartis avait par contre du plomb dans l'aile. Les actionnaires du géant pharmaceutique rhénan se sont en effet vu servir une action Alcon pour chaque paquet de cinq titres détenus, sous la forme d'un dividende en nature.

CHIMIE: Le numéro un mondial des arômes et parfums Givaudan a enregistré une solide progression des recettes en début d'année, portée par ses deux divisions. Profitant d'un démarrage solide dans l'exercice, la direction du groupe genevois a confirmé mardi ses objectifs à moyen terme. Entre janvier et fin mars, le chiffre d'affaires a bondi de 16,6% à 1,53 milliard de francs suisses. Ses deux unités, arômes et parfums ont enregistré des progressions respectives de 20,4% et 12,1%, a précisé Givaudan dans un communiqué.

CHIMIE: Sika a démarré l'année sur les chapeaux de roues, enregistrant une solide croissance dans toutes des régions. Dégageant un chiffre d'affaires trimestriel record, le fabricant zougois de spécialités chimiques pour la construction et l'industrie ambitionne de dépasser sur l'ensemble de l'année les 8 milliards de francs suisses de revenus. Entre janvier et fin mars, Sika a généré un chiffre d'affaires de 1,64 milliard de francs suisses, soit 5,8% de plus que sur la période correspondante de 2017, a indiqué le groupe sis à Baar. Les acquisitions ont contribué à la croissance à hauteur de 2,5%, alors que les effets de change ont pesé pour 1,3%. Exprimée en devises locales, la hausse des ventes s'est inscrite à 7,1%.

ASSURANCES: La Mobilière a poursuivi sa croissance l'an dernier, malgré des marchés chahutés en fin d'exercice. Affirmant gagner des parts de marchés dans l'assurance dommages, l'assureur coopératif bernois a vu son bénéfice net progresser de 3 millions de francs suisses au regard de 2017 à 443,5 millions. Le volume des primes brutes s'est inscrit à 3,83 milliards de francs suisses, en hausse de 1,5% sur un an, précise l'assureur établi à Berne. Franchissant pour la première fois le cap des 3 milliards de franc à 3,07 milliards, soit 3,7% de plus qu'en 2017, les primes brutes des affaires dommages ont représenté le moteur de la croissance, offrant à La Mobilière quelques parts de marché supplémentaires.

COMMERCE DE DÉTAIL: La stratégie de Volg axée sur les petits magasins dans les zones rurales se révèle toujours payante. La chaîne d'alimentation zurichoise, contrôlée par la coopérative Fenaco, a amélioré son bénéfice de 7,3% en 2018, à 6,5 millions de francs suisses. Une logistique plus efficace a notamment favorisé cette évolution. Le chiffre d'affaires des différents magasins s'est étoffé de 1,4% à 1,51 milliard de francs suisses, dévoile le rapport annuel. Outre la logistique, des frais d'informatique réduits ont permis la progression du résultat.

BOULANGERIE: Le groupe Pouly est mort de sa belle mort. Son nouveau propriétaire, le genevois Swiss Food Group, a scindé les activités en trois sociétés indépendantes. La boulangerie industrielle Le Fournil Romand, les points de vente Aimé Pouly et l'exploitant de la licence Pain Paillasse conserveront toutefois des liens étroits. Trois entreprises pour trois métiers, c'est la logique qui a présidé à ce redéploiement, selon Adam Said, directeur général du spécialiste genevois en capital-investissement ACE & Company, qui a créé Swiss Food Group pour gérer ses sociétés agro-alimentaires.

HYPOTHÈQUES: Les taux hypothécaires proposés aux emprunteurs ont nettement reculé au premier trimestre, selon les données compilées par le portail Comparis.ch. Fin mars, le taux d'intérêt des hypothèques à taux fixes sur dix ans a reculé à 1,20%, une baisse de 26 points de base comparé au trimestre précédent. Ce niveau constitue "un plus bas historique", a indiqué le portail comparatif dans un communiqué.

TOURISME: L'exploitant du complexe touristique éponyme Andermatt Swiss Alps a généré l'an dernier un chiffre d'affaires de 135,7 millions de francs suisses, en hausse de pratiquement 90% sur un an. L'explosion des revenus est largement attribuable à l'ouverture sur l'exercice de plusieurs structures, dont un hôtel de 179 chambres et une résidence de 110 appartements, ou encore l'achèvement de restaurants et d'une piscine couverte. La valorisation du parc immobilier a atteint 110,2 millions de francs suisses. Quatre cinquième des appartements achevés avaient trouvé preneurs, tandis que le taux de vacance moyen des logements en location s'est établi à 47%.

ALIMENTATION: Le service de livraison de repas à domicile d'Uber Eats est désormais disponible à Lausanne. "Après le lancement réussi à Genève", selon les termes de la multinationale américaine dans un communiqué, la capitale vaudoise représente la deuxième étape de l'extension en Suisse annoncée en novembre dernier. L'application Uber Eats est en activité dès ce mardi à Lausanne, pour des livraisons "en moins de 30 minutes". Les livraisons se font par des coursiers indépendants à vélo, vélo électrique ou en scooter. Au prix de la commande s'ajoutent des frais de livraison de 4,90 francs suisses, comme à Genève.

CONJONCTURE: Coup de frein attendu sur la croissance mondiale. Les économies avancées, zone euro en tête, sont à la peine et le contentieux commercial sino-américain perdure, conduisent le FMI à revoir ses prévisions à la baisse pour 2019, avec tout de même un espoir de rebond l'an prochain. L'expansion de l'économie mondiale devrait atteindre 3,3% soit une baisse de 0,2 point comparé aux prévisions de janvier et de 0,4 point en moins par rapport à celles d'octobre, a annoncé le Fonds monétaire international (FMI) après les 3,6% réalisés en 2018.

BANQUES: Société Générale a annoncé la suppression de 1600 postes dans le monde, dont environ 750 en France, souhaitant notamment réduire la voilure dans ses activités de marché. En France, ces suppressions de postes qui concernent aussi le siège des activités de banque de détail à l'international se feront "pour certains périmètres, dans le cadre d'un plan de départs volontaires", indique la banque dans un communiqué.

AUTOMOBILES: Carlos Ghosn a clamé son "innocence" dans une vidéo enregistrée avant son arrestation le 4 avril sur de nouveaux soupçons de malversations financières, accusant des dirigeants de Nissan de "trahison". Son principal avocat, Junichiro Hironaka, a par ailleurs annoncé son intention de déposer un recours devant le Cour suprême pour obtenir la remise en liberté de son client.

TÉLÉCOMS: L'opérateur norvégien de télécoms Telenor a annoncé la signature d'accords en vue du rachat d'une part de 54% dans le finlandais DNA pour 1,5 milliard d'euros (1,7 milliard de francs suisses). Après l'acquisition de cette part majoritaire auprès des groupes Finda Telecoms Oy et PHP Holding Oy qui vont céder respectivement 28,3% et 25,8%, Telenor fera une offre sur le capital restant.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DNA OYJ 0.10%20.9 Cours en différé.22.13%
GIVAUDAN 0.25%2799 Cours en différé.23.46%
LME LEAD CASH -0.41%2202 Cours en clôture.11.49%
MITSUBISHI MOTORS CORPORATION -0.82%486 Cours en clôture.-15.03%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -0.97%682.6 Cours en clôture.-20.27%
NOVARTIS 0.95%85.95 Cours en différé.15.10%
RENAULT -0.16%49.005 Cours en temps réel.-10.98%
TELENOR 1.27%184 Cours en différé.7.73%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
22/10La France ne veut pas "étendre à l'infini" le processus de Brexit
RE
22/10Brexit-Tusk va préconiser aux Vingt-Sept d'accepter un nouveau report
RE
22/10Brexit-donald tusk va préconiser aux vingt-sept d'accepter un nouveau report pour éviter un "no deal"
RE
22/10La France ne veut pas "étendre à l'infini" le processus de Brexit-Montchalin
RE
22/10La secrétaire d'état aux affaires européennes amélie de montchalin estime qu'on ne peut pas "étendre à l'infini" le processus de brexit
RE
22/10La livre en fort recul après l'échec de Johnson au Parlement britannique
AW
22/10Libra est essentiel à la "prédominance du système financier américain"
AW
22/10Brexit-d'une façon ou d'une autre, nous quitterons l'ue avec cet accord, promet johnson
RE
22/10Brexit-Les députés britanniques rejettent le calendrier du gouvernement
RE
22/10Brexit-nous devons quitter l'ue le 31 octobre, c'est ce que je dirai aux "27"-johnson
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"