Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du lundi 15 avril 2019

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/04/2019 | 17:15

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

CONJONCTURE: L'indice des prix à la production et à l'importation a progressé en mars de 0,3% sur un mois. Le renchérissement des produits pétroliers est à l'origine de cette légère amélioration entamée au mois de février. En rythme annuel, un recul de 0,2% a été enregistré. Par rapport à mars 2018, l'indice des prix à la production a régressé de 0,5% tandis que celui des prix à l'importation s'est affiché à la hausse à 0,5%, selon le relevé publié par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

ASSURANCES: Bâloise s'est emparé de l'assureur belge Fidea, actif dans les branches d'assurance vie et non-vie (incendie, accidents, risques divers) pour 480 millions d'euros (543,8 millions de francs suisses). La transaction devrait être finalisée au deuxième semestre. Avec le rachat de Fidea, l'assureur rhénan renforce ses parts de marché en Belgique à 8,5% du segment non-vie et 4,2% du segment vie.

ELECTROTECHNIQUE: Avec l'entrée dans son capital d'Artisan Partner, ABB compte un nouvel actionnaire de poids. La société d'investissement américaine, dont la Bourse suisse a annoncé vendredi la prise d'une participation de 3,03% dans le géant zurichois de l'électrotechnique, représente désormais le 4e actionnaire du groupe, derrière les suédois Investor AB (10,7% à fin 2018) et Cevian Capital (6,2%), ainsi que l'américain Blackrock (4,21%). Basé à Milwaukee, dans l'Etat du Wisconsin, Artisan Partner détient quelque 65,7 millions de titres ABB représentant au cours de clôture de vendredi un montant de 1,3 milliard de francs suisses.

TÉLÉCOMS: Swisscom veut dépoussiérer son service de messagerie par SMS pour le remplacer cette année par un format plus moderne, le Rich Communication Services (RCS). Ce système, déjà employé par 76 opérateurs dans le monde, permet d'envoyer des contenus multimédias à l'instar des messageries Whatsapp, Skype, Messages ou Messenger. Le format RCS, à contrario du SMS vieillissant avec près de 30 ans de service, permet non seulement de communiquer par écrit, mais aussi par vidéo ou de laisser des messages audio. Des groupes de conversation peuvent également être créés comme sur les systèmes de communication concurrents.

INDUSTRIE MINIÈRE: Glencore n'est pas parvenu l'an dernier à cocher chacun de ses propres critères de durabilité. Soulagé de n'avoir été au coeur d'aucune violation sérieuse des droits humains, ni à l'origine d'aucune catastrophe environnementale, le groupe déplore notamment une recrudescence du nombre de décès - à treize contre neuf en 2017 - survenus sur ses sites d'exploitation. Les efforts climatiques du géant des matières premières ne seront évalués qu'au terme de l'exercice 2020, qui marquera le délai que s'est fixé Glencore pour réduire d'au moins 5% l'intensité de ses émissions de CO2, par rapport à 2016.

BANQUES: La grande banque Credit Suisse entend profiter à son tour de l'ouverture du secteur financier chinois aux acteurs étrangers. Le numéro deux bancaire helvétique a signé un accord visant à la prise de contrôle sur sa coentreprise Credit Suisse Founder Securities Limited. La part de la banque aux deux voiles passera ainsi à 51%, contre 33% jusqu'ici. Le partenaire dans cette coentreprise, Founder Securities, détiendra les 49% restants. L'opération doit encore obtenir le feu vert des autorités compétentes.

BANQUES: Julius Bär a inauguré de nouveaux locaux à Belfast, en Irlande du Nord. Le gestionnaire de fortune zurichois souligne dans son communiqué qu'il s'agit de sa cinquième représentation au Royaume-Uni. Présent à Dublin depuis deux décennies, Julius Bär se félicite de pouvoir désormais offrir aux clients insulaires du Nord comme du Sud l'intégralité de sa palette de solutions de placements et de gestion de fortune.

AUTOMOBILE: La justice allemande a accéléré sa marche vers un procès pénal du "dieselgate" en inculpant de fraude l'ex-directeur général de Volkswagen. Martin Winterkorn est accusé d'avoir dissimulé le trucage de millions de véhicules diesel afin de les faire paraître moins polluants. Le parquet de Brunswick a inculpé Martin Winterkorn notamment de "fraude grave", de "violation de la loi contre la concurrence déloyale" et "d'abus de confiance", écrit le parquet dans un communiqué. Ce dernier n'avait pas réagi dans l'immédiat, alors que la perspective d'un procès se rapproche.

FOOTBALL: La Ligue espagnole de football (LaLiga) a signé un partenariat avec l'équipementier allemand Puma, qui fournira le ballon officiel de la compétition à partir de la saison 2019-2020, en remplacement de l'Américain Nike. "A partir de la saison 2019-2020, Puma produira le ballon officiel et d'autres produits pour tous les matches de football professionnel de LaLiga", a écrit la Ligue dans un communiqué.

TRANSPORT AÉRIEN: Les syndicats sonnaient l'alarme en Italie quant à l'avenir de la compagnie aérienne Alitalia, alors qu'aucune solution ne se profile à 15 jours de la date butoir fixée à la société des chemins de fer FS pour déposer son offre concrète de reprise. Dans ce dossier explosif pour le gouvernement populiste en pleine campagne électorale pour les européennes de mai, les syndicats ont dénoncé le risque d'une "euthanasie" de la compagnie.

MÉDIAS: Netflix tente toujours de se faire accepter parmi les géants du cinéma américain, qui doivent bientôt réexaminer les conditions d'admission de ses films aux Oscars, quelques jours après le soutien inattendu apporté au mastodonte du streaming par le ministère américain de la Justice. La puissante Académie américaine des arts et des sciences du cinéma, notamment en charge de remettre, chaque année, les prestigieux Oscars, a confirmé une information révélée par le journal spécialisé Variety: elle a reçu un courrier officiel la mettant en garde contre une possible violation du droit à la concurrence.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GOLD -0.05%1497.048 Cours en différé.17.47%
SILVER -0.08%17 Cours en différé.10.82%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:22Feux en Amazonie-Bolsonaro dénonce des "interférences" étrangères
RE
01:26La Maison blanche réfléchit à des baisses d'impôts, dit Kudlow
RE
23/08L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (22/08)
RE
22/08La Maison blanche réfléchit à des baisses d'impôts, dit Kudlow
RE
22/08Le Canada s'oppose au retour de la Russie dans le G8
RE
22/08Boeing veut produire 52 B737 par mois en février 2020
RE
22/08La livre sterling grimpe face à l'euro et au dollar
AW
22/08G7-Pas de vote sur un éventuel retour de la Russie-sce
RE
22/08USA-Les marchés commencent à douter de l'efficacité de la Fed
RE
22/08USA-Nouvel acte d'accusation contre Weinstein lundi
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité