Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
900
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Quand la banque européenne s'éveillera...

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
21/09/2020 | 09:01

Pendant que le second round de la pandémie sévit en Europe, Démocrates et Républicains ont trouvé un nouveau motif de dispute aux Etats-Unis. Les marchés boursiers, eux, sont clairement en position attentiste. Sauf dans la banque européenne, où de grandes choses ont l'air de se préparer... à moins d'un nouveau feu de paille pour le secteur qu'il fallait absolument éviter ces dernières années pour tout bon investisseur soucieux de préserver son capital.

La mauvaise réputation boursière du mois de septembre risque bien de se confirmer cette année, avec des indices mondiaux qui ont le spleen de rentrée. Aux États-Unis, le S&P500 et le Nasdaq 100 ont enchaîné vendredi une 3e séance consécutive dans le rouge, un peu comme si les investisseurs avaient prévu de sécuriser les gains accumulés depuis le rebond printanier avant ce qu'ils perçoivent comme étant un "événement disruptif" majeur, je veux parler de l'élection présidentielle américaine. Comme s'ils n'avaient pas assez de pommes de discorde, les deux camps se déchirent désormais sur la succession de feue Ruth Bader Ginsburg. Je parie une action Tesla contre une action Renault qu'il y aura d'autres événements de ce genre avant le 3 novembre, car la stratégie de Donald Trump pour rafler un second mandat est plus claire que jamais : diviser, casser les codes et diviser encore.

Revenons en Europe avec le retour d'une petite musique de fond, déjà entendue à maintes reprises depuis le début du nouveau millénaire, mais qui n'a jamais été en mesure d'augmenter son volume. Je veux parler des grosses opérations de fusions-acquisitions bancaires. L'Espagne et l'Italie ont donné le "la" avec des rapprochements en interne : Bankia et CaixaBank d'un côté, Intesa et UBI Banca de l'autre. En fin de semaine dernière une curieuse rumeur de rapprochement a circulé entre UBS et Credit Suisse. Depuis, d'autres bruits circulent. UBS, encore elle, aimerait dit-on s'offrir un autre acteur européen. Rien de moins que Deutsche Bank, Barclays ou même BNP Paribas, selon Bloomberg. Commerzbank et Lloyds ont aussi été citées comme cibles potentielles. On apprend aussi que Société Générale pourrait se séparer de Lyxor, pourtant perçue comme l'une des rares success-story européennes dans les ETF.

Les lignes ont l'air d'être en train de bouger dans un secteur bancaire européen qui n'a pas réussi à faire sa mue comme ont pu le faire les banques américaines, et qui traîne sa misère boursière depuis longtemps déjà, malgré les dividendes encore généreux : -40% cette année, et -44% sur 10 ans quand le Stoxx Europe 600 (dividendes réinvestis) gagnait 92%.

Comme chaque lundi, voici un florilège des informations importantes parues durant le weekend :

  • Donald Trump valide l'opération d'Oracle et Walmart avec TikTok et s'en réjouit, même si l'épilogue est très éloigné de ses demandes initiales. En l'occurrence, on a surtout l'impression qu'il a joué les VRP de luxe pour permettre à une entreprise américaine de prendre une part minoritaire du capital.
  • Le remplacement de la juge de la cour suprême Ruth Bader Ginsburg, qui vient de disparaître, crée un énième clivage aux Etats-Unis avant l'élection présidentielle.
  • La pandémie poursuit son retour en Europe. Un tour d'horizon mondial ici.
  • Bruxelles prépare un arsenal musclé pour se prémunir contre la domination des géants du numérique.
  • Les banques mondiales mises en cause dans la circulation d'argent sale, selon une nouvelle enquête mondiale du consortium de journaliste ICIJ.
  • Washington va rétablir unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran.

Le CAC40 perdait 0,6% à 4947 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

L'indice d'activité de la Fed de Chicago, qui sera publié à 14h30, sera le seul indicateur majeur du jour. Le patron de la Fed, Jerome Powell, doit prononcer une allocution publique à partir de 16h00 lors d'une manifestation du FOMC. Les marchés japonais sont clos pour un jour férié.

L'euro s'échange 1,1865 USD, en légère hausse. L'once d'or est relativement stable à 1953 USD. Le pétrole prend une pente haussière, à 43,21 USD le baril de Brent et à 41,15 USD le baril WTI. La dette publique américaine est rémunérée 0,69% sur 10 ans. Le Bitcoin approche à nouveau des 11 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Deutsche Euroshop : Baader Helvea passe d'acheter à accumuler malgré un objectif sabré de 30 à 13 EUR.
  • IMCD : HSBC reprend le suivi à l'achat en visant 125 EUR.
  • JCDecaux : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif ramené de 20 à 19,50 EUR.
  • Merck KGaA : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 146 EUR.
  • RTL Group : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif relevé de 37 à 38 EUR.
  • Unibail-Rodamco-Westfield : AlphaValue passe d'acheter à vendre en visant 25,10 EUR.
  • Uniper : Goldman Sachs reste à la vente avec un objectif relevé de 22 à 22,50 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Société Générale a embauché Citigroup pour trouver preneur à sa filiale de gestion d'actifs Lyxor, qui pourrait être valorisée 1 Md€, a appris Reuters, qui croit aussi savoir qu'Amundi et DWS sont des candidats possibles. Dans le Parisien, Guillaume Faury confirme que l'avion à hydrogène est un axe de développement majeur chez Airbus, qui espère toujours la mise en service d'un appareil de ce type en 2035. LVMH a reçu le feu vert de l'UE pour déposer sa demande antitrust concernant le dossier Tiffany et précise avoir officiellement déposé son dossier, coupant court aux allégations selon lesquelles le groupe cherchait à faire traîner les choses pour éviter d'avoir à racheter l'entreprise américaine. Sanofi publie des données porteuses pour Libtayo lors de l'ESMO. Orange va accélérer le recyclage des smartphones lors du passage à la 5G, a promis samedi son PDG, afin de réduire l'empreinte énergétique du numérique. Gérard Mestrallet, l'ex-patron d'Engie et de Suez, veut que Suez reste indépendante. Iliad veut s'offrir le leader du mobile polonais Play, dans une opération à 3,5 Mds€ de valeur d'entreprise. Ipsen publie des données porteuses pour Cabometyx lors de l'ESMO 2020. Vallourec a reçu le feu vert de ses porteurs obligataires pour demander la nomination d'un mandataire ad hoc sans que cela ne constitue un cas de défaut. Orpea victime d'une cyberattaque apparemment sans gravité. Ubisoft annonce le départ à la retraite de l'une des stars du jeu vidéo, Michel Ancel, qui collaborait à plusieurs titres, dont récemment "Beyond Good & Evil 2". Delta Drone et Mare Nostrum réorganisent leur coopération au sein de leur pôle commun Aer'Ness. PAI Partners signe l'acquisition du bloc de contrôle d'Amplitude Surgical à 2,15 EUR pièce. Marie Brizard décale au 30 septembre la publication de ses résultats semestriels, tandis qu'Auplata est aussi en retard sur son calendrier. Biophytis, AdVini, CrossJect, Acteos, Soditech, Bassac ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) a publié une enquête baptisée "FinCEN Files", qui montre combien les grandes banques échouent à lutter contre l'argent sale. Donald Trump valide le projet d'accord entre TikTok et Oracle, qui prendra 12,5% de la plateforme, tandis que Walmart pourrait acquérir 7,5%, sur la base d'une valorisation qui pourrait atteindre 60 Mds$. Rolls-Royce veut lever 2,5 Mds£ pour renforcer son bilan, notamment via une augmentation de capital qui pourrait être souscrite par le fonds souverain GIC. LafargeHolcim signe des engagements en faveur de la réduction de son empreinte écologique, validés par le SBTi. A Hong Kong, l'action HSBC n'avait jamais coté aussi bas depuis le milieu des années 90. Novartis présente des données avec Piqray et Spartalizumab et Roche sur Tecentriq au congrès ESMO. La justice américaine inculpe six personnes pour corruption d'employés d'Amazon.com, pour obtenir des avantages concurrentiels. ASIT Biotech négocie l'adossement à un partenaire. Un juge américain suspend l'interdiction d'utilisation de WeChat (Tencent) prévue par la Maison Blanche. Relief Therapeutics conclut un partenariat avec NeuroRx pour un traitement anti-Covid. Trevor Milton, le patron de Nikola, a proposé à son conseil d'administration de démissionner, ce que le conseil a accepté, pour apaiser la polémique en cours.

Ça publie. Informa, Assystem, BVZ Holding, Superdry, Erytech

 Lectures



Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 0.61%64.45 Cours en temps réel.-50.61%
AMAZON.COM, INC. -0.27%3176.4 Cours en différé.71.90%
AMPLITUDE SURGICAL -0.47%2.11 Cours en temps réel.24.85%
AMUNDI 0.81%62.4 Cours en temps réel.-10.73%
ASIT BIOTECH SA 6.36%0.164 Cours en différé.-47.44%
ASSYSTEM 1.64%21.7 Cours en temps réel.-32.82%
BANKIA, S.A. 0.04%1.138 Cours en différé.-40.18%
BASSAC -2.01%43.9 Cours en temps réel.-6.99%
BIOPHYTIS -3.47%0.473 Cours en temps réel.137.69%
BNP PARIBAS -0.15%32.585 Cours en temps réel.-38.32%
CAIXABANK, S.A. 0.54%1.6905 Cours en différé.-39.58%
COMMERZBANK AG -1.18%4.436 Cours en différé.-19.59%
CROSSJECT SA -1.68%2.34 Cours en temps réel.1.74%
DELTA DRONE -0.38%0.026 Cours en temps réel.-50.19%
DEUTSCHE EUROSHOP 0.17%11.62 Cours en différé.-56.02%
DJ INDUSTRIAL 0.54%28363.66 Cours en différé.-0.61%
DWS GROUP GMBH & CO. KGAA -0.13%31.3 Cours en différé.-1.26%
ENGIE -1.54%11.21 Cours en temps réel.-22.15%
ERYTECH PHARMA -1.56%5.05 Cours en temps réel.-24.63%
HSBC HOLDINGS PLC 1.50%306.95 Cours en différé.-48.14%
ILIAD S.A. -0.55%163.35 Cours en temps réel.41.37%
IMCD N.V. 1.11%104.4 Cours en différé.34.19%
INFORMA PLC 1.49%436.8 Cours en différé.-49.09%
JCDECAUX SA 0.22%13.55 Cours en temps réel.-50.69%
LAFARGEHOLCIM LTD -1.11%41.96 Cours en différé.-20.99%
LLOYDS BANKING GROUP PLC 2.43%27.825 Cours en différé.-55.34%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.14%427.2 Cours en temps réel.3.14%
MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS -1.70%1.506 Cours en temps réel.-5.99%
MERCK KGAA 2.32%127.95 Cours en différé.21.45%
NASDAQ 100 -0.02%11662.91382 Cours en différé.33.72%
NASDAQ COMP. 0.19%11506.00579 Cours en différé.28.00%
NIKOLA CORPORATION 2.16%22.72 Cours en différé.120.16%
ORACLE CORPORATION 0.03%59.69 Cours en différé.12.67%
ORANGE -0.43%9.344 Cours en temps réel.-28.78%
ORPEA 0.48%91.5 Cours en temps réel.-19.95%
RENAULT 2.03%24.89 Cours en temps réel.-40.99%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -1.30%220.5 Cours en différé.-66.79%
RTL GROUP S.A. 2.41%33.16 Cours en différé.-24.60%
S&P 500 0.52%3453.49 Cours en différé.6.89%
SANOFI -0.74%82.74 Cours en temps réel.-7.68%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.94%12.508 Cours en temps réel.-59.67%
SUEZ SA -0.32%15.65 Cours en temps réel.16.05%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -0.53%563.5 Cours en clôture.50.03%
TIFFANY & CO. -0.12%122.65 Cours en différé.-8.23%
UBI BANCA S.P.A. 0.00%3.592 Cours en clôture.23.35%
UBISOFT ENTERTAINMENT -0.20%80.32 Cours en temps réel.30.43%
UBS GROUP AG 1.12%11.245 Cours en différé.-9.04%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD SE -3.86%37.86 Cours en différé.-73.08%
UNIPER SE 0.23%26.64 Cours en différé.-9.73%
VALLOUREC -1.00%13.88 Cours en temps réel.-87.66%
WALMART INC. -0.59%143.55 Cours en différé.20.79%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader