Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Powell plombe l'ambiance

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
14/05/2020 | 09:08

Le coup de pompe de la semaine boursière du 11 au 15 mai se confirme avec une troisième séance de baisse consécutive à Paris et des doutes sur la reprise économique, alimentés par la Fed, qui a conseillé hier à tout le monde de ne pas trop s'emballer, dans une intervention assez peu Trump-friendly. Ce matin, ambiance actions trop chères, taux négatifs proscrits, reprise en L et leçon d'orthographe.

Ne rêvez pas trop, l'économie américaine risque de ne pas repartir sur les chapeaux de roue. Le message transmis hier, lors d'une téléconférence, par Jerome Powell, a douché des marchés financiers qui se voyaient à nouveau en haut de l'affiche. Le patron de la banque centrale américaine a aussi rappelé que l'institution a encore des armes dans son arsenal, dans l'hypothèse où il faudrait accroître les mesures de soutien. Mais sans recourir aux taux négatifs : Powell a encore écarté cette éventualité.

Ces déclarations ont réveillé les craintes des investisseurs, d'autant qu'elles sont tombées en même temps qu'un regain de nervosité sur les effets d'une seconde vague de Covid-19 post-déconfinement. Et que les titres des médias financiers influents sont redevenus anxiogènes. Bloomberg fait sa une des "poids lourds de Wall Street qui s'alarment de la surévaluation des actions". Il me semblait pourtant avoir lu que ces poids lourds pensaient le contraire il y a deux semaines. Je dois être surmené.

Cette cyclothymie des investisseurs est bien illustrée ce matin par les commentaires de Robert Carnell, le patron de la recherche d'ING en Asie. Carnell, un économiste plutôt prudent ("bearish" même, diraient les anglo-saxons), écrit que c'est l'humeur du marché qui "a été de loin le facteur le plus important" ces dernières semaines en bourse. "C'est cette humeur que nous devrions continuer à surveiller car les humeurs n'ont pas de substance - elles sont faites de poussière de fée et peuvent s'évaporer sans raison apparente".

D'accord avec toi Robert, mais le problème, c'est qu'il est très difficile d'anticiper les bonnes ou les mauvaises dispositions des marchés. Et que tout ça n'est pas très sain puisque cela tend à renforcer la décorrélation apparente entre l'économie réelle et les places boursières dans le contexte du Covid-19. Ou de la Covid-19 ? La Covid-19, a tranché l'Académie Française, "puisque le noyau est un équivalent du nom français féminin maladie". Nous voilà moins idiots, à défaut de pouvoir prédire la tendance des indices en fin de semaine. Pour ce qui est du très court terme, le CAC40 perdait 1,2% et passait sous les 4300 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les regards se tourneront une nouvelle fois vers les inscriptions hebdomadaires au chômage américain, qui seront annoncées à 14h30 : les premiers signes de déconfinement auront-ils permis d'atténuer la pression ? En matinée, l'Allemagne publiera le chiffre définitif de son inflation d'avril.

L'euro a reperdu son avance de la veille, à 1,0810 USD ce matin. L'once d'or est remontée à 1714 USD. Le pétrole reste proche de sa zone d'équilibre récente, à 29,25 USD le baril de Brent et à 25,86 USD le baril de WTI. Le rendement du 10 ans américain est quasiment inchangé à 0,64%. Le Bitcoin est à nouveau en forme, à 9351 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Accor : Berenberg passe de vendre à conserver avec un objectif de cours réduit de 24 à 23 EUR.
  • Aena : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 140 EUR.
  • Alcon : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 60 à 65 CHF.
  • ALD : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 14,50 à 9,50 EUR.
  • Bellevue Group : MainFirst passe de conserver à acheter en visant 26 CHF.
  • Britvic : Liberum reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 1000 à 750 GBp.
  • Burberry : AlphaValue passe d'acheter à alléger avec un objectif de cours réduit de 1850 à 1416 GBp.
  • Elior : Barclays réduit son objectif de cours de 11,30 à 4 EUR.
  • Europcar : J.P. Morgan réduit son objectif de cours de 6 à 1,60 EUR.
  • Ferrovial : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 24,40 EUR.
  • Groupe ADP : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 90 EUR.
  • HSBC Holdings : Berenberg passe de vendre à conserver avec un objectif de cours abaissé de 430 à 390 GBp.
  • Icade : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 73 EUR.
  • Kingfisher : HSBC passe d'alléger à conserver en visant 180 GBp.
  • Lonza : UBS passe d'achat à neutre avec un objectif de cours ajusté de 440 à 460 CHF.
  • Oxford Biomedica : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 700 à 730 GBp.
  • Paradox Interactive : Berenberg passe de vendre à conserver en visant 180 SEK.
  • Rovio : Berenberg démarre le suivi à conserver en visant 5,50 EUR.
  • Stillfront Group : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 855 SEK.
  • TechnipFMC : Jefferies passe de neutre à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 6 à 5 EUR.
  • Verbund : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 44,50 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Bouygues a subi une contraction de 9% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, pour une perte opérationnelle qui s'est creusée à -240 M€ (le 1er trimestre est historiquement déficitaire, saisonnalité oblige dans le BTP). Le chiffre d'affaires du premier trimestre d'Électricité de France s'est contracté de 1% en données organiques, à 20,7 Mds€. L'énergéticien a abandonné la totalité de ses objectifs financiers de 2020 et de 2021, et a révisé ses projections de production nucléaire jusqu'en 2022. Les conseils d'administration de Peugeot et de Fiat Chrysler Automobile renoncent à distribuer un dividende pour renforcer les moyens alloués à leur fusion, qui devrait intervenir d'ici la fin du premier trimestre 2021. Sanofi donnera la priorité aux États-Unis, en vertu des financements accordés jusqu'ici, pour son potentiel vaccin Covid-19, mais discute avec les autorités européennes pour faciliter l'accès au traitement. Par ailleurs, la FDA accorde un examen prioritaire au sutimlimab de Sanofi, premier et seul traitement potentiel de l'hémolyse chez l'adulte atteint de la maladie des agglutinines froides. Airbus planche sur une restructuration qui pourrait entraîner d'importants licenciements, selon les informations de Reuters, même si rien n'a encore été tranché. Le fonds activiste TCI monte à plus de 5% du capital de Vinci. Engie envisage plusieurs cessions, qui pourraient porter sur plus de 15 000 postes, en particulier le spécialiste de la maintenance des sites industriels et des centrales nucléaires Endel, selon des sources syndicales. Vallourec espère toujours mener à bien une augmentation de capital dès que possible. Euronext reste à l'affut d'acquisitions. Akwel a déposé une offre de reprise de Novares (1,3 Md€ de chiffre d'affaires et 9430 salariés) à la barre du tribunal de commerce de Nantes. Eramet vend son usine norvégienne d'ilménite pour 300 M$. L'IGN a choisi cegedim.cloud pour l'hébergement d'une partie de son SI et l'infogérance de certaines de ses applications. Somfy poursuit ses mesures d'adaptation au Covid-19 et réduit son dividende de 1,55 à 1,25 EUR. Tarkett a rétabli son infrastructure informatique après la cyberattaque du 29 avril, qui n'a a priori pas causé de fuites de données. La cotation des actions Recylex a été suspendue dans l'attente d'une annonce importante. 2CRSI ouvre une filiale à Singapour. UV Germi lance deux solutions de traitement de surface par UV pour détruire les virus et bactéries. Europlasma crée une filiale en Chine. Carmat décroche le sésame pour un remboursement de son cœur artificiel dans le cadre de l'étude clinique de faisabilité aux Etats-Unis. Parrot et Herige tiendront une assemblée générale à huis-clos. Abivax va tester ABX464 sur des malades de la Covid-19. Innate Pharma présente de nouvelles données d'efficacité pour monalizumab en combinaison avec cetuximab dans les cancers de la tête et du cou lors de congrès virtuel de l'ASCO20. Eurobio Scientific et les Hospices Civils de Lyon s'associent pour développer une banque d'anticorps anti-SARS CoV-2. One Equity Partners monte de 25,49 à 29,04% de Verimatrix. Paragon ID accompagne le programme LIFE du métro de Los Angeles. Genkyotex reçoit l'aval de l'ANSM pour initier un essai clinique de phase I avec le setanaxib à haute dose. Horizontal Software met un terme au financement par OCEANE avec EHGOS en versant 870 000 EUR.

Ils ont publié leurs comptes trimestriels : Maisons du Monde, Claranova, Tikehau, Uniti, Emova, Jacquet Metal Service, AST Groupe, Tivoly, Bastide, Emova, Union Financière de France

 Sur les autres marchés

ThyssenKrupp étudie plusieurs scénarios pour ses activités de construction navale militaire, parmi lesquels celui d'un rapprochement avec l'italien Fincantieri. La Commission européenne rendra son avis à la fin du mois de juin sur le rachat de Refinitiv par le London stock Exchange. Les tests de Covid-19 d'Abbott, largement utilisés aux États-Unis, seraient très loin des performances des tests standards. Boeing obtient deux gros contrats pour livrer plus de 1000 missiles à Ryad. Tyson Foods réduit le prix de ses viandes pour compenser l'inflation des prix dans la distribution. Les résultats trimestriels de Cisco reculent, avec une baisse envisagée sur l'ensemble de l'exercice, comme ceux de Jack in the Box. Les discussions de rachat de GrubHub par Uber se poursuivraient sur la base d'une valorisation de 6 Mds$. Intelsat se place sous la protection de la loi des faillites américaine, dite Chapter 11. La Fed tance une fois encore la Deutsche Bank pour les faiblesses de son contrôle interne. Roche Holding obtient des résultats positifs pour Tiragolumab dans le cancer du poumon. Wirecard annonce une progression de 24% de son chiffre d'affaires au premier trimestre juste au-dessus de 700 M€, pour une progression de son Ebitda de 26% à 199,2 M€.

Ça publie. Deutsche Telekom, Applied Materials, Zurich Insurance, Prudential Plc, Electricité de France, Ubisoft, Wirecard, KBC Group, RWE, Bouygues, ArgenX, Raiffeisen

Lectures :

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
2CRSI -0.52%3.81 Cours en temps réel.-23.80%
5I5J HOLDING GROUP CO., LTD. 0.00%3.8 Cours en clôture.-11.83%
ABBOTT LABORATORIES -0.55%92.46 Cours en différé.6.45%
ABIVAX 1.79%22.7 Cours en temps réel.0.67%
ACCOR -1.58%24.9 Cours en temps réel.-40.36%
AENA S.M.E., S.A. -1.74%124.4 Cours en clôture.-27.04%
AIRBUS SE -0.62%67.3 Cours en temps réel.-48.42%
ARGENX SE 3.23%217.4 Cours en différé.51.39%
AVALONBAY COMMUNITIES, INC. -2.99%154.72 Cours en différé.-26.22%
BELLEVUE GROUP AG 0.46%21.9 Cours en différé.-8.37%
BOEING COMPANY (THE) -4.81%178.88 Cours en différé.-42.32%
BOUYGUES 1.47%33.16 Cours en temps réel.-12.46%
BURBERRY GROUP PLC -1.14%1610 Cours en différé.-26.98%
CAC 40 -0.74%5043.73 Cours en temps réel.-15.00%
CE HOLDINGS CO., LTD. -1.48%532 Cours en clôture.8.57%
DEUTSCHE TELEKOM AG -0.60%14.95 Cours en différé.2.61%
ELIOR GROUP -2.40%5.09 Cours en temps réel.-61.15%
EMOVA GROUP 4.04%1.03 Cours en temps réel.-52.75%
ERAMET -1.70%33.04 Cours en temps réel.-27.92%
EUROBIO SCIENTIFIC -1.18%8.4 Cours en temps réel.79.10%
EURONEXT N.V. 0.27%93.2 Cours en temps réel.28.29%
EUROPCAR MOBILITY GROUP -2.54%2.076 Cours en temps réel.-52.10%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. -0.23%8.983 Cours en différé.-31.92%
FINCANTIERI S.P.A. -0.97%0.6155 Cours en différé.-33.17%
GROUPE ADP -2.88%92.8 Cours en temps réel.-47.30%
HORIZONTAL SOFTWARE S.A. -1.18%0.84 Cours en temps réel.-16.83%
HSBC HOLDINGS PLC -3.35%395.15 Cours en différé.-33.24%
ING GROEP N.V. -2.06%6.562 Cours en différé.-38.60%
INNATE PHARMA 0.18%5.665 Cours en temps réel.-4.95%
INTELSAT S.A. -5.26%0.45 Cours en différé.-93.60%
LONDON BRENT OIL 0.26%42.91 Cours en différé.-34.97%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC -2.40%8288 Cours en différé.6.94%
LONZA GROUP 1.04%525 Cours en différé.48.64%
MAISONS DU MONDE -0.69%11.51 Cours en temps réel.-11.26%
MCDONALD'S CORPORATION -1.42%185.82 Cours en différé.-4.61%
NI HOLDINGS, INC. -4.78%14.73 Cours en différé.-14.36%
OXFORD BIOMEDICA PLC -0.90%769 Cours en différé.19.22%
PARADOX INTERACTIVE AB (PUBL) 1.14%212.4 Cours en différé.41.60%
PARAGON ID -5.71%29.7 Cours en temps réel.-6.01%
PARROT -4.07%2.36 Cours en temps réel.-11.61%
PEUGEOT -0.34%14.65 Cours en temps réel.-31.22%
ROVIO ENTERTAINMENT OYJ 0.63%5.59 Cours en différé.26.59%
RWE AG -0.90%31.82 Cours en différé.16.34%
SANOFI SA -0.90%91.66 Cours en temps réel.2.28%
SOMFY SA -0.66%91 Cours en temps réel.4.00%
STILLFRONT GROUP AB (PUBL) -0.35%850 Cours en différé.131.29%
TARKETT -0.30%9.885 Cours en temps réel.-31.35%
TECHNIPFMC PLC -7.90%7.11 Cours en différé.-66.84%
THYSSENKRUPP AG 0.43%6.57 Cours en différé.-45.43%
TIKEHAU CAPITAL -0.44%22.7 Cours en temps réel.3.18%
TYSON FOODS, INC. -1.28%58.69 Cours en différé.-35.53%
UBER TECHNOLOGIES, INC. 0.92%32.82 Cours en différé.10.36%
UBISOFT ENTERTAINMENT 0.20%78.36 Cours en temps réel.27.25%
UV GERMI 2.29%8.95 Cours en temps réel.117.23%
VALLOUREC -0.11%36.2 Cours en temps réel.-67.82%
VINCI SA -1.21%83.5 Cours en temps réel.-15.66%
WIRECARD AG 22.96%3.1485 Cours en différé.-97.07%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD -1.02%338.5 Cours en différé.-14.76%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 1 mois arrow option
Les médias macroniens (90% des médias en France) ne disent pas un mot de cette baisse de la bourse. Tout va très bien Mme la marquise.
  
  
Osoudee - Il y a 1 mois arrow option
si si sur bfm business
  
  
  • Publier
    loader