Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
285
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Peur sur la croissance mondiale

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
25/03/2019 | 09:03

Les marchés financiers ont mal terminé la semaine précédente, sur de gros dégagements qui ont conduit plusieurs indices, dont le CAC40 et le Nasdaq, en baisse de plus de 2%. Lundi matin, la reprise est difficile, avec des indicateurs avancés qui poursuivent leur décrue aux Etats-Unis et des marchés asiatiques qui oscillent entre le rouge (en Inde) et le rouge vif (à Tokyo). Les marchés européens sont eux aussi attendus en baisse.

Opérons un bref retour en arrière. En fin de semaine dernière, les investisseurs ont été douchés par des indicateurs PMI européens très dégradés en mars, alors que les commentaires récents laissaient plutôt penser que le plus dur était passé pour les perspectives industrielles du vieux continent. Les données industrielles en provenance du moteur allemand ont particulièrement inquiété. Les PMI sont très suivis car ils jaugent le moral des directeurs d'achats des entreprises et constituent à ce titre un bon indicateur de l'activité économique future. Ils sont entrés en résonance avec les réactions très prudentes de la BCE et de la Fed dernièrement, ce qui réveille les craintes sur la croissance mondiale et a remis au goût du jour le mot récession. Les PMi américains ont, eux aussi, déçu sans être aussi dégradés que leurs homologues européens. Ces indicateurs ont contribué à faire baisser les rendements obligataires : le spread entre le 3 mois et le 10 ans US s'est inversé pour la première fois depuis 2007 vendredi peu après l'annonce des PMI, une configuration parfois interprétée comme le signe avant-coureur d'une récession. 
 
Dans le reste de l'actualité, un tour du monde est nécessaire pour faire le point au début de cette dernière semaine de mars.
 
Aux Etats-Unis, Donald Trump pérore. Le procureur spécial Robert Mueller n'a trouvé aucune preuve pour relier le Président américain à la Russie. "aucune collusion, aucune obstruction, exonération complète et totale", s'est réjoui l'intéressé sur Twitter. L'enquête russe a toutefois entraîné l'inculpation de 34 personnes, dont des ex-proches du dirigeant.
 
En France, Emmanuel Macron reçoit. Le président chinois Xi Jinping est en visite en Europe, et depuis hier en France. Mardi, il discutera avec le Président français, Angela Merkel et Jean-Claude Juncker.
 
Au Royaume-désuni, Theresa May vacille. L'édition dominicale du 'Times' affirme qu'une fronde gouvernementale est en cours pour faire tomber Theresa May. Onze membres du cabinet seraient favorables à son départ, qui sera acté d'ici une dizaine de jours, selon l'un d'eux. L'intérim pourrait se jouer entre David Lidington (ministre et chef du cabinet de Theresa May), Michael Gove (ministre de l'environnement) et Jeremy Hunt (ministre des affaires étrangères).
 
En Chine, les négociations patinent. Robert Lighthizer et Steve Mnuchin doivent se rendre le 28 mars à Pékin pour reprendre les négociations commerciales sino-américaines. Mais plusieurs rumeurs, dont une émanant du 'Financial Times', laissent penser qu'une grosse pierre d'achoppement demeure au niveau du numérique. Les Etats-Unis estiment que la Chine ne fait pas assez d'efforts sur cette partie stratégique, qui concerne notamment les restrictions imposées par Pékin sur le stockage ou les transferts de données. La Chine aurait fait une proposition sur le commerce en ligne, finalement retoquée.
 
En Asie, le Nikkei 225 a cédé 3,01% en clôture. Le CAC40 perdait 0,9% à 5220 points peu après l'ouverture.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Après la série d'indicateurs PMI européens inquiétants vendredi, l'indice Ifo allemand de confiance des milieux d'affaires sera scruté de près à 11h00, d'autant qu'il s'agit du seul indicateur majeur du jour.
 
L'euro se négocie 1,1297 USD. L'once d'or progresse de 0,3% à 1315 USD. Le pétrole recule de 0,4% à 66,61 USD pour le Brent et à 58,56 USD pour le WTI. Le rendement du T-Bond 10 ans s'inscrit à 2,441%. Le Bitcoin reste positionné autour des 4000 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Computacenter : Berenberg reste acheteur mais réduit son objectif de cours de 1600 à 1400 GBp.
  • Davide Campari : Goldman Sachs passe de neutre à achat avec un objectif de cours relevé de 7,40 à 10 EUR.
  • Dechra Pharmaceuticals : Jefferies reste acheteur avec un objectif de cours relevé de 2466 à 2805 GBp. J.P. Morgan démarre le suivi à surpondérer en visant 3000 GBp.
  • Evraz : J.P. Morgan reprend le suivi à souspondérer en visant 520 GBp.
  • Hermès : Credit Suisse passe de surperformance à neutre, mais relève de 531 à 600 EUR son objectif.
  • John Wood : Jefferies passe de conserver à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 550 à 480 GBp.
  • Poxel : Jefferies reste acheteur avec un objectif de cours relevé de 12 à 17 EUR.
  • Spie : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre malgré un objectif de cours ajusté de 16,50 à 17 EUR.
  • TechnipFMC : AlphaValue reste acheteur mais réduit de 33,10 à 28,70 EUR son objectif de cours.
  • Unilever : Berenberg reste acheteur avec un objectif de cours relevé de 54,50 à 56 EUR.
  • Vifor Pharma : Barclays reste la pondération en ligne avec un objectif de cours relevé de 115 à 125 CHF.
  • Virbac : Jefferies reste à conserver mais relève de 112 à 146 EUR son objectif de cours.
  • Zooplus : Baader Helvea passe de conserver à acheter en visant 140 CHF.
 
L’actualité des sociétés
 
Peugeot a déjà approché Fiat Chrysler cette année pour évoquer un mariage, a appris le Wall Street Journal, ce qui donne du poids à la rumeur qui circule depuis quelques semaines, mais aurait été éconduit. Au Brésil, la nouvelle direction de la Caixa Seguridade a entamé des discussions avec CNP Assurances en vue d'ajuster l'accord scellé le 29 août 2018. La FDA a repoussé la demande de mise sur le marché du Zynquista, un traitement de Sanofi et Lexicon contre le diabète, associé à une insuline.  S&P a réduit de "BBB+" à "BBB" la notation crédit long terme de Carrefour, pendant que Moody's a abaissé de "BAA2" à "BAA3" celle de Valeo. Comme prévu, Atos distribuera à ses actionnaires une partie de ses actions Worldline le 7 mai. Wendel a réduit à moins de 5% sa détention de Saint-Gobain. Elis rachète l'activité tapis du russe Blesk InCare. La CNIM prend le contrôle d'Airstar Aerospace pour devenir leader sur le marché des aérostats pour la défense et le spatial. Olympique Lyonnais Groupe négocie une prise de contrôle de l'ASVEL basket. Amoeba, Les Nouveaux Constructeurs et Afone ont publié leurs comptes.
 
Tout porte à croire qu'Apple va dévoiler aujourd'hui un service de vidéo en streaming, afin de concurrencer quelques stars, comme Netflix et Amazon. Boeing devrait soumettre à l'agence de l'aviation civile américaine en ce début de semaine le logiciel de correction du système anti-décrochage des B737MAX, avec pour objectif d'obtenir le plus rapidement possible le retour en exploitation du monocouloir. Daimler s'interroge sur l'avenir de sa marque Smart, selon le Handelsblatt. Thermo Fisher va racheter Brammer Bio pour 1,7 milliard de dollars. Uber s'apprête à racheter Careem pour 3,1 milliards de dollars, a appris Bloomberg.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBOTT LABORATORIES 0.42%83.58 Cours en différé.15.55%
AFONE PARTICIPATIONS 5.69%13 Cours en temps réel.14.04%
AMAZON -1.56%1804 Cours en clôture.16.16%
AMOÉBA -2.88%0.843 Cours en temps réel.-62.03%
APPLE -1.46%217.73 Cours en différé.38.03%
ATOS -0.06%65.28 Cours en temps réel.-8.67%
BITCOIN - EURO -1.13%9127.3645 Cours en clôture.174.81%
BOEING COMPANY (THE) -1.31%379.39 Cours en différé.19.21%
CAC 40 0.56%5690.78 Cours en temps réel.19.62%
CARREFOUR -0.03%16.645 Cours en temps réel.11.64%
CNIM -0.41%48 Cours en temps réel.-41.46%
CNP ASSURANCES 0.44%18.27 Cours en temps réel.-1.35%
COMPUTACENTER PLC -0.78%1275 Cours en différé.26.74%
DAIMLER AG -0.17%47.345 Cours en différé.3.13%
DAVIDE CAMPARI-MILANO SPA 0.24%8.19 Cours en clôture.10.63%
DECHRA PHARMACEUTICALS -0.43%2780 Cours en différé.34.30%
ELIS -0.36%16.42 Cours en temps réel.12.85%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) -0.63%4.5691 Cours en différé.3.72%
EVRAZ 0.00%Cours en clôture.0.00%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES -0.52%12.336 Cours en clôture.-2.22%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.32%627.4 Cours en temps réel.29.41%
JOHN WOOD GROUP 1.15%431.4 Cours en différé.-14.78%
LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS 3.66%51 Cours en temps réel.46.97%
NETFLIX -5.53%270.75 Cours en différé.1.15%
NIKKEI 225 0.16%22079.09 Cours en temps réel.10.14%
OL GROUPE NV 0.00%Cours en clôture.0.00%
PEUGEOT 0.04%24.02 Cours en temps réel.28.83%
POXEL 0.66%7.63 Cours en temps réel.49.90%
SANOFI 2.33%83.32 Cours en temps réel.10.12%
SPIE -1.52%18.8 Cours en temps réel.62.21%
TECHNIPFMC 1.63%24.39 Cours en différé.24.57%
THERMO FISHER SCIENTIFIC 0.37%296.33 Cours en différé.32.41%
UNILEVER PLC -2.54%4795 Cours en différé.16.71%
VALEO -1.99%29.55 Cours en temps réel.15.84%
VIFOR PHARMA 0.41%160.8 Cours en différé.49.81%
VIRBAC -1.74%198 Cours en temps réel.73.99%
WENDEL 0.00%123.8 Cours en temps réel.18.24%
WORLDLINE -0.24%61.1 Cours en temps réel.44.79%
ZOOPLUS AG -1.03%115.6 Cours en différé.-2.78%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader