Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris rebondit en dépit du pétrole

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
22/04/2020 | 09:57

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris rebondissait mercredi matin (+0,62%), en dépit du plongeon des cours du brut et des inquiétudes concernant les répercussions du krach pétrolier.

A 09H33 (07H33 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 26,92 points à 4.384,38 points. La veille, la cote Parisienne avait perdu 3,77%.

"Il n'y a pas d'emballement baissier malgré l'explosion en vol du marché du pétrole", constate Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC.

"Nous ne réalisons pas encore à quel point cette crise pourrait bouleverser les équilibres précédents", souligne-t-il, estimant que "les conséquences les plus sévères de la crise ne sont pas encore visibles, mais devraient commencer à se faire sentir dans les mois à venir".

Les cours du pétrole continuaient de plonger mercredi, faisant peser un risque sur les marchés, préoccupés par la demande mondiale en berne et des problèmes de stockage en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans ce contexte, la publication cet après-midi du rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis fera l'actualité. Un rapport qui "ne devrait pas rassurer le marché et confirmer une nouvelle fois qu'il n'y a presque plus de capacités de stockage aux Etats-Unis", estime Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Alors que la maladie a fait plus de 174.000 morts et contaminé plus de 2,5 millions de personnes dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre, le Programme alimentaire mondial (PAM) redoute une catastrophe humanitaire en termes d'alimentation.

Les ministres de l'Agriculture des pays du G20 ont promis de coopérer pour assurer un approvisionnement mondial "suffisant" en nourriture.

Par ailleurs, le Sénat américain a adopté mardi à l'unanimité un nouveau plan de près de 500 milliards de dollars pour soutenir les PME durement frappées par la crise liée au Covid-19, aider les hôpitaux et renforcer le dépistage du coronavirus. Il devrait être soumis au vote à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, plus tard cette semaine.

Les acteurs de marché espèrent désormais la levée des incertitudes entourant la création d'un fonds de relance européen, pour sortir l'Europe de la récession après la pandémie.

Lors d'un sommet ce jeudi, la Commission et le Conseil européen vont commencer à travailler sur cet instrument de plusieurs centaines de milliards d'euros, mais le texte devrait faire l'objet d'une proposition ultérieure, selon la feuille de route conjointe publiée mardi soir par les deux institutions.

Outre la dizaine de nouveaux résultats d'entreprises que les investisseurs attendent sur la place Parisienne, l'inflation de mars en Grande-Bretagne sera à l'honneur tout comme la confiance en zone euro (avril).

STMicro en tête du CAC 40

STMicroelecronics (+4,06% à 20,50 euros) était en tête du CAC 40 après avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 7,5% au premier trimestre 2020 à 2,23 milliards de dollars.

A l'opposé, Kering chutait de 6,51% à 457 euros, pénalisé par une baisse de 15,4% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, un repli plus marqué qu'escompté.

Lagardère gagnait 2,02% à 17,65 euros après l'annnonce de l'acquisition par Vivendi (-0,29% à 20,39 euros) de 10,6% de son capital.

Pierre et Vacances reculait de 1,53% à 12,90 euros après un chiffre d'affaires semestriel en baisse de 5,7% sur un an, à 696 millions d'euros.

Dans le même secteur touristique, Accor gagnait 0,27% à 25,70 euros alors que les assureurs français ont promis mercredi de consacrer 150 millions d'un fonds doté de 1,5 milliard d'euros au secteur ravagé par la crise liée au Covid-19.

GL Events perdait 2,39% à 10,64 euros, l'activité du groupe s'est effondrée au premier trimestre et devrait "très affectée" au deuxième.

pan/jld/spi

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -0.74%5042.84 Cours en temps réel.-16.24%
LAGARDÈRE SCA 0.23%13.08 Cours en temps réel.-32.84%
LONDON BRENT OIL -0.88%42.69 Cours en différé.-35.21%
PIERRE & VACANCES -0.93%16.05 Cours en temps réel.-19.80%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
09:35Bourse Zurich: coup de mou à l'ouverture malgré l'euphorie de Wall Street
AW
09:24BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
09:12EN DIRECT DES MARCHES : Soitec, Sodexo, Microsoft, Uber, Air Liquide...
09:09Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Mardi 7 juillet 2020
AO
08:49NIKKEI : A Tokyo, l'indice Nikkei finit en baisse de 0,44%
RE
08:46Bourse Zurich: inquiétude diffuse malgré l'euphorie de Wall Street
AW
08:41CAC 40 : les investisseurs hésitent à poursuivre leurs achats
CF
08:33BOURSE DE PARIS : Le CAC 40 attendu en baisse, les investisseurs reprennent leur souffle
DJ
07:51Wall Street : clôture solide après l'ISM des services
CF
06:21Prévisions du jour mardi 7 juillet
AW
Dernières actualités "Marchés"