Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
64
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

''Nous restons prudents : cette crise aura des conséquences profondes sur nos économies''
José Berros, Gérant du fonds Echiquier Entrepreneurs

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
14/04/2020 | 09:16

Investi sur les petites valeurs de croissance européennes, Echiquier Entrepreneurs figure régulièrement dans les hauts de classement de sa catégorie. Relativement résistant en mars avec une baisse de 14%, il affiche -18.6% sur le 1er trimestre 2020 et 7,5% de performance annuelle sur 5 ans. Son secret ? A l’ambition des dossiers sélectionnés et la concentration du portefeuille sur une quarantaine de valeurs, vient s’ajouter une certaine prudence que nous décrit José Berros, un des gérants du fonds.

José Berros, le fonds Echiquier Entrepreneurs reste en tête de notre sélection après le krach boursier. Comment faites-vous la différence ?

"De façon générale, je pense que cela tient à notre démarche de stock-picking très sélectif, au sein d’un univers géographique et sectoriel très vaste. Nous cherchons à confier les capitaux de nos clients à des entrepreneurs exceptionnels, positionnés sur des marchés en croissance, en y ajoutant une bonne dose de prudence. Ce mariage d’envie, d’audace, et de prudence constitue l’ADN du fonds. Cela a bien fonctionné ces dernières années et nous a permis d’amortir le choc ces deux derniers mois.

En effet, depuis le début de la crise, nous avons profité de notre positionnement sur des valeurs de croissance résilientes, globalement très rentables, et assises sur des bilans solides. Structurellement, Echiquier Entrepreneurs évite les secteurs très cycliques qui ont été très pénalisés récemment comme le pétrole et gaz, les matières premières, l’automobile et le tourisme. Un quart du portefeuille affiche des performances positives au 9 avril 2020. C’est le cas par exemple de la société Hellofresh, société allemande spécialisée dans la distribution en ligne de kits de repas livrés à domicile que nous avons entrée mi-2018 et qui affiche une performance de 44% depuis le début de l’année. Après de bons résultats 2019, les effets actuels du confinement dans la plupart des pays où la société est présente laissent présager d’excellents résultats 2020. Autre société qui se porte bien actuellement, Storytel, spécialisée sur les livres audio, affiche +20% sur 2020. Enfin, les valeurs de l’énergie verte Albioma et Neoen restent dans le vert malgré un fort repli. Quand on analyse le reste du portefeuille, on s’aperçoit que la moitié des valeurs affiche 0 à -15% de baisse. Le cœur du portefeuille a donc amorti le choc, grâce à des titres solides, résistants du fait de leur domaine d’activité relativement peu impacté, leur positionnement de leader ou leur modèle économique robuste. Nous pouvons ainsi citer Midsona en Suède (alimentation santé, hygiène…) ou le danois Össur (prothèses orthopédiques). Enfin, le fonds a amorti le choc grâce à un taux d’investissement de seulement 82% dès le début de la crise et même depuis plus d’un an compte tenu de niveaux de valorisation que nous trouvions élevés depuis le rebond du début 2019, ce qui nous a amené à peu réinvestir les liquidités dégagées en allégeant les positions approchant leur objectif de cours. Enfin, l’absence de rachats importants sur la classe d’actifs, assez inattendu, et même quelques souscriptions récentes en ce qui nous concerne nous a évité des ventes contraintes potentiellement accélératrices de contre-performance quand tous les facteurs adverses se combinent."

Le fonds surperforme sa catégorie sur cinq ans. Source : Quantalys

Le fonds surperforme sa catégorie sur cinq ans. Source : Quantalys

Comment l'équipe de gestion positionne-t-elle le fonds alors que la crise sanitaire et économique s’installe ?

"La situation actuelle ne change pas notre façon de gérer le fonds et surtout pas la qualité des dossiers sélectionnés. Nous commençons à renforcer certains dossiers et à rentrer des dossiers de grande qualité qui étaient trop chers jusqu’à présent. Nous restons prudents car la crise sera longue et même les sociétés de grande qualité seront impactées. Je pense notamment à la société anglaise Johnson Service Group qui a une activité semblable au français Elis, à Pierer Mobility, spécialiste de motos, ou encore à l’industriel italien Cembre dont la clientèle est fragilisée par la crise actuelle. Nous avons allégé ces deux dernières positions. En revanche, nous avons renforcé Albioma, premier poids du fonds, Midsona, ainsi que deux positions entrées début 2020 : Bonesupport et Boiron.  Beaucoup de choses vont changer au sortir de cette crise sans précédent. La mondialisation telle qu’on la connu est remise en question. On ne travaillera, ni ne produira ni ne consommera comme avant. Mais il est encore trop tôt pour en tirer toutes les conclusions et pour sélectionner les gagnants de l’ère post-covid."

Principales positions du fonds à fin mars

Principales positions du fonds à fin mars 2020

Quel est le principal point fort et le principal point faible de deux de vos toutes premières positions ?

"Neoen bénéficie de contrats très longue durée signés auprès d’acteurs solides et de la tendance porteuse des énergies renouvelables, mais son principal point fort est certainement son actionnaire principal, Jacques Veyrat : un visionnaire hors pair dans le secteur ! Son point faible ? Neoen est pas immunisée contre le virus chinois et a déjà dû décaler d’un an son objectif d’Ebitda. La crise sanitaire complique le lancement et la construction de nouveaux projets…

Si nous prenons Esker, je retiendrais la récurrence à 90% de ses revenus grâce à un modèle SAAS adopté il y a de nombreuses années déjà. Conjoncturellement, cette situation n’immunise pas totalement contre la crise : la fragilité de certains clients se fera ressentir tôt ou tard. Plus structurellement, nous sommes vigilants sur l’offre concurrente, notamment du côté de nouveaux acteurs. L’offre logiciel d’Esker gagnerait à s’enrichir un peu plus vite, notamment en matière de règlement. "

Performance du fonds sur cinq ans : point bleu sur le graphique de droite (Source : Quantalys)

Performance du fonds sur cinq ans : point bleu sur le graphique de droite (Source : Quantalys)

Ne manquez pas mon reporting mensuel des valeurs small & midcaps, avec la sélection des fonds les plus performants sur la durée et les choix des gérants.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALBIOMA 3.24%38.2 Cours en temps réel.46.92%
BOIRON 2.14%40.6 Cours en temps réel.11.54%
BONESUPPORT HOLDING AB (PUBL) 0.82%49.1 Cours en différé.51.08%
CEMBRE S.P.A. 2.64%17.5 Cours en différé.-27.08%
ELISA OYJ 2.57%55.88 Cours en différé.13.46%
ESKER 5.30%135 Cours en temps réel.46.10%
HELLOFRESH SE -0.49%51.15 Cours en différé.174.12%
JOHNSON SERVICE GROUP PLC -1.36%116 Cours en différé.-40.82%
LONDON BRENT OIL -0.16%43.2 Cours en différé.-34.73%
MIDSONA AB (PUBL) -1.49%59.5 Cours en différé.20.45%
NEOEN 1.30%38.85 Cours en temps réel.25.73%
NEOENERGIA S.A. 0.45%19.94 Cours en clôture.-19.86%
PIERER MOBILITY AG 2.16%47.2 Cours en clôture.-2.88%
STORYTEL AB (PUBL) 10.07%235 Cours en différé.64.11%
ÖSSUR HF. 0.32%46.5 Cours en différé.-11.09%

Raphaël Girault
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
kjokrxx - Il y a 2 mois arrow option
"La mondialisation telle qu’on la connu". Aie ! Ca pique les yeux...
  
  
  • Publier
    loader