Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués

Morrisons augmente son bénéfice mais l'action baisse nettement

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
14/09/2017 | 10:09
MORRISONS AUGMENTE SON BÉNÉFICE MAIS L'ACTION BAISSE NETTEMENT

Morrisons a annoncé jeudi une hausse de 12,7% de son bénéfice semestriel et une hausse des ventes pour le septième trimestre d'affilée, attestant d'un redressement voulu et piloté par le directeur général David Potts.

L'action perdait pourtant plus de 4% en Bourse de Londres vers 7h50 GMT.

L'enseigne de Bradford, dans le nord de l'Angleterre, a fait état d'un bénéfice imposable de 177 millions de livres (260 millions d'euros) sur une période de six mois au 30 juillet.

Les analystes attendaient 176 millions de livres après les 157 millions dégagés un an auparavant.

Les ventes à périmètre comparable, hors carburants et TVA, ont augmenté de 2,6% au deuxième trimestre après une hausse de 3,4% le trimestre précédent.

La quatrième chaîne de supermarchés britanniques, derrière Tesco, Sainsbury's et Asda, filiale de l'américain Wal-Mart, a par ailleurs revu à la hausse le supplement de bénéfice imposable qu'elle compte dégager à moyen terme sur divers segments allant des services aux achats en ligne à 75-125 millions de livres contre 50-100 millions précédemment.

Sous la houlette de David Potts, arrivé en 2015, l'action Morrisons a gagné 27% en l'espace d'un an, grâce à des prix plus compétititifs, une gamme améliorée de produits devenus aussi plus disponibles et un meilleur service à la clientèle.

Avant cela, l'enseigne avait souffert de la forte concurrence des chaînes discount allemandes Aldi et Lidl.

Potts a également revu la stratégie en ligne de Morrisons en renégociant un accord avec le distributeur Ocado et en passant un arrangement de gros avec Amazon et McColl's.

(James Davey, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeurs citées dans l'article : Wal-Mart Stores, Tesco, Wm Morrison Supermarkets, J Sainsbury
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Economie / Forex"
01:10 Avertissements d'Ankara, le leader kurde Barzani défend le référendum
22/09 McCain votera contre l'abrogation de l'Obamacare
22/09 Décès au Caire d'un ancien dirigeant des Frères musulmans
22/09 McCain votera contre l'abrogation de l'Obamacare
22/09 Séisme de magnitude 5,7 au large de la Californie
22/09 L'euro se stabilise face au dollar, la livre lestée par le Brexit
22/09 Moscou appelle Donald Trump et Kim Jong-un à se calmer
22/09DJKaplan (Fed) se dit "ouvert" à une nouvelle hausse des taux en décembre
22/09 Kaplan (Fed) ouvert à une hausse de taux, surveille l'inflation
22/09 Un fusil allemand sur le monument à la gloire de Kalachnikov
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité