Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Londres : Londres recule avant le PIB américain

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
30/07/2020 | 09:40

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres évoluait en nette baisse de 0,85% jeudi dans les premiers échanges, avant la publication des chiffres du PIB aux Etats-Unis et face à de très nombreux résultats d'entreprises.

Vers 07H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 52,41 points à 6.079,05 points.

Le marché britannique était peu soutenu par la confirmation d'une politique monétaire très accommodante de la banque centrale américaine à l'issue de sa réunion mercredi.

Surtout, "les investisseurs commencent à être sur leurs gardes avant le PIB américain", souligne Fiona Cincotta, analyste chez City Index.

Les chiffres pour le deuxième trimestre devraient se traduire par un plongeon historique de l'activité pendant le confinement et "les craintes sont importantes sur la reprise alors que les cas de Covid ne ralentissent pas", selon l'analyste.

Le marché avait par ailleurs fort à faire avec une avalanche de résultats d'entreprises.

ROYAL DUTCH SHELL RECULE (-0,71% à 1.173,00 pence, action "B"). La compagnie pétrolière a annoncé une perte nette de 18,1 milliards de dollars au deuxième trimestre en raison de dépréciations d'actifs reflétant la déprime du marché. Mais les investisseurs ont été peu surpris puisque le groupe avait déjà annoncé l'ampleur de cette charge fin juin.

LLOYDS BANKING GROUP CHUTE (-6,40% à 26,55 pence). La banque britannique est tombée dans le rouge au premier semestre et s'inquiète des perspectives économiques et du risque d'impayés du fait de la crise, ce qui va lui coûter très cher.

BAE SYSTEMS GRIMPE (+4,66% à 499,10 pence). Le groupe de défense s'attend à des résultats en baisse pour l'ensemble de 2020 en raison de l'impact de la pandémie mais compte verser un dividende d'ici la fin de l'exercice, ce qui plaisait au marché jeudi.

jbo/sl

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BAE SYSTEMS PLC 0.15%528.4 Cours en différé.-6.44%
LLOYDS BANKING GROUP PLC -3.87%25.24 Cours en différé.-59.62%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC 1.33%8960 Cours en différé.15.61%
ROYAL DUTCH SHELL PLC -2.07%11.45 Cours en différé.-56.24%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
19:48Coronavirus-Hausse des cas au Royaume-Uni menacé d'un nouveau confinement
RE
18:17Coronavirus-Le Royaume-Uni fait état de 4.422 nouvelles contaminations
RE
18/09Wall Street : est passé très près d'un signal de retournement
CF
18/09Wall Street conclut la semaine en baisse
AW
18/09BOURSE DE WALL STREET : Wall Street clôture en baisse, 3e semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500
RE
18/09WALL STREET CONCLUT LA SEMAINE EN BAISSE : Dow Jones -0,88%, Nasdaq -1,07%
AW
18/09Seconde vague inévitable en Grande-Bretagne, nouvelles restrictions possibles, dit Johnson
RE
18/09EUROPE : Les Bourses européennes soucieuses face aux incertitudes
AW
18/09Les valeurs à suivre lundi 21 septembre 2020 à la Bourse de Paris
AO
18/09Coronavirus-Le Royaume-Uni enregistre 4.322 nouveaux cas, plus haut depuis mai
RE
Dernières actualités "Marchés"