Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Londres et New York bullent, coup de froid à Pékin

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
25/05/2020 | 09:01

Le regain de tension entre la Chine et les Etats-Unis est palpable, alors que les deux pays sont censés reprendre leurs interminables tractations commerciales. Les marchés s'en accommodent, comme ils semblent s'accommoder des conséquences du Covid-19. La semaine boursière commence dans une ambiance calme, à cause des jours fériés observés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

La dernière semaine du mois de mai démarre dans une ambiance générale d'allègement de la pression liée au Covid-19, même si certaines régions du monde comme le Brésil et la Russie sont toujours dans le dur de l'épidémie. Ce matin, le Japon a, à son tour, levé l'état d'urgence sanitaire à Tokyo et dans sa région, participant au grand déconfinement. Les entreprises – celles qui ont pu réellement reprendre leur activité – sont en train d'expérimenter la reprise. Les autres brûlent de le faire. Dans l'intervalle, les pays dits riches ont mobilisé ou promis des milliards pour que la machine économique franchisse l'écueil. L'équivalent de 15 600 milliards d'euros, estime une d'étude d'avril de l'OCDE citée ce weekend par le Financial Times, soit une dette additionnelle de 12 000 EUR pour chacun des 1,3 milliard d'habitants des pays membres de l'organisation. Vertigineux.

Le Covid-19 est moins envahissant pour notre quotidien, mais il n'a pas disparu pour autant. Il continue à rythmer notre quotidien. Et sert de prétexte à un net regain de tension entre les Etats-Unis et la Chine. Les relations entre les deux pays sont à température variable depuis que Donald Trump est entré à la Maison Blanche. Actuellement, elles sont plutôt du côté froid polaire, à tel point que le ministre chinois des affaires étrangères, Wang Yi, a accusé Washington d'entraîner les deux pays dans une "nouvelle guerre froide". "La Chine n'a pas l'intention de changer, encore moins de prendre la place les États-Unis", a-t-il déclaré (ndlr : la première partie de sa phrase est vraie, mais la seconde est un mensonge). Les relations commerciales et plus globalement économiques et politiques entre les deux pays vont redevenir le sujet numéro un des marchés.

Ce qu'il faut savoir pour démarrer la semaine :

  • Wall Street fait relâche pour la journée du souvenir des soldats américains tombés au champ d'honneur (Memorial Day) : les Etats-Unis ne célèbrent pas les capitulations ou les armistices à date, mais ont une journée dédiée dans l'année. La Bourse de Londres est fermée (le dernier lundi de mai - Spring Bank Holiday - est traditionnellement férié au Royaume-Uni).  
  • Les protestations reprennent à Hong Kong après la loi de sécurité imposée par la Chine. Taiwan en profite pour améliorer ses relations avec Pékin en proposant toute "l'assistance nécessaire" à la population hongkongaise.
  • Grâce à sa hausse de la semaine dernière, Hermès International est la seule valeur du CAC40 à s'afficher en hausse hors dividende (+4,7%). Soit 2,5% de l'indice en territoire positif, contre par exemple 20% au Dow Jones.
  • Le S&P500 a repris 2,3% la semaine dernière, portant ses gains à 32% (!) depuis le point bas 2020 du 23 mars. Slow down, you move too fast ?
  • Au Royaume-Uni, Boris Johnson est englué dans son soutien à Dominic Cummings, qui s'est affranchi des règles de confinement. La presse, même conservatrice, et la population n'apprécient guère le principe du deux poids, deux mesures.

Le CAC40 gagnait 0,9% à 4486 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

L'Allemagne tient la vedette aujourd'hui, avec la lecture finale du PIB du 1er trimestre (8h00) et surtout l'indice Ifo de confiance des milieux d'affaires (10h00). Pas de statistiques aux Etats-Unis, jour férié oblige.

L'euro recule juste sous 1,09 USD. L'once d'or est stable à 1728 USD. Le pétrole progresse, à 33,36 USD le WTI et 35,07 USD le Brent. La dette américaine à 10 ans affiche un rendement de 0,66%. Le Bitcoin remonte légèrement à 8790 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Compagnie Financière Richemont : Julius Bär passe d'acheter à conserver avec un objectif réduit de 84 à 60 CHF.
  • Dufry : Julius Bär réduit de 30 à 25 CHF son objectif. 
  • Grainger : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 300 à 310 GBp.
  • Marston's : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 35 à 50 GBp.
  • Mikron : Research Partners revalorise de 4,50 à 5,70 CHF.

L’actualité des sociétés

 En France

Le plan de soutien français à la filière automobile comprendra des bonus supplémentaires et une prime à la reconversion élargie, en contrepartie d'engagements industriels et sociaux. C'est cette semaine (mercredi) que Renault, Nissan et Mitsubishi dévoileront leur vaste plan stratégique, qui comprendra un volet restructuration particulièrement sévère. La justice enjoint AXA d'indemniser un groupe de restauration pour ses pertes liées au coronavirus, l'assureur fait appel. Après Vincent Bolloré et Marc Ladreit de Lacharrière, c'est au tour de Bernard Arnault de voler au secours d'Arnaud Lagardère. La famille qui contrôle LVMH va, via le Groupe Arnault, prendre 25% de LCM, le holding de la famille Lagardère. Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues, a plaidé pour un report à fin 2020 ou début 2021 des enchères pour les fréquences 5G. Air France s'est engagée à réduire de 50% ses émission de CO2 d'ici 2024 sur ses vols intérieurs. Suez se préparerait à vendre sa filiale espagnole Agbar pour 3 Mds€, relate ce matin Cinco Dias. Akwel dit être dans l'incapacité, pour l'heure, de lever les conditions suspensives liées à son offre de rachat de Novares, mais ne baisse pas les bras. Atos tiendra son assemblée générale à huis clos. 53% des salariés éligibles ont souscrit à l'augmentation de capital qui leur était réservée par Rubis. Engie EPS retenue sur un projet à Hawaï. L'Olympique Lyonnais va devoir saisir le Conseil d'Etat de son recours contre la suspension du championnat français de football, le Tribunal administratif de Paris s'étant déclaré incompétent. Total et Gaussin développent le premier camion avitailleur 100% électrique au monde. Carmat implante un cœur artificiel à un 13e patient, le 1er au Danemark, dans le cadre de l'étude PIVOT, qui reprend. AB Science reporte son assemblée générale annuelle. Biosynex confirme l'inscription de son test sérologique rapide Covid-19 sur la liste des produits autorisés par le Ministère de la Santé. Hybrigenics obtient une première décision favorable au recours contre un brevet américain portant sur des inhibiteurs d'USP7. Poxel fait un point sur ses développements et annonce une levée de fonds. Drone Volt réalise une nouvelle augmentation de capital réservée de 2,17 M€ auprès de ses actionnaires historiques, pour rembourser les ORNANE émises en 2019, au prix d'une dilution de 23% environ. MND et Foncière Volta ont publié leurs comptes.

Ils ont publié leurs comptes trimestriels : MND, Foncière Volta

 Sur les autres marchés

Les informations obtenues par Bloomberg laissent penser que Bayer auraient trouvé un accord avec une fraction importante des 125 000 plaignants qui ont saisi la justice à propos du Roundup. Hertz se place sous la protection de la loi des faillites aux Etats-Unis. Tobias Moers (Mercedes-AMG) remplacerait Andy Palmer aux commandes d'Aston Martin, selon le Financial Times. AngloGold Ashanti ferme une mine qui compte 164 cas de coronavirus en Afrique du Sud. Kuehne + Nagel pourrait supprimer 20 à 25% de ses effectifs dans le monde, selon son principal actionnaire interrogé par Die Welt. Lufthansa reprendra ses vols vers 20 destinations à partir de la mi-juin depuis Francfort, notamment vers Majorque, la Crète, Rhodes, Faro, Venise, Ibiza et Malaga. Au cours du week-end, Facebook a introduit des outils d'intelligence artificielle sur deux de ses plates-formes de commerce en ligne, pour faciliter l'activité des petites entreprises.

Ça publie. Hitachi Chemical, Tecnicas Reunidas, Nacon, BigBen, McKay Securities

Lectures :

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SCIENCE -1.13%8.76 Cours en temps réel.64.68%
ABIVAX 1.79%22.7 Cours en temps réel.-1.11%
AIR FRANCE-KLM -1.14%4.16 Cours en temps réel.-57.60%
AKWEL 2.17%14.12 Cours en temps réel.-31.58%
ANGLOGOLD ASHANTI LIMITED 1.02%501.39 Cours en clôture.58.42%
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC -1.15%48.32 Cours en différé.-90.60%
ATOS SE -0.30%78.92 Cours en temps réel.6.51%
AXA -0.08%18.478 Cours en temps réel.-23.45%
BAYER AG -4.94%63.75 Cours en différé.-7.90%
BIGBEN INTERACTIVE 0.67%12 Cours en temps réel.-25.69%
BIOSYNEX SA -1.70%8.65 Cours en temps réel.238.46%
BOUYGUES 1.47%33.16 Cours en temps réel.-13.73%
CAC 40 -0.74%5043.73 Cours en temps réel.-15.00%
CARMAT 1.49%19.1 Cours en temps réel.-2.39%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 1.35%63.26 Cours en différé.-17.93%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 0.68%9.146 Cours en différé.-44.64%
DJ INDUSTRIAL -1.28%25943.86 Cours en différé.-9.50%
DRONE VOLT 1.93%0.0738 Cours en temps réel.-25.67%
DUFRY AG 0.11%28.53 Cours en différé.-70.32%
ENGIE EPS S.A. -0.78%7.68 Cours en temps réel.-14.00%
FACEBOOK 1.10%242.6733 Cours en différé.17.07%
FONCIÈRE VOLTA -15.65%6.2 Cours en temps réel.-12.68%
GAUSSIN SA 6.88%1.23 Cours en temps réel.497.51%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.52%766.6 Cours en temps réel.15.67%
HERTZ GLOBAL HOLDINGS, INC. -6.16%1.37 Cours en différé.-90.73%
HITACHI CHEMICAL COMPANY, LTD. 0.11%4625 Cours en clôture.1.09%
HYBRIGENICS 2.94%0.182 Cours en temps réel.76.10%
KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG -0.78%158.4 Cours en différé.-2.18%
LAGARDÈRE SCA 0.69%13.14 Cours en temps réel.-32.84%
LONDON BRENT OIL -0.65%42.8 Cours en différé.-34.97%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE 0.31%402.65 Cours en temps réel.-2.46%
MARSTON'S PLC -3.60%52.2 Cours en différé.-57.43%
MCKAY SECURITIES PLC 1.33%191 Cours en différé.-31.45%
MIKRON HOLDING AG -1.12%5.3 Cours en différé.-20.71%
MITSUBISHI UFJ FINANCIAL GROUP, INC. -0.86%425.6 Cours en clôture.-28.25%
MND GROUP (MONTAGNE ET NEIGE DÉVELOPPEMENT) 0.44%0.1356 Cours en temps réel.-63.61%
NACON -1.61%5.5 Cours en temps réel.0.00%
NASDAQ 100 -0.22%10572.187168 Cours en différé.21.42%
NASDAQ COMP. -0.37%10387.286702 Cours en différé.16.28%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -3.74%398.8 Cours en clôture.-37.31%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 0.00%2.28 Cours en temps réel.-25.49%
POXEL -1.25%7.09 Cours en temps réel.-41.15%
RENAULT -0.82%23.085 Cours en temps réel.-44.82%
RUBIS -2.45%42.94 Cours en temps réel.-19.60%
S&P 500 -0.77%3153.76 Cours en différé.-1.58%
SINA CORPORATION -0.48%40.32 Cours en différé.1.53%
SUEZ SA -0.33%10.585 Cours en temps réel.-21.25%
TOTAL S.A. -1.14%34.685 Cours en temps réel.-28.69%
TOWNEBANK -2.93%17.38 Cours en différé.-35.64%
TÉCNICAS REUNIDAS, S.A. 1.25%13.82 Cours en clôture.-41.93%
W.W. GRAINGER,INC. -0.32%321.09 Cours en différé.-4.82%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader