Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
54
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Les small caps en piste pour 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
31/12/2019 | 11:16

Après bientôt deux ans de sous-performance, 2020 s’annonce sous le signe du rattrapage des plus petites capitalisations sur les plus grandes. Les moteurs généralement invoqués sont nombreux : dynamique bénéficiaire supérieure, fin de la décollecte des fonds spécialisés, retour des opérations financières et ratios de valorisation inférieurs de 30% environ aux transactions observées dans le non coté. Mieux vaut être près dès le début janvier car les réveils peuvent être très rapides, comme le montrent les envolées ces derniers jours de Catana, Balyo ou Jacques Bogart, pour ne citer qu’eux.

C’est dans ce cadre que nous vous proposons quelques pistes pour faciliter votre choix de valeurs ...

Les plus fortes baisses 2019 au 31/12/2019 (capitalisation boursière entre 10 M$ et 1Md$)

Les biotechs et medtechs occupent les premières places dans ce palmarès des flops 2019 et nombreuses sont celles qui sont passées sous la barre que nous avons fixé ici à 10 M$ de capitalisation boursière. Sinon, on y trouve des sociétés qui n’ont pas délivré, ou clairement dérapé avec, souvent, des augmentations de capital à la clé.

Vous pouvez personnaliser ce palmarès en cliquant sur ce lien : https://www.zonebourse.com/palmares/variations/Europe-3/France-51/_4qIPqE/

Elles ont plus que doublé en 2019 … et elles le méritent !

Dans le secteur malmené des bio&medtechs, Theraclion (+146%), Poxel (+121%) ou encore Median Technologies (+100%) sont largement sorties du lot. Si elles se sont distinguées dans un contexte aussi adverse au secteur, c’est qu’il y a de bonnes raisons !

Le triplement d’ECA en 2019 avait commencé par un effondrement en 2018. Sans que la société soit passée par une période de grande difficulté. Les rayons de soleil sont réapparus, le statut de ce dossier est passé de ‘value’ à ‘strong growth’ et cette société fait partie des favorites de gérants reconnus en cette fin d’année 2019, avec des perspectives de gains de contrats semblables à ce qui a poussé le titre en 2019. Déjà dans les cours ? 2020 le dira…

Ekinops, IT Link, LDLC, Générix, Easyvista, Microwave Vision figurent également (logiquement ?) dans certains des meilleurs fonds de la place…

Elles ont fait leur entrée il y a peu dans les meilleurs fonds small de la place

Le mois dernier, Amundi Actions PME a rentré Mediawan et Tiepolo PME a rentré Delta Plus en portefeuille. Ce dernier fonds a également renforcé récemment Ateme et Guillin, des dossiers considérés comme injustement malmenés en 2019. Chez HMG, les titres Trigano, Pierre & Vacances et Latécoère ont été renforcés au sein du fonds Découvertes.

Le fonds Raymond James Microcaps a renforcé ses positions en Pharmagest, Envea et Neurones.

Enfin, chez notre confrère Investir, les valeurs les plus citées par les spécialistes des valeurs moyennes interrogés à la veille de 2020 pour surperformer cette année sont Mediawan et Reworld Media. Deux consolidateurs de leur marché respectifs : les contenus audiovisuels et la presse magazine.

Les chouchoutes des meilleurs gérants

Elément rassurant … ou préoccupant (Qui sera l’acheteur marginal ? La moindre déception risque d’être sanctionnée), certaines petites valeurs sont très détenues par les meilleurs fonds Small Caps de la place (Small & Mids Caps : les derniers choix des stars de la gestion). 

Nous pouvons citer parmi les plus détenues : Esker, Delta Plus, Robertet, Ipsos, TriganoDevoteam, ECA/Groupe Gorge, Albioma, IGE+XAO, Envea, Lumibird, Pharmagest, Beneteau, BigBen Interactive, Thermador, Virbac ou encore Solutions 30.

Et si les analystes avaient raison contre le marché ?

A en croire leur potentiel de hausse moyen, c’est-à-dire à l’écart entre l’objectif moyen des analystes qui suivent telle valeur par rapport à son dernier cours (au 30/12/2019), le marché se tromperait dans son approche de valorisation d’un certain nombre de sociétés cotées. Sachant qu’un analyste ‘sell-side’ est naturellement pas trop enclin à afficher un objectif très éloigné du dernier cours de Bourse d’une société.

En excluant les valeurs suivies par seulement 1 analyste et les sociétés  med/green/biotech déficitaires et donc très difficiles à évaluer, il ressort que les 10 plus forts potentiels de revalorisation d’après les analystes sont :

- AwoX: 153% de potentiel de hausse (suivie par 2 analystes)

- Reworld Media : 88% (2 analystes)

- Maisons du Monde : 84% (11 analystes)

- Maurel & Prom : 81% (4)

- M2I: 80% (2)

- Verimatrix : 78% (2)

- Abeo : 71% (2)

- Cogelec : 65% (2)

- Focus Home Interactive : 63% (4)

- Wallix : 60% (2)

Attention, certains analystes peuvent ne pas avoir confirmé leur objectif de cours récemment. A prendre avec des pincettes…

Encore méconnues ou oubliées, elles n’ont pas démérité en 2019 …

2019 fut une année d’abandon de couverture par les analystes de certaines petites capitalisations pour des raisons réglementaires (MiFID II) et de désintérêt des gérants de fonds pour les valeurs peu liquides dans un contexte d’aversion au risque et de décollecte. Une reprise de la collecte de la part de ces fonds spécialisés devrait inciter leurs gérants à revenir chasser sur ce territoire, en privilégiant les valeurs qui n’ont pas connu un succès boursier à la hauteur de leurs derniers développements économiques. Parmi ces dossiers, nous pouvons citer :

Hiolle Industries. Cette société de services aux industries affiche une croissance régulière et soutenue, ses marges sont bien orientées et sa valorisation est très raisonnable. Capitalisation Boursière : 46 M€.

Eurobio Scientific, distributeur et maintenant fabricant de diagnostics in vitro de spécialités, est en avance sur son plan de croissance et bien placé pour atteindre les 100 M€ de CA, avec un modèle économique en passe de faire ses preuves. Capitalisation Boursière : 47 M€.

Media 6. Ce spécialiste de la promotion sur le lieu de vente est de plus en plus positionné sur le luxe. L'acquisition mi-décembre de la société canadienne Interior Manufacturing Group (IMG), spécialisée dans l'agencement de points de vente de luxe en Amérique du Nord, constitue une opération majeure dans l’histoire du groupe puisque Media 6 augmente de plus d’un tiers son volume d’affaires avec cette acquisition. Capitalisation Boursière de Media 6 : 33 M€.

We.Connect, Ce concepteur et distributeur de matériels et de produits informatiques et péri-informatiques connait une très forte croissance. La société, détenue et dirigée par deux frères, Moshey et Yossef Gorsd, qui se sont récemment renforcés au capital, met l'accent sur le design de ses produits et les contrats de distribution pour compte de tiers auprès de géants comme Acer, HP ou Lenovo. Objectif : 200 M€ de CA en 2022. Capitalisation Boursière : 33 M€.

Cette liste est loin d’être exhaustive, nous aurions également pu citer Invibes Advertising, Tivoly, TXCom, EO2, Moulinvest, Cogelec, Precia, Adomos, Vidélio, …

Elles ont connu leur année de gloire mais ont été délaissées en 2019…

Ces ex-belles midcap sont encore suivies par plusieurs analystes mais ont perdu de leur splendeur, souvent pour des raisons évidentes. Les sanctions boursières ont cependant parfois été un peu exagérées… Ingenico, Virbac et autres Devoteam sont passées par là avant de connaitre un retour en grâce en 2019. Ipsos semble en cours de résurrection.

Nous pouvons citer, par exemple, dans cette catégorie : Bonduelle, Fleury Michon, Mediawan, Exel Industries, Boiron, Trigano, Bénéteau, Plastivaloire, Lisi, Bastide, Pierre & Vacances, Jacquet Metal, Solutions 30, Haulotte, Manitou, Guerbet, Maisons du Monde, Groupe Guillin, Manutan, Vilmorin, Burelle, SMCP,  Bic, Figeac, Hexaôm, Chargeurs, Wavestone

Attention, certaines stars d’antan ne connaitront jamais de retour à meilleur fortune. Pour ces sociétés, la maîtrise de l’endettement est clé. De belles histoires comme Bourbon ou Toupargel finissent 2019 au tapis, écrasées par l’endettement. La recovery n’aura jamais lieu, les actionnaires de ces sociétés ont tout perdu… L’effet de levier de l’endettement joue dans un sens…et dans l’autre !

2020, année du retour de la "Value" ?

2019 fut une année d’écartement des multiples. Les sociétés les plus chères le sont devenues un peu plus, comme l’illustre ce graphique d’ID Midcap. Une inversion a lieu depuis quelques mois. Et pourrait s’accélérer ces prochains mois.

Filtrer les plus petits PER 2019 ou 2020 de la place suppose l’existence de prévisions de bénéfices 2019 ou 2020, ce qui est de plus en plus rare compte tenu de l’absence grandissante de couverture par les analystes sell-side.

Cependant, voici quelques valeurs aux ratios de valorisation particulièrement bas (attention, les prévisions de résultat ne sont pas forcément fiables) :

-          PER 2019e < 6x : Moulinvest, Innelec, Prodware, Adomos

-          PER 2019e < 7x :  Plastivaloire, Maurel & Prom, Haulotte

-          PER 2019 < 8x : Groupe Guillin, NSE, Actia Group, Delfingen, TXCom, Akwel, Hérige, Rothschild & Co

Le tri des plus faibles PER 2020 fait ressortir les mêmes valeurs et en fait apparaitre de nouvelles : Réalités, Capelli, Solocal, Emova, Euromedis, Reworld Media ou encore Savencia, toutes ayant un PER estimé inférieur à 7x 2020.

Un tri des meilleurs rendements (tenables ?) parmi les valeurs de moins de 1M€ de capitalisation fait ressortir :

-          Des foncières cotées qui affichent des rendements > 5% comme Kaufman & Broad, Patrimoine et Commerce, et Foncière Inéa ou encore la concession Tunnel du Prado. Des rendements a priori pérennes si les taux restent durablement bas et soutiennent l’endettement et le marché immobilier

-          NetGem et HF Company, des sociétés peu performantes mais qui disposent d’une trésorerie confortable

-          Linedata Services et Itesoft, deux éditeurs de logiciels en mal de croissance, mais qui génèrent du cash

-        AST Groupe, qui opère une restructuration et pour lequel on peut se poser la question de la solidité du dividende

-          Ober, dont le dividende est régulier mais dont le niveau d’endettement élevé rend le maintien du dividende quelque peu précaire

-          Et enfin Hopscotch, une société de services largement excédentaire en résultat et en trésorerie

Bref, les valeurs à fort rendement sont rares parmi les petites valeurs, sociétés de croissance par essence, et si l’on cherche des valeurs de rendement, mieux vaut privilégier les valeurs moyennes ou grandes.

Elles ont fait l’objet d’une offre publique qui joue le rôle d’amortisseur en cas de baisse

Les sociétés ayant fait l’objet ces dernières années d’OPA, ou d’OPR ratées, et, dans une moindre mesure, d’OPRA, offrent souvent un couple rendement/risque intéressant, avec un espoir de voir initiée une offre publique plus généreuse sur le capital resté flottant. Surtout que l’évolution de la législation facilite depuis cet été les retraits de cote et que les capital-investisseurs sont en mal d’investissements et donc très facilitateurs.

Nous avons vu plus haut qu’IGE+XAO avait la faveur de bons gérants, ces derniers espérant profiter des synergies en cours de réalisation avec l’auteur d’une offre publique initiée par Schneider Electric, à 132 € par action début 2018. Malgré la prime de 41% proposée à l’époque, plus de 30% du capital n’a pas été apporté à l’offre et la société a publié d’excellents résultats depuis. Le titre cote aux alentours de 170€. L’acheteur naturel est tout trouvé et sait qu’il aura une prime conséquente à mettre sur la table s’il veut convaincre les gérants d’apporter.

Portzamparc recense ici les offres publiques lancées depuis fin 2018 :

Chaque cas est particulier et mérite une étude appropriée pour juger de la fermeté du ‘filet de sécurité’ que constitue le prix auquel a été initiée chacune de ces offres publiques.

Nous aurions pu ajouter d’autres thématiques, comme les secteurs d’activité/créneaux porteurs en 2020, les valeurs qui vont faire des acquisitions ou encore les valeurs décotées par rapport à leur actif net réévalué.

N’hésitez pas à noter vos paris 2020 et vos suggestions de thèmes à fouiller en commentaire de cet article. En vous souhaitant une bonne année 2020 !

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABEO 3.11%9.28 Cours en temps réel.-45.09%
ADOMOS 8.75%0.435 Cours en temps réel.-33.99%
APPRECIATE GROUP PLC 15.36%39.8 Cours en différé.-28.61%
ASTRAZENECA PLC 2.76%7121 Cours en différé.-6.39%
ATEME -1.13%12.2 Cours en temps réel.8.93%
AWOX -3.28%0.59 Cours en temps réel.-32.95%
BONDUELLE -1.12%19.42 Cours en temps réel.-16.65%
BÉNÉTEAU 0.75%6.025 Cours en temps réel.-44.37%
CAPELLI 5.83%21.8 Cours en temps réel.-29.22%
COGELEC -1.04%4.75 Cours en temps réel.-25.31%
DELTA PLUS GROUP -3.26%41.6 Cours en temps réel.-14.93%
DEVOTEAM -0.78%63.5 Cours en temps réel.-32.80%
EASYVISTA 0.00%58 Cours en temps réel.-22.15%
EKINOPS -6.95%5.09 Cours en temps réel.-23.00%
EMOVA GROUP -3.48%1.11 Cours en temps réel.-41.72%
EO2 2.67%3.08 Cours en temps réel.-25.06%
EUROBIO SCIENTIFIC 11.56%16.4 Cours en temps réel.249.68%
FIGEAC AÉRO 4.52%4.275 Cours en temps réel.-54.03%
FOCUS HOME INTERACTIVE 1.34%18.9 Cours en temps réel.-20.75%
FONCIÈRE INEA 0.52%39 Cours en temps réel.-4.88%
GROUPE GUILLIN 2.28%13.48 Cours en temps réel.-17.10%
HAULOTTE GROUP 1.63%4.06 Cours en temps réel.-23.40%
HIOLLE INDUSTRIES 1.37%2.96 Cours en temps réel.-40.80%
INGENICO GROUP 8.47%114 Cours en temps réel.17.77%
INVIBES ADVERTISING N.V. 0.00%5.55 Cours en temps réel.18.59%
IPSOS 0.64%18.96 Cours en temps réel.-34.51%
KAUFMAN & BROAD 4.92%32 Cours en temps réel.-13.51%
LINEDATA SERVICES -1.24%19.95 Cours en temps réel.-25.28%
M2I 9.31%4.46 Cours en temps réel.-18.91%
MAISONS DU MONDE 4.66%7.75 Cours en temps réel.-40.25%
MEDIAWAN 1.74%7.59 Cours en temps réel.-27.30%
MICROWAVE VISION 0.25%20 Cours en temps réel.8.11%
PHARMAGEST INTERACTIVE -0.50%59.7 Cours en temps réel.-1.49%
PLASTIQUES DU VAL-DE-LOIRE 0.13%3.755 Cours en temps réel.-45.74%
POXEL 0.95%6.39 Cours en temps réel.-47.62%
PRODWARE -0.40%4.95 Cours en temps réel.-34.78%
REWORLD MEDIA -2.08%1.88 Cours en temps réel.-31.64%
ROBERT HALF INTERNATIONAL, INC 4.54%43.28 Cours en différé.-34.44%
RÉALITÉS 1.63%18.7 Cours en temps réel.-18.34%
SMCP S.A -5.60%4.35 Cours en temps réel.-53.97%
SOLOCAL GROUP -2.86%0.1836 Cours en temps réel.-66.74%
SOLUTIONS 30 SE 4.63%8.37 Cours en temps réel.-15.96%
THERACLION -3.23%1.05 Cours en temps réel.-36.36%
THERMADOR GROUPE 3.47%44.7 Cours en temps réel.-15.66%
TRHF COMPANY LIMITED, INC. -10.36%2.51 Cours en différé.0.00%
TRIGANO 4.84%55.25 Cours en temps réel.-41.29%
WALLIX 0.00%11.8 Cours en temps réel.-20.16%
WAVESTONE 1.72%17.7 Cours en temps réel.-31.92%
WE.CONNECT 0.00%10.2 Cours en temps réel.-18.40%

Raphaël Girault
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
blancky - Il y a 3 mois arrow option
excellent article
2
  
altec - Il y a 3 mois arrow option
j'aurais cité Cogra en plus de moulinvest et EO2 ainsi que Orapi mais là j'ai l'impression que c'est sainte Rita qu'il faut citer ...
1
  
et3te - Il y a 3 mois arrow option
C'est iggy qui va être content
1
  
razorfish - Il y a 3 mois arrow option
Salut Raphaël !

Je suis investi dans trois des valeurs citées dans l’article. Latécoère pour jouer la recovery, Verimatrix dans la sécurisation des flux (en forte augmentation) et Wallix dans le secteur de la cybersécurité et qui semble déjà avoir enclenché sa hausse au niveau du cours.

Mais, de mon point de vue, 2020 pourrait être le grand retour en grâce de Claranova... À suivre...
3
  
u1114362514 - Il y a 3 mois arrow option
très bel article pour commencer l'année 2020, merci!
2
  
JACHEN - Il y a 3 mois arrow option
Salut et3te. Bonne année 2020.Bons trades
  
  
Voir les 6 réponses précédentes
JACHEN - Il y a 3 mois arrow option
Merci pour cette très bonne étude!
  
  
JACHEN - Il y a 3 mois arrow option
D'accord avec razorfish pour le rajout de CLARANOVA !
2
  
Raphaël Girault - Il y a 3 mois arrow option
Merci pour vos retours. Une interview Claranova s'impose donc en 2020 ...
2
  
Chado - Il y a 3 mois arrow option
merci belle article
  
  
mvhrb888 - Il y a 2 mois arrow option
Merci pour cet article. Que signifie "acheteur marginal" ?
  
  
  • Publier
    loader