Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les résultats de GM et Ford refléteront probablement l'impact variable de la pénurie de puces sur le secteur.

25/10/2021 | 12:06
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
FILE PHOTO: Ford Motor Co's logo pictured in 2019

General Motors Co et Ford Motor Co sont susceptibles de montrer aux investisseurs les impacts financiers positifs et négatifs de la pénurie mondiale de puces à semi-conducteurs lorsque les constructeurs automobiles américains présenteront mercredi leurs résultats du troisième trimestre.

GM et Ford ont dû arrêter certaines chaînes de montage par manque de semi-conducteurs, et faire face à la hausse des coûts d'autres pièces et matières premières ainsi que des frais d'expédition. Les pertes de production et la hausse des coûts de la chaîne d'approvisionnement pèsent sur les marges bénéficiaires.

Toutefois, GM et Ford ont été en mesure de compenser cette pression grâce à la forte demande pour leurs lucratifs camions et SUV de grande taille, ce qui leur a permis de réduire les remises et de maintenir des bénéfices élevés.

Les investisseurs écouteront attentivement ce que les PDG respectifs de GM et Ford, Mary Barra et Jim Farley, diront sur la durée pendant laquelle ils pourront protéger les bénéfices de la tempête de la chaîne d'approvisionnement.

GM et Ford ont récemment défini des stratégies pour générer davantage de revenus à partir de services basés sur des logiciels, et ont fait valoir que leurs activités méritaient d'être évaluées davantage comme le constructeur de voitures électriques Tesla Inc.

Mais aujourd'hui et pour les années à venir, les constructeurs automobiles de Détroit - comme Tesla - dépendront principalement des bénéfices tirés de la vente de matériel.

La pénurie de puces https://www.reuters.com/article/chips-shortage-explainer-int-idUSKBN2BN30J a durement touché les ventes, les stocks s'asséchant chez les concessionnaires. En septembre, les ventes de véhicules neufs aux États-Unis ont chuté à un taux annuel tiède d'un peu plus de 12 millions de véhicules, et le mois dernier, le prévisionniste IHS Markit a réduit ses prévisions de production mondiale de véhicules légers pour 2022 de 8,5 millions de véhicules, soit 9,3 %, en invoquant les perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

Le mois dernier, Paul Jacobson, directeur financier de GM, a averti que les livraisons de gros de la société au troisième trimestre pourraient être réduites de 200 000 véhicules en raison de la pénurie de puces.

Entre-temps, la hausse du prix de l'acier et d'autres matières premières n'a pas cessé. Et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale, qu'il s'agisse de ports encombrés ou d'une pénurie de matériaux comme la résine et le magnésium, ont continué à faire grimper les coûts d'exploitation et à interrompre les calendriers de production.

Les récents avertissements concernant les perturbations de la chaîne d'approvisionnement de la part de fournisseurs tels que Magna International, Continental, Autoliv, Aptiv Plc, Lear Corp et ABB Ltd suggèrent que le pire des retombées pourrait encore se produire.

Plusieurs dirigeants du secteur automobile, dont le président de GM, Mark Reuss, ont déclaré qu'ils voyaient la situation des puces se stabiliser l'année prochaine, mais à des niveaux inférieurs à ceux souhaités. Cependant, certains dirigeants, comme le directeur général de Daimler AG, Ola Kallenius, estiment que l'impact pourrait se prolonger bien au-delà de 2023.

Wells Fargo a déclaré au début du mois qu'elle s'attendait à ce que GM et Ford orientent les investisseurs vers le bas de leurs prévisions financières pour l'année lorsqu'ils feront leur rapport.


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APTIV PLC -3.63%163.41 Cours en différé.25.42%
AUTOLIV, INC. -2.55%96.39 Cours en différé.4.66%
DAIMLER AG -5.91%83.16 Cours en différé.43.90%
GENERAL MOTORS COMPANY -3.25%60.17 Cours en différé.44.50%
TESLA, INC. -3.05%1081.92 Cours en différé.53.32%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
07:47Coronavirus-Le Maire dit ne pas avoir d'inquiétudes pour l'économie française
RE
07:47Coronavirus-l'etat sera "toujours là" pour aider les entreprises face à la crise sanitaire-le maire
RE
07:42Coronavirus-bruno le maire dit ne pas avoir d'inquiétudes pour l'économie française
RE
07:40FRANCE-BENOÎT COEURÉ SUR Le point D'ÊTRE NOMMÉ À LA TÊTE DE L'AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE-LES ECHOS
RE
07:40France-Coeuré sur le point d'être nommé à la tête de l'Autorité de la concurrence-presse
RE
07:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
06:53COVID : la détection d'Omicron en France, "probablement une question d'heures" pour Véran
DJ
06:29Le tourisme mondial devrait perdre 2000 milliards de dollars en 2021
AW
05:49Coronavirus-Le Japon fermera mardi ses frontières aux touristes
RE
04:05Coronavirus-Le Japon prévoit de fermer ses frontières-presse
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"