Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Les investisseurs hésitent à tout miser sur les vaccins

12/11/2020 | 09:04
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Les valeurs technologiques ont pris leur revanche hier, après deux séances compliquées, pendant que des prises de bénéfices opportunes intervenaient sur les actions à fort effet de levier dopées lundi et mardi par l'actualité positive sur les premiers vaccins Covid-19. En attendant une immunité collective aidée par la science, les Etats-Unis entrent dans le dur de la seconde vague du coronavirus.

La frénésie vaccinale du début de la semaine a l'air de s'être tassée en bourse, avec des variations indicielles qui se sont normalisées, à l'exception des valeurs technologiques et liées à la thématique Covid, qui ont rebondi après deux séances de purge. Les investisseurs qui sont parvenus à participer à l'orgie haussière des acteurs du tourisme et plus généralement des valeurs cycliques peuvent se frotter les mains. Les autres peuvent toujours se consoler en estimant qu'ils sont plus rationnels. Ce qui est certain, c'est que tout le monde a désormais le postérieur coincé entre deux stratégies. Et comme le cul est la chose au monde la mieux partagée, pour citer Antoine Blondin, nous avons d'un côté ceux qui pensent que la grande rotation sectorielle va se poursuivre et de l'autre ceux qui croient qu'il est urgent d'attendre des signes concrets d'une amélioration de la situation sur le front de la pandémie.

Difficile de se positionner donc, en ce moment, même si des fonds d'investissement agiles et bien équipés ont tiré parti des remous récents. Ces dernières années sur les marchés, les prophéties fondées sur les tendances et les modèles économiques passés se sont souvent révélées fausses. Les apôtres du "la dernière fois que ça s'est passé comme ça…" sont complètement déboussolés : valorisations, Vix, banques centrales, taux des emprunts d'Etat, les références d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui. Et je ne parle même pas de l'arrivée du coronavirus, qui n'a finalement fait qu'ajouter à la confusion en faisant sauter des repères que l'on croyait pourtant bien ancrés.

Tout ça pour rappeler, c'est toujours utile, que l'investisseur doit se projeter sur le moyen long terme et que les meilleurs choix sont ceux qui sont fondés sur des tendances de fond. Au-delà de ce socle, rien n'empêche évidemment de pimenter ses portefeuilles avec des paris opportunistes : personne ne nous interdit de faire cohabiter du CGG avec du Microsoft. Mais la prise de risque n'est pas la même.

Le CAC40 perdait 0,9% juste sous les 5400 points peu après les premiers échanges, car les données de contamination à la Covid-19 sont mauvaises aux Etats-Unis, où 142 000 contaminations ont été enregistrées hier, soit le 7e jour consécutif à plus de 100 000. La mécanique du virus est implacable.

Les temps forts économiques du jour

Beaucoup d'indicateurs aujourd'hui, avec notamment le PIB mensuel britannique et l'inflation allemande d'octobre (8h00) et la production industrielle européenne (11h00). Aux Etats-Unis, les chiffres hebdomadaires de l'emploi et l'inflation d'octobre (14h30) précéderont les stocks pétroliers (17h00) et le rapport mensuel du budget (20h00). Il faut aussi noter que plusieurs banquiers centraux interviendront lors du forum annuel de la BCE, notamment la triplette Lagarde, Bailey, Powell.

L'euro a reculé à 1,17745 USD après les commentaires de Christine Lagarde, hier. L'once d'or s'échange à 1871 USD. Le pétrole affiche une légère progression à 41,54 USD le baril de brut léger américain WTI et à 43,82 USD le baril de Brent de mer du Nord. Le rendement du T-Bond recule à 0,93% sur 10 ans. Le Bitcoin recule légèrement à 15 632 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Alcon : Citigroup reste à la vente avec un objectif de cours relevé de 55 à 62 CHF.
  • Bavarian Nordic : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 290 à 270 DKK.
  • Bechtle : Commerzbank passe d'alléger à conserver en visant 160 EUR.
  • BMW : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 61 à 65 EUR.
  • Compass : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 1400 GBp.
  • Conzzeta : Research Partners relève son objectif de cours de 1200 à 1250 CHF.
  • Delivery Hero : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 113 à 130 EUR.
  • Getlink : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 14 EUR.
  • Hapag-Lloyd : HSBC passe de conserver à acheter en visant 69 CHF.
  • Hikma Pharmaceuticals : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 2325 à 2510 GBp.
  • Just Eat Takeaway : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 10 800 à 12 200 GBp.
  • Klingelnberg : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 23,50 à 24,50 CHF.
  • Logitech : Morgan Stanley démarre le suivi à surpondérer en visant 91,73 CHF.
  • Pantheon Resources : Canaccord Genuity démarre le suivi à l'achat spéculatif en visant 76 GBp.
  • Rubis : Berenberg reste à l'achat mais réduit de 58 à 44 EUR son objectif.
  • Ryanair : Exane BNP Paribas passe de neutre à surperformance en visant 18 EUR.
  • SAS AB : HSBC passe d'alléger à acheter en visant 1,75 SEK.
  • TeamViewer : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 58 à 55 EUR.
  • United Internet : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 30 EUR.
  • Valora : Research Partners réduit son objectif de cours de 190 à 170 CHF.
  • Verbund : Barclays passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 43 EUR.

L’actualité des sociétés

En France (certaines annonces datent de la veille, mais je les ai remises si vous les avez manquées pour le 11 novembre)

Résultats des entreprises

  • Actia : l'industriel exposé au marché des télécoms et de l'automobile accuse un chiffre d'affaires en baisse de 11,1 % au T3, portant le recul sur neuf mois à 19,7 %. Le management estime que l'activité va se contracter d'environ 15 % cette année, et s'attend à une "reconstruction" du résultat opérationnel au second semestre.
  • Alstom : le groupe ferroviaire a fait état lundi d'une marge d'exploitation de 7,5 % au premier semestre de son exercice 2020/2021, marquée par une baisse des prises de commandes. Sur l'exercice, les prises de commandes devraient dépasser les facturations, avec un chiffre d'affaires attendu entre 7,6 et 7,9 Mds€, pour une marge d'exploitation de 7,7 à 8 % et une génération de cash-flow libre neutre ou positive. L'action a perdu 4,4% hier après l'annonce, suite à des gains de 20% en quatre séances.
  • Ecomiam : la société fraîchement entrée en bourse fait état d'un chiffre d'affaires annuel pour l'exercice clos le 30 septembre de 22,9 M€, en progression organique de 33 %.
  • Vente-Unique.com : la société a dépassé son objectif de chiffre d'affaires annuel pour l'exercice clos le 30 septembre, à 118,9 M€, en croissance de 24 %. La marge d'Ebitda annuel sera supérieur à celle du précédent exercice. La direction précise que la dynamique commerciale est toujours forte.

Annonces importantes

  • L'Allemagne achète une nouvelle tranche de 38 jets de combat Eurofighter à Airbus, BAE Systems et Finmeccanica pour 5,5 Mds€.
  • L'UFC-Que Choisir a lancé une action en justice contre LCL (Groupe Crédit Agricole) pour entrave à la concurrence après avoir recueilli des plaintes pour des blocages de changement d'assurance-emprunteur.
  • Marc-Henri Serre nommé vice-président exécutif des activités télécom de Thales Alenia Space.
  • Capgemini rachète le groupe de conseils australiens RXP Services pour environ 59 M€.
  • Electricité de France doit rester un groupe intégré et public, a estimé la ministre de l'écologie, Barbara Pompili.
  • Groupe Open acquiert Neos-SDI.
  • Wade J Rosen exerce une option d'achat de 10 millions d'actions Atari appartenant à Ker Venture à 0,4050 EUR pièce et monte à 16,9% du capital.
  • Innate Pharma dévoile son programme de rencontres investisseurs.
  • Fiat Chrysler Automobiles et Engie EPS prévoient de s'associer dans une joint-venture dédiée à la mobilité électrique.
  • Nanobiotix publie des données précliniques positives suggérant que NBTXR3 pourrait avoir un impact significatif en immunothérapie.
  • Valneva envisage une cotation aux États-Unis.
  • FSP place 0,8 % du capital de Neoen pour descendre à 6,7 %.
  • Solutions 30 s'offre un spécialiste des réseaux mobiles en Italie, Algor.
  • PAI Partners prend le contrôle d'Amplitude Surgical à 2,15 EUR l'action.
  • Inventiva reçoit le feu vert de la FDA pour lancer son étude de phase III dans la NASH avec elafibranor.

Dans le monde

Résultats des entreprises

  • Assicurazioni Generali : l'assureur italien publié des résultats sur neuf mois plutôt robustes, qui lui permettent de confirmer ses prévisions annuelles et ses projections de dividendes.
  • Deutsche Telekom : l'opérateur allemand a relevé ses prévisions 2020, grâce aux solides performances de sa filiale américaine T-Mobile US.
  • Foxconn : les résultats trimestriels de l'un des principaux fournisseurs d'Apple dépassent les attentes.
  • KBC Groupe : la banque belge a dégagé un bénéfice de 697 M€ au T3. Le management estime que les réserves actuelles permettent de faire face "en toute confiance aux défis actuels".
  • Merck KGaA : le laboratoire allemand vise un Ebitda ajusté 2020 compris entre 5,05 et 5,25 Mds€, contre un consensus à 4,87 Mds€ jusque-là.
  • Pirelli : le groupe italien a publié des résultats du T3 légèrement supérieurs aux attentes, mais il revoit en baisse son objectif de rentabilité 2020.
  • RWE : le producteur d'énergie a publié un bénéfice en hausse de 13 % après neuf mois d'activité.
  • Siemens : les résultats de la division industrielle du groupe sont assez nettement supérieurs aux attentes.
  • Zurich Insurance : les primes brutes sont un peu supérieures aux attentes sur neuf mois, mais la branche vie souffre plus que prévu. Jefferies juge la publication positive.

Annonces importantes

  • Nexi et Nets prolongent au 16 novembre leurs négociations exclusives en vue d'un rapprochement.
  • Sony sort sa PS5, deux jours après la Xbox Series de Microsoft.
  • Moderna a confirmé que des données d'efficacité de son vaccin Covid-19 seront disponibles d'ici la fin du mois, avec une bonne dose d'optimisme puisqu'il utilise le même mécanisme que celui de Pfizer et BioNTech.
  • Polémique stérile sur les cessions d'actions des dirigeants de Pfizer, concomitantes à l'annonce sur le vaccin Covid-19 : les opérations des hauts dirigeants sont planifiées et font l'objet de plans pluriannuels gérés par des intermédiaires financiers.
  • L'exploitant américain de cinémas AMC Entertainment chahuté en bourse (-11%) après l'annonce d'une augmentation de capital, après avoir toutefois flambé lundi de 51%.
  • Alibaba a réalisé 74 Mds$ (!) de ventes sur 4 jours lors de la "fête des célibataires", un événement désormais plus important que le "Black Friday" américain en matière de frénésie d'achats.
  • Deutsche Lufthansa a signé un nouvel accord avec le syndicat Verdi sur un plan d'économies supplémentaires de 200 M€, sans départ contraint en 2021 mais avec renoncement aux primes de Noël 2020 et 2021 et à certaines primes de congés.
  • Wisekey signe un contrat avec l'argentin Bilwee.
  • Kudelski renforce son partenariat avec Naxoo.

Ça publie aujourd'hui. The Walt Disney Company, Cisco, Pinduoduo, Siemens, Merck KGaA, Applied Materials, Zurich Insurance, National Grid, Hon Hai Precision, KBC Group, Assicurazioni Generali, Bridgestone, Akwel, SII

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -1.44%109.78 Cours en temps réel.22.28%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED 0.16%177.7 Cours en différé.-23.65%
ALSTOM 0.26%31.08 Cours en temps réel.-33.32%
AMC ENTERTAINMENT HOLDINGS, INC. -6.73%36.6 Cours en différé.1,626.42%
AMPLITUDE SURGICAL -0.92%2.15 Cours en temps réel.-0.46%
APPLE INC. -0.53%148.69 Cours en différé.12.06%
APPLIED MATERIALS, INC. 1.94%135.93 Cours en différé.57.51%
ATARI S.A. -1.44%0.307 Cours en temps réel.-13.64%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.18%0.6407 Cours en différé.1.91%
BAVARIAN NORDIC A/S -2.54%310.5 Cours en différé.66.04%
BITCOIN (BTC/USD) 0.59%61153.919618 Cours en temps réel.110.80%
BYSTRONIC AG 0.76%1318 Cours en différé.21.14%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.10%0.694719 Cours en différé.8.04%
CAPGEMINI SE 2.36%188.65 Cours en temps réel.48.78%
CGG 0.89%0.6574 Cours en temps réel.-18.84%
COMPASS GROUP PLC -0.89%1442 Cours en différé.5.80%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. 0.86%12.952 Cours en temps réel.25.50%
DELIVERY HERO SE -3.70%114.4 Cours en différé.-9.92%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -1.10%5.468 Cours en différé.-29.15%
DEUTSCHE TELEKOM AG -0.70%16.394 Cours en différé.9.62%
ECOMIAM 0.39%15.6 Cours en temps réel.-2.50%
ENGIE 0.53%12.162 Cours en temps réel.-2.86%
ENGIE EPS S.A. -3.54%20.45 Cours en temps réel.56.71%
FOXCONN INDUSTRIAL INTERNET CO., LTD. 0.44%11.54 Cours en clôture.-15.70%
GROUPE OPEN 10.00%22 Cours en temps réel.44.36%
HAPAG-LLOYD AG -0.17%176.9 Cours en différé.92.49%
INNATE PHARMA -2.06%4.848 Cours en temps réel.40.03%
INVENTIVA -1.30%12.16 Cours en temps réel.3.75%
JUST EAT TAKEAWAY.COM N.V. -3.67%68 Cours en temps réel.-26.41%
KLINGELNBERG AG 0.00%16 Cours en différé.-26.61%
LOGITECH INTERNATIONAL S.A. -0.72%82.46 Cours en différé.-4.03%
MERCK KGAA -0.49%202.4 Cours en différé.44.21%
MICROSOFT CORPORATION -0.51%309.16 Cours en différé.39.00%
MODERNA, INC. -3.84%326.54 Cours en différé.212.57%
NANOBIOTIX -2.19%10.7 Cours en temps réel.-22.46%
NATIONAL GRID PLC 0.52%912.2 Cours en différé.5.46%
NEOEN -0.65%39.54 Cours en temps réel.-31.46%
PANTHEON RESOURCES PLC 6.47%82.3 Cours en différé.89.20%
PFIZER, INC. 0.70%43.16 Cours en différé.16.44%
PINDUODUO INC. 1.96%99.05 Cours en différé.-44.25%
PIRELLI & C. S.P.A. -0.16%5.06 Cours en différé.14.14%
RUBIS -1.73%28.35 Cours en temps réel.-25.36%
RWE AG 1.07%33.13 Cours en différé.-4.17%
RYANAIR HOLDINGS PLC 0.50%16.08 Cours en temps réel.-1.08%
S&P GSCI CORN INDEX 0.84%444.1692 Cours en différé.10.23%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 2.33%459.0594 Cours en différé.68.69%
SOLUTIONS 30 SE 6.33%8.15 Cours en temps réel.-22.53%
STELLANTIS N.V. -0.02%16.85 Cours en différé.14.94%
T-MOBILE US 0.02%116.87 Cours en différé.-13.33%
THALES -0.29%81.5 Cours en temps réel.8.81%
UNITED INTERNET AG -0.60%31.73 Cours en différé.-7.84%
VENTE-UNIQUE.COM 0.30%16.85 Cours en temps réel.35.89%
WALT DISNEY COMPANY (THE) -1.12%169.42 Cours en différé.-6.49%
WISEKEY INTERNATIONAL HOLDING AG -1.77%1.11 Cours en différé.-9.39%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD 0.35%397.5 Cours en différé.6.43%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader