Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info
 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Les bons du Trésor ont nettement surperformé en mai, note Muzinich & Co

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/06/2019 | 11:12
Aux Etats-Unis, l'aversion au risque a dominé pendant le mois de mai en raison de préoccupations géopolitiques telles que l'intensification des tensions commerciales sino-américaines, les tensions commerciales américano-mexicaines, la menace d'un conflit irano-américaine, la démission de la première ministre britannique Theresa May et le risque de Brexit sans accord, commente Muzinich & Co. dans sa dernière version du Corporate Credit Market Snapshot.

Comme nous pouvions nous y attendre, indique la société de gestion, dans une telle période, les investisseurs se sont rués sur la sécurité relative des bons du Trésor, entraînant leur forte surperformance.

Les entreprises de la catégorie investment grade ont également généré une performance positive, quoique inférieure à celle des bons du Trésor.

Bien que le high yield et, dans une moindre mesure, les loans aient connu une baisse, ils ont nettement surperformé les actions en ce mois marqué par l'aversion au risque.

Les secteurs cycliques tels que les produits chimiques, l'automobile, les métaux/mines et l'énergie ont nettement sous-performé en raison de l'inquiétude grandissante suscitée par les perspectives économiques et la croissance future.

Alors que les chiffres de l'emploi aux États-Unis restent solides et que l'inflation est modérée, la publication de l'indice PMI (directeurs d'achats) a été plus faible ce mois-ci, suscitant des inquiétudes quant à la récession.

La courbe des taux s'est également inversée à nouveau ce mois-ci, ce qui a permis aux investisseurs de faire une pause avant de s'interroger sur la possibilité d'une récession imminente.

Les facteurs techniques du segment high yield ont été plus faibles sur le mois (sorties de capitaux associées à de nouvelles émissions), tandis que ceux du segment investment grade ont été solides (entrées de capitaux, niveau de nouvelles émissions modéré).

Les défauts restent faibles. Par conséquent, à mesure que les spreads deviennent attractifs, Muzinich & Co pense que les investisseurs qui fournissent de la liquidité seront récompensés.

Copyright 2019 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GOLD 0.00%1442.658 Cours en différé.11.12%
SILVER 0.48%16.398 Cours en différé.3.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
03:02Tokyo rebondit à l'ouverture après 3 séances négatives
AW
00:25GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT : Bilan semestriel du contrat de liquidité contracté avec Louis Capital Markets
PU
18/07Le Chili abaisse ses prévisions de cours du cuivre, ralentissement chinois
AW
18/07Microsoft bat les attentes mais la croissance d'Azure ralentit
RE
18/07L'immobilisation du 737 MAX pèse lourdement sur les comptes de Boeing
AW
18/07L'Iran propose de signer le "protocole additionnel" de l'AIEA
RE
18/07Microsoft fait beaucoup mieux que prévu au 4T grâce au "cloud"
AW
18/07Wall Street : renoue avec le vert à la veille des 3 sorcières
CF
18/07Wall Street finit en légère hausse, espoirs sur les taux
RE
18/07BOEING : annonce une charge de $4,9 mds au T2 pour le 737 MAX
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité