Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Nathan
Houtch

Analyste

27
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Les américains se mettent au sport

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
11/09/2020 | 16:54

Je n’aurais sans doute pas pensé à la fitness en premier pour profiter des effets du confinement sur les marchés financiers. Mais tout porte à croire que les américains se sont mis au sport au cours du lockdown mondial. Les valeurs spécialisées dans ce segment ont explosé en bourse depuis le début de l’année. Retour sur deux valeurs de la cote américaine.

Peloton Interactive, le pionnier 

Basée à New-York, Peloton Interactive propose à la vente des appareils de fitness haut de gamme pour les particuliers ainsi que des cours à distance via des abonnements. 

Source : Lettre aux actionnaires T4 2020

Le groupe compte à ce jour 1,1 million d’abonnés soit deux fois plus qu’il y a un an (+113%), et peine d’ailleurs à répondre à la demande. Il prévoit d’atteindre 2,1 millions d’abonnés d’ici 2021 soit une croissance de 90%.


L’engouement pour les vélos d’appartements et les tapis de course pendant le confinement a permis à
Peloton Interactive de dégager son premier bénéfice trimestriel à 89 millions de dollars. Grâce à cette forte activité, l’entreprise a également plus que doublé son chiffre d’affaires en l’espace d’un an (+172%). D’ailleurs Peloton Interactive est attendu en forte croissance pour 2022 avec un taux de croissance annuel moyen de 52,7% pour atteindre les 4,2 milliards de dollars. La même année, la société devrait dégager un cash flow libre positif à hauteur de 78,4 millions de dollars.

Source : Lettre aux actionnaires T4 2020

Sur un plan boursier, Peloton Interactive enregistre un gain latent de plus de 220% sur l’année alors qu’elle a fait son IPO il y a tout juste un an à 29 USD. Avec ses 24,8 milliards de dollars de capitalisation, c’est la société la plus valorisée du secteur, mais elle est largement dépassée par Nautilus en termes de performance sur 2020.

Bloomberg - Graphique journalier de Peloton Interactive depuis son IPO

 

Nautilus, le challenger

Fondée en 1986 et basée à Vancouver, Nautilus opère sur le même marché que Peloton Interactive et propose notamment des appareils de fitness en direct aux consommateurs ou en détail par l’intermédiaire d’un réseau de détaillants. Nautilus ne propose pas de cours avec abonnements, ce qui est pourtant une force chez Peloton Interactive.


Après avoir connu un chiffre d’affaires en baisse de 20% en 2019,
Nautilus devrait reprendre un peu de couleurs pour l’année en cours. Ses revenus ont presque doublé au T2 2020 par rapport à l'année dernière. C’est d’ailleurs la croissance la plus forte jamais enregistrée par la société. 


Néanmoins, si elles s’améliorent, les marges brutes de
Nautilus (41,2% du CA) vont continuer à être sous pression en raison de coûts logistiques importants. Peloton Interactive est meilleur à ce niveau avec 47,6% de marge brute, en partie grâce à ses abonnements. Sans eux, la marge serait de 45,3%. 

Par ailleurs, concernant Nautilus, les coûts marketing seront plus élevés dans l’année avec le lancement d’un nouveau produit. Cependant, ses dépenses d’exploitations se sont nettement améliorées en passant de 52% du CA au T2 2019 à 22% dernièrement. La société fait donc preuve d’une meilleure gestion des coûts opérationnels et affiche une marge d’exploitation de 19,3% au dernier trimestre. Les dépenses d’exploitation de son concurrent, Peloton Interactive, s’élèvent à 33% de son CA, rognant sa marge opérationnelle à 14,8%.

Sur un plan boursier, Nautilus réalise une performance 788% sur 2020, mais l’action reste encore loin de ses plus hauts historiques de 2016 à 25 USD.

Bloomberg - Graphique Nautilus en données hebdomadaires sur 10 ans

Finalement, les acteurs du fitness ont largement profité en bourse de l’effet confinement. Cependant, ces sociétés proposent du matériel dont on ne va pas changer tous les quatre matins. La soutenabilité de la tendance du “fitness à la maison” reste incertaine sur le moyen-long terme. Surtout, les clubs de gym et de fitness vont devoir s’adapter avec la COVID-19, au risque de voir la demande diminuer à court-terme. Sur le plus long terme, on peut sans doute imaginer que les membres de salles de sports changent d’habitude et pratiquent davantage chez eux. C’est pourquoi, les cours à distance avec des abonnements peuvent constituer une clé de succès pour le business de ces entreprises. 

Pour retrouver d’autres actions dans le monde sur le secteur des articles de sport, c’est par ici. 

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
NAUTILUS, INC. 7.95%17.1 Cours en différé.877.14%
PELOTON INTERACTIVE, INC. 10.35%97.73 Cours en différé.244.12%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader