Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les Bourses en Europe prudentes sur fond d'interrogations

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
22/07/2019 | 09:58
LES BOURSES EN EUROPE PRUDENTES EN OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent prudemment lundi à l'ouverture, les intervenants de marché s'interrogeant sur les annonces à venir des grandes banques centrales et sur les résultats de poids lourds de la cote qui s'apprêtent à tomber.

A Paris, le CAC 40 prend 0,12% à 5.559 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,10% et à Londres, le FTSE avance de 0,14%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,1%, le FTSEurofirst 300 grappille 0,03% et le Stoxx 600 est inchangé.

Après avoir progressé sur des anticipations de mesures d'assouplissement de la part de la Réserve fédérale comme de la Banque centrale européenne (BCE), les marchés calent, notamment parce que les investisseurs craignent une déception sur le front de la politique monétaire. Ils seront fixés jeudi pour la BCE et le 31 juillet pour la Fed.

Ils sont par ailleurs mitigés face aux résultats trimestriels déjà publiés, en attendant pour cette semaine ceux de Facebook, Amazon, Boeing et Deutsche Bank, entre autres.

VALEURS EN EUROPE

La cote dans les premiers échanges en Europe est animée par les changements de recommandations et l'actualité des entreprises.

A Paris, Rémy Cointreau cède 2,90% après une dégradation de deux crans à "sous performance" par BofA Merrill Lynch.

Coface perd 4,67% après le démenti par Natixis de discussions susceptibles d'aboutir à la cession de sa filiale d'assurance-crédit.

Ailleurs en Europe, Philips prend 3,97%, les investisseurs saluant ses résultats trimestriels.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en léger repli, les investisseurs craignant que la Réserve fédérale se contente d'une petite baisse de taux. La prudence des investisseurs japonais s'explique en outre par le fait que la saison des résultats trimestriels des entreprises japonaises va démarrer.

L'indice SSE Composite de la Bourse de Shanghai a perdu 1,3%, les investisseurs se détournant de ses valeurs pour se ruer sur celles du Star, rival chinois du Nasdaq, qui fait ses débuts lundi avec la cotation de 25 sociétés technologiques.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) abandonne 0,4%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a terminé vendredi en baisse à la suite d'un article du Wall Street Journal prêtant à la Réserve fédérale l'intention de ne baisser ses taux que d'un quart de point.

L'indice Dow Jones a cédé 0,25%, le S&P-500 0,62% et le Nasdaq Composite 0,74%.

Les indices de référence de Wall Street ont connu leur pire semaine depuis le mois de mai.

TAUX/CHANGES

Le rendement des Treasuries à 10 ans se stabilise autour de 2,048% après avoir pris vendredi près de deux points de base à la suite des informations du Wall Street Journal, selon lesquelles la Fed ne serait pas prête à opérer une réduction d'un demi-point de ses taux.

Le dollar suit le même mouvement face à un panier de référence et l'euro cède un peu de terrain, autour de 1,1213.

Dans les premiers échanges en Europe, le Bund allemand à 10 ans, taux de référence de la zone euro, recule un peu, autour de -0,32%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole restent orientés à la hausse après la saisie vendredi par l'Iran d'un pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, nouvel incident dans la guerre des nerfs qui oppose depuis des semaines Téhéran aux Occidentaux.

Le brut léger américain prend 1% à 56,23 dollars le baril et le Brent de mer du Nord gagne 1,5% à 63,40 dollars.

Aucun indicateur majeur à l'agenda du 22 juillet.

(Édité par Marc Joanny)

par Patrick Vignal

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 1.70%5435.48 Cours en temps réel.12.05%
DAX 1.30%11802.85 Cours en différé.10.34%
DJ INDUSTRIAL 0.93%26202.73 Cours en différé.11.30%
EURO STOXX 50 1.33%3394.89 Cours en différé.10.92%
NASDAQ 100 0.90%7733.215746 Cours en différé.20.13%
NASDAQ COMP. 0.90%8020.20785 Cours en différé.19.00%
S&P 500 0.82%2924.43 Cours en différé.16.63%
STOXX EUROPE 600 1.21%375.8 Cours en différé.9.47%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21/08Le nouveau Premier ministre soudanais a prêté serment
RE
21/08Le dollar progresse face à l'euro après le compte-rendu d'une réunion de la Fed
AW
21/08France-Macron veut changer sa méthode, pas son gouvernement
RE
21/08France-Macron songe à repenser les méthodes de la police
RE
21/08USA-Les familles de migrants pourraient être détenues indéfiniment
RE
21/08La Fed veut garder "ses options ouvertes" sur l'évolution des taux (minutes)
AW
21/08USA-La Fed a débattu d'une baisse de taux plus forte en juillet
RE
21/08Pour Poutine, les USA peuvent déployer un nouveau missile de croisière
RE
21/08L'Italie mérite des dirigeants "à sa hauteur", dit Macron
RE
21/08Ams dit que son offre débutera avant le 5 septembre quand l'offre concurrente de bain et de carlyle sera expirée
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité