Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Le tic-tac de la Fed endort les marchés

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
18/06/2019 | 09:02

Les indices ont, dans leur grande majorité, poursuivi leur progression hier, dans des bornes souvent étroites. Une forme d'attentisme assez logique avant un embouteillage de décisions de politique monétaire à travers le globe cette semaine. Mercredi et jeudi, sont en effet attendues les positions sur les taux des banques centrales du Japon, de Hong Kong, des Etats-Unis, d'Indonésie, de Taiwan, des Philippines et du Royaume-Uni. Mais c'est évidemment la Fed qui donnera le "la".

La solution de facilité, ce matin, aurait été de reprendre mon commentaire de la veille, puisque le marché est toujours dans l'attente de son concentré de Fed en perfusion. La banque centrale américaine annoncera vraisemblablement demain soir à 20h00 que ses taux restent inchangés (probabilité d'environ 80%). Mais les financiers attendent surtout des signes qu'une baisse de taux aura bien lieu lors de la réunion suivante, programmée le 31 juillet. Les outils de marché chiffrent à plus de 80% l'anticipation d'un assouplissement monétaire dans un mois et demi. La Réserve fédérale est prise au piège du politique, du géopolitique même, et des marchés boursiers.
 
Par conséquent, sauf imprévu, il ne devrait pas se passer grand-chose d'ici demain soir. En Europe, le Salon aéronautique du Bourget offre un peu d'animation, comme à son habitude, avec sa litanie d'accords. Généralement, le jeu des pronostics cherche à déterminer qui sera le gagnant de la biennale entre Airbus et Boeing. Mais pas en 2019, car le vainqueur est presque certainement l'Européen, tant son rival accumule les mauvaises nouvelles.
 
Les investisseurs gardent un œil sur le Moyen-Orient après que les Etats-Unis eurent annoncé le déploiement d'un millier de soldats additionnels pour sécuriser le Golfe Persique, en réaction à l'attaque de deux tankers, attribuée à l'Iran, la semaine dernière. Jusqu'à présent, la montée en tension n'a pas vraiment profité au baril, mais cela reste un point de vigilance. Je signalerai enfin deux tendances qui commencent à prendre du poids dans l'actualité financière, dont nous serons sûrement appelés à reparler dans les mois qui viennent (et qui n'ont rien à voir entre elles). D'abord, la masse de dette US accumulée par la Chine est sur son plus bas niveau des deux dernières années, une évolution à suivre dans le contexte de guerre commerciale. Ensuite, le Private Equity est en plein boom et n'est évidemment pas étranger à la désaffection manifeste des entreprises pour les marchés boursiers dans certaines régions du monde.
 
Le CAC40 a démarré la séance en baisse de 0,02% à 5390 points.
 
Les temps forts économiques du jour
 
La journée macro-économique débutera à 10h00 par une intervention publique du président de la BCE, Mario Draghi, lors du forum annuel de la banque centrale à Sintra, au Portugal. A 11h00, l'enquête ZEW du moral des financiers allemands rendra son verdict, en même temps que la lecture finale de l'inflation européenne du mois de mai. Aux États-Unis, les statistiques sur les permis de construire et les mises en chantier sont attendues à 14h30.
 
L'euro remonte à 1,1231 USD, tandis que l'once d'or se stabilise à 1341 USD. Le pétrole a reculé hier et ce négocie ce matin 51,87 dollars pour le WTI et 60,88 USD pour le Brent. Le T-Bond US affiche un rendement de 2,079% à 10 ans, en baisse. L'ascension du Bitcoin se poursuit, malgré un léger reflux ce matin, à 9280 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Avesoro Resources : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 283 à 103 GBp.
  • Bauer : Kepler Cheuvreux passe d'acheter à conserver en visant 22 EUR.
  • Beazley : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 650 à 655 GBp.
  • Danone : Davy passe de neutre à surperformance.
  • Derwent : Barclays passe de pondération en ligne souspondérer en visant 3000 GBp.
  • Homeserve : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 1320 GBp.
  • Intercontinental Hotels : Barclays passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 4400 GBp.
  • Kier Group : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 180 à 110 GBp.
  • Lufthansa : HSBC passe d'achat à conserver avec un objectif de cours abaissé de 25,50 à 16,50 EUR. Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 17 EUR.
  • Michelin : Berenberg reste à la vente avec un objectif de cours relevé de 95 à 100 EUR.
  • Quantum Genomics : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 12,15 à 16,47 EUR.
  • Rémy Cointreau : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 121 à 120 EUR.
  • Sika : Deutsche Bank reprend le suivi à l'achat en visant 175 CHF.
  • STMicroelectronics : Société Générale démarre le suivi à l'achat en visant 23,60 EUR.
  • The Swatch Group : Credit Suisse reste neutre avec un objectif de cours réduit de 310 à 290 CHF.
 
L’actualité des sociétés
 
En mai, les immatriculations européennes sont repassées en territoire positif, en glissement annuel, pour la première fois depuis août 2018. Par la plus petite des marges, selon l'ACEA, qui indique que mai 2019 est en hausse de 0,1% par rapport à mai 2018, avec 1,4 million de véhicules écoulés, grâce au réveil allemand (+9,1%) et à la robustesse de la France (+1,2%). Le premier vol du futur avion de combat européen codéveloppé par la France, l'Allemagne et l'Espagne, est prévu en 2026 sous la houlette d'Airbus et Dassault Aviation. American Airlines négocie avec Airbus l'acquisition de 50 A321XLR, une partie en conversion de commandes existantes, a appris Reuters. Rallye, la maison-mère de Casino, a obtenu l'ouverture d'une procédure de sauvegarde pour sa filiale indirecte à 100% Alpétrol. Sanofi et Google vont créer un laboratoire d'innovation. Dassault Systèmes investit dans BioSerenity. Vivendi a annulé 50 millions d'actions auto détenues, qui représentaient 3,8 % de son capital. Patrick Drahi dit n'avoir pas besoin de céder des titres Altice Europe pour financer son rachat de la maison d'enchères Sotheby's pour 3,7 milliards de dollars. Bartolomeo Rongone va prendre les rênes opérationnelles de Bottega Veneta (Kering) le 1er septembre. Les actionnaires de référence d'Euronext N.V., qui détiennent 23,86% du capital, ont prolongé pour deux ans leur accord d'actionnaires. Legrand a émis 400 millions d'euros d'obligations à neuf ans avec un coupon de 0,625%. Ipsen va racheter des actions pour couvrir son plan d'attribution. Korian améliore son crédit syndiqué. Vilmorin émet 250 millions d'euros de Schuldschein. L'offre de rachat de Coheris portée de 2,20 à 2,30 EUR, dividende attaché. Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics ont traité le premier patient dans l'essai clinique de phase I évaluant BI 765063. Sopra a finalisé la vente de son activité de recrutement au Royaume-Uni. Maisons du Monde dévoile ses objectifs de moyen terme. Tikehau Capital lance une augmentation de capital de 800 à 875 millions d'euros à 22 EUR pièce. Riber a signé un accord de licence avec Toulouse Tech Transfer et lance un dispositif innovant de pilotage in-situ du dépôt de couches minces sous vide. Mecelec livre une importante commande à JCDecaux.
 
Sale temps pour Boeing : General Electric a annoncé que le développement du GE9X qui doit équiper les futurs B777X a pris plusieurs mois de retard. Infineon a lancé une augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros qui permettra de financer une partie du rachat de l'américain Cypress Semiconductor. Le banquier Edward Sankey quitterait la Deutsche Bank après 15 années en poste, selon plusieurs sources. Aux États-Unis, la FAA va s'employer à simplifier le retour des avions de transport de passagers supersoniques sur le marché. Une dizaine de banques, principalement européennes, dont les françaises Société Générale et Crédit Agricole, s'engagent à prendre en compte l'impact environnemental lors des renégociations de lignes de crédit à l'industrie du transport maritime. Le conglomérat Odebrecht Holding ouvre une procédure de faillite au Brésil. Les banques italiennes, dont Unicredit et Banco BPM, rattrapées par le scandale des diamants.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -1.31%123.08 Cours en clôture.46.96%
ALPHABET -3.18%1153.58 Cours en différé.10.39%
ALTICE EUROPE N.V. -2.26%3.973 Cours en différé.133.84%
AMERICAN AIRLINES GROUP -4.18%25.42 Cours en différé.-20.80%
AVESORO RESOURCES INC 0.00%85 Cours en différé.-42.57%
BANCO BPM 0.06%1.737 Cours en clôture.-11.79%
BAUER AG -1.21%19.58 Cours en différé.61.02%
BEAZLEY PLC 0.08%590.5 Cours en différé.17.28%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -0.13%10115.5405 Cours en clôture.171.86%
BOEING COMPANY (THE) 0.45%356.01 Cours en différé.10.39%
CAC 40 -1.14%5326.87 Cours en temps réel.13.90%
CASINO GUICHARD-PERRACHON -4.07%37.46 Cours en temps réel.3.08%
COHERIS 0.00%2.27 Cours en temps réel.38.41%
CRÉDIT AGRICOLE -1.66%10.085 Cours en temps réel.6.95%
DANONE -1.03%78.86 Cours en temps réel.28.21%
DASSAULT AVIATION 0.00%1273 Cours en temps réel.5.21%
DASSAULT SYSTÈMES -0.39%127.1 Cours en temps réel.22.57%
DERWENT LONDON 0.25%3158 Cours en différé.10.69%
DEUTSCHE BANK AG -1.73%6.359 Cours en différé.-8.73%
EURONEXT N.V. -0.29%69.7 Cours en temps réel.38.57%
GENERAL ELECTRIC COMPANY -2.69%7.97 Cours en différé.8.19%
HOMESERVE PLC 1.29%1103 Cours en différé.27.09%
INFINEON TECHNOLOGIES AG -2.76%15.166 Cours en différé.-12.66%
INTERCONTINENTAL HOTELS GROUP PLC 0.20%5109 Cours en différé.20.58%
IPSEN 0.21%93.25 Cours en temps réel.-17.37%
JCDECAUX -1.33%25.24 Cours en temps réel.2.94%
KERING -1.11%426 Cours en temps réel.3.50%
KIER GROUP PLC 2.79%114.2 Cours en différé.-72.43%
KORIAN 0.05%36.8 Cours en temps réel.18.40%
LEGRAND -1.09%61.98 Cours en temps réel.25.72%
LUFTHANSA GROUP AG -0.98%13.1 Cours en différé.-33.50%
MAISONS DU MONDE -0.12%16.35 Cours en temps réel.-2.15%
MECELEC COMPOSITES 0.00%2.04 Cours en temps réel.68.60%
MICHELIN -1.59%91.72 Cours en temps réel.5.79%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -0.57%3.52 Cours en temps réel.3.53%
QUANTUM GENOMICS 2.51%5.3 Cours en temps réel.-0.75%
RALLYE -1.88%4.955 Cours en temps réel.-45.01%
RIBER -1.67%1.18 Cours en temps réel.-39.80%
RÉMY COINTREAU -1.29%129.7 Cours en temps réel.31.08%
SANOFI -0.38%76.73 Cours en temps réel.1.41%
SIKA AG -1.08%137.7 Cours en différé.11.72%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -1.09%22.335 Cours en temps réel.-19.72%
SOPRA STERIA GROUP -0.51%117.1 Cours en temps réel.45.20%
STMICROELECTRONICS -4.47%15.61 Cours en clôture.33.61%
THE SWATCH GROUP -0.93%267.7 Cours en différé.-5.76%
TIKEHAU CAPITAL 0.56%17.95 Cours en temps réel.-8.65%
UNICREDIT 0.00%Cours en clôture.0.00%
VILMORIN & CIE -1.00%49.5 Cours en temps réel.-3.63%
VIVENDI -0.78%25.41 Cours en temps réel.19.41%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader