Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
300
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Le Brexit, c'est Halloween

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
11/04/2019 | 09:01

Au milieu de la nuit, l'Union européenne a accordé un report de la date du Brexit au 31 octobre. "Les Vingt-Sept et le Royaume-Uni se sont accordés sur une extension flexible jusqu'au 31 octobre. Cela offre six mois supplémentaires au Royaume-Uni pour trouver la meilleure solution possible", a écrit Donald Tusk sur Twitter. Sur les marchés financiers, les indices ont globalement progressé en bénéficiant du ton accommodante de la BCE et de la Fed sur leurs politiques monétaires.

Finalement, Theresa May aura jusqu'au 31 octobre prochain, jusqu'à Halloween, ont déjà souligné certains commentateurs, pour peaufiner l'interminable sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Les 27 sont allés à l'encontre de la position d'Emmanuel Macron, isolé, qui souhaitait un délai plus court. Toutefois, si les Britanniques s'accordent sur les conditions du Brexit avant l'échéance, ils pourront sortir de l'Union plus tôt. Cela ne devrait pas les dispenser d'organiser les élections européennes fin mai, sauf improbable compromis d'ici là. L'impact sur les marches financiers devrait être modeste : les investisseurs ont depuis longtemps intégré les flux et les reflux du Brexit. On ne lui a rien demandé, mais le Président américain a aussi son avis sur la question : les Européens sont méchants avec les Britanniques, d'ailleurs, ce sont des partenaires commerciaux sans foi ni loi, mais ça va changer !


 
A la veille de la publication des premiers résultats trimestriels des grandes banques américaines, l'attentisme domine sur les marchés, qui manquent d'énergie pour poursuivre leur ascension exceptionnelle du début de l'année 2019. Peut-être que LVMH, le baromètre du luxe et plus globalement du secteur de la consommation discrétionnaire, va contribuer à relancer la machine après l'annonce d'une croissance trimestrielle encore exceptionnelle ? En Asie, Tokyo tient bon ce matin mais les autres indices sont plutôt enclins aux prises de bénéfices, en particulier en Chine. Hier, les minutes de la Fed ont confirmé ce que les investisseurs savaient déjà : il n'y aura pas de tour de vis monétaire dans les mois à venir. Une inflation plus modeste que prévu en mars aux Etats-Unis laisse même penser que la banque centrale a gagné en latitude s'il fallait baisser les taux pour soutenir la croissance.
 
Le CAC40 démarre la séance en hausse de 0,45% à 5474 points.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Ce matin, l'inflation chinoise est ressortie conforme aux attentes. Il sera aussi question de hausse des prix en Allemagne (8h00) et en France (8h45). A 14h30, les investisseurs prendront connaissance des prix à la production américains et des inscriptions hebdomadaires au chômage. A partir de 15h30, plusieurs interventions de banquiers centraux de la Fed sont programmées lors d'événements organisés aux Etats-Unis : leurs commentaires ne devraient pas beaucoup différer du contenu accommodant de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale, dont les minutes ont été publiées hier soir.
 
L'euro est légèrement remonté à 1,1277 USD. L'once d'or a aussi repris du terrain à 1306 USD. La baisse des stocks américains annoncée hier a profité au pétrole, avec un Brent qui s'échange à 71,40 USD et un WTI qui se négocie 64,24 USD, proche de pics de cinq mois. Le taux du 10 ans américain est à 2,472%, quasiment stable. Le Bitcoin gomme ses gains de la veille, en redescendant de plus de 2% juste sous les 5200 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Air Liquide : Baader Helvea passe de conserver à vendre en visant 110 EUR.
  • Akzo Nobel : Baader Helvea passe d'acheter à conserver en visant 82 EUR.
  • Aurubis : Goldman Sachs passe de neutre à vendre avec un objectif de cours réduit de 50 à 45 EUR.
  • Boliden : Goldman Sachs passe de neutre à vendre malgré un objectif ajusté de 210 à 230 SEK.
  • Ceconomy : Barclays reprend le suivi à pondération en ligne en visant 5,50 EUR.
  • Cineworld : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 390 à 445 GBp.
  • Diageo : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 3300 à 3600 GBp.
  • Dixons Carphone : Barclays reprend le suivi à surpondérer en visant 175 GBp.
  • DNB : SEB Equities passe d'achat à conserver avec un objectif de cours ajusté de 171 à 172 NOK.
  • Engie : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 16,60 à 14 EUR.
  • FNAC : Barclays reprend le suivi à surpondérer en visant 90 EUR.
  • Glencore : Goldman Sachs passe d'achat à neutre avec un objectif de cours abaissé de 340 à 320 GBp.
  • GTT : Oddo BHF reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 90 à 102 EUR.
  • Lanxess : Baader Helvea passe de conserver à vendre avec un objectif de cours réduit de 49 à 45 EUR.
  • Leroy : SEB Equities passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 69 à 70 DKK.
  • Linde : Baader Helvea passe de conserver à vendre avec un objectif de cours de 150 EUR.
  • Ocado : HSBC passe de conserver à alléger malgré un objectif de cours ajusté de 750 à 900 GBp.
  • Rio Tinto : Exane BNP Paribas passe de neutre à sousperformance avec un objectif de cours ajusté de 4300 à 4500 GBp.
  • Siegfried : Baader Helvea reste à l'achat mais réduit de 436 à 422 CHF son objectif.
 
L’actualité des sociétés
 
LVMH, avec 15% de croissance organique au 1er trimestre pour sa branche mode maroquinerie, a dépassé les attentes. Sodexo a publié une croissance organique de 3,1% sur son premier trimestre fiscal, un peu plus que prévu, tout en confirmant ses objectifs.  Engie va faire évoluer son organisation en créant quatre divisions qui serviront de base à son nouveau plan stratégique. Norwegian Air va alléger ses charges en décalant la livraison d'Airbus cette année, après un accord passé avec l'avionneur. CS signe un gros contrat avec la DGA. Witbe lance un nouveau produit de détection des watermarks Nielsen. Le conseil d'administration de Mersen évolue. Adux rachète l'espagnol L'Agora. Drone Volt livre une étude de faisabilité à un grand groupe américain. Ramsay Générale de Santé boucle sa levée de fonds. Marie Brizard a confirmé faire partie des entreprises qui ont été perquisitionnées dans le cadre d'une enquête de l'Autorité de la concurrence. Solocal, TessiAdVini, Installux, Christian Dior, Micropole ont publié leurs comptes.

ASML, le géant néerlandais des équipements pour l'industrie des semi-conducteurs aurait subi un préjudice de plusieurs centaines de millions d'euros après le vol de ses secrets industriels par des employés chinois, révèle la presse néerlandaise. Unicredit SpA a reçu de l'UE une communication de griefs liée à une enquête en cours sur des soupçons d'infraction aux règles européennes de la concurrence en lien avec des émissions d'emprunts d'Etat. Prysmian va devoir retraiter ses résultats 2018 d'environ 60 à 80 millions d'euros pour intégrer les déboires du câble sous-marin WesternLink et les risques juridiques liés à une enquête antitrust. Lufthansa lance officiellement la cession de sa division restauration, qui emploie 35 000 personnes et a dégagé un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros l'année dernière. Deutsche Boerse est en discussions avancées avec Refinitiv pour lui racheter sa plateforme de change FXAll pour environ 3,5 milliards de dollars, a appris Reuters. Cette même agence croit savoir que Mediobanca devrait prendre le contrôle de la banque d'affaires française Messier Maris & Associés. Sunrise confronté à la fronde de son actionnaire Freenet. Facebook a lancé une nouvelle série de fonctionnalités anti-infox. Les rumeurs se poursuivent sur les contours de l'entrée en bourse d'Uber, avec un Wall Street Journal qui estime que la valorisation de l'entreprise pourrait atteindre 100 milliards de dollars, et qui confirme que la levée de fonds envisagée est de l'ordre de 10 milliards de dollars (l'annonce aura probablement lieu ce jeudi). Le département des Finances de New York refuse la demande de licence de la plateforme de cryptoactifs Bittrex.
 
Ça publie. Barry Callebaut, Hella, Gerresheimer, WH Smith en Europe. Fast Retailing, Fastenal et L Brands ailleurs. 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADUX -6.33%0.918 Cours en temps réel.-65.36%
ADVINI 1.47%27.6 Cours en temps réel.-0.72%
AIR LIQUIDE 0.38%117.5 Cours en temps réel.19.18%
AIRBUS SE 0.47%120.4 Cours en temps réel.43.40%
AKZO NOBEL N.V. -0.08%84 Cours en différé.6.06%
ASML HOLDING N.V. -0.44%228 Cours en différé.66.23%
AURUBIS -0.19%42.03 Cours en différé.-2.75%
BARRY CALLEBAUT -0.10%2082 Cours en différé.36.12%
BITCOIN - EURO 1.25%7220.888 Cours en clôture.112.30%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 1.24%8071.599 Cours en clôture.108.28%
BNP PARIBAS 0.02%46.99 Cours en temps réel.19.04%
CAC 40 -0.65%5636.25 Cours en temps réel.19.92%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.64%5636.5 Cours en différé.19.97%
CECONOMY -11.07%4.34 Cours en différé.37.95%
CHRISTIAN DIOR SE -0.91%437 Cours en temps réel.30.88%
DEUTSCHE BÖRSE AG 0.25%143 Cours en différé.36.26%
DIAGEO -0.94%3116.5 Cours en différé.11.50%
DIXONS CARPHONE 0.26%134.2 Cours en différé.11.74%
DNB 8.15%166.55 Cours en clôture.0.00%
DRONE VOLT -0.34%0.145 Cours en temps réel.-28.92%
ENGIE 0.47%14.95 Cours en temps réel.19.36%
FACEBOOK -2.38%185.85 Cours en différé.41.77%
FAST RETAILING CO., LTD. 1.82%69500 Cours en clôture.28.47%
FASTENAL COMPANY -0.53%35.83 Cours en différé.37.04%
FNAC DARTY -14.02%50.9 Cours en temps réel.-10.86%
FREENET GROUP 0.40%20.24 Cours en différé.19.45%
GERRESHEIMER 0.68%66.2 Cours en différé.15.63%
GLENCORE -0.44%227.55 Cours en différé.-21.90%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. 0.03%206.52 Cours en différé.23.59%
GTT 0.00%Cours en clôture.0.00%
HELLA KGAA HUECK & CO. 0.23%43.72 Cours en différé.25.63%
INSTALLUX 0.00%342 Cours en temps réel.9.62%
L BRANDS, INC. -9.89%16.31 Cours en différé.-29.49%
LANXESS 0.03%59.28 Cours en différé.47.46%
LEROY SEAFOOD GROUP 0.00%49 Cours en clôture.0.00%
LINDE PLC -0.43%195.79 Cours en différé.25.47%
LUFTHANSA GROUP AG 0.26%15.51 Cours en différé.-21.27%
LVMH MOËT HENNESSY VUITTON SE 0.08%375.05 Cours en temps réel.45.26%
MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS -3.38%1.716 Cours en temps réel.-34.75%
MEDIOBANCA 0.38%10.62 Cours en clôture.43.44%
MICROPOLE -0.85%1.17 Cours en temps réel.16.42%
NORWEGIAN AIR SHUTTLE ASA 2.58%35.75 Cours en différé.-65.06%
OCADO GROUP PLC -2.28%1330 Cours en différé.68.35%
PRYSMIAN S.P.A. -1.03%20.2 Cours en clôture.20.98%
RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ 0.57%17.8 Cours en temps réel.-10.36%
RIO TINTO PLC 0.00%3961.5 Cours en différé.6.21%
SIEGFRIED HOLDING AG 0.00%392 Cours en différé.16.67%
SODEXO -0.62%96.62 Cours en temps réel.7.96%
SOLOCAL GROUP 0.06%0.802 Cours en temps réel.59.29%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP -1.02%77.95 Cours en différé.-8.91%
TESSI 0.00%127 Cours en temps réel.9.48%
UNICREDIT 0.00%Cours en clôture.0.00%
WH SMITH 3.53%2288 Cours en différé.33.02%
WITBE 0.00%3.92 Cours en temps réel.-27.41%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
poam5356 - Il y a 6 mois arrow option
Le Brexit, c'est Halloween...
pas mal comme titre. En plus, l'illustration avec une sorcière effrayante est vraiment bien choisie.
  
  
  • Publier
    loader