Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

La technologie reprend le pouvoir

22/01/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Cette troisième semaine de l'année, qui avait été cerclée de rouge par les investisseurs, s'achève avec un nouveau président aux États-Unis et des incertitudes persistantes sur l'évolution de la pandémie. Le monde vise désormais le point de bascule vaccinal, tandis que les financiers vont se tourner vers les résultats et les prévisions des entreprises pour essayer de déterminer de quoi 2021 sera fait.

Le yo-yo a continué hier pour les valeurs européennes, à l'image d'un CAC40 qui a perdu 0,67%, après avoir gagné du terrain la veille et en avoir perdu l'avant-veille. L'indice parisien reste aimanté par la zone des 5600 points, dont il a le plus grand mal à se détacher depuis quelques semaines. Aux Etats-Unis, une tendance un peu plus claire se dessine avec le retour en grâce des valeurs technologiques. Enfin si l'on peut considérer qu'elles étaient vraiment tombées en disgrâce. Cela permet en tout cas au Nasdaq d'afficher trois séances consécutives de hausse et de dépasser ses concurrents généralistes comme le S&P500 par rapport au 1er janvier.

Les observateurs attentifs n'auront pas manqué de noter que la dynamique du Nasdaq s'appuie davantage sur les seconds couteaux que sur les champions comme Apple, Microsoft ou Amazon.com. D'ailleurs à ce propos, Tesla continue à affoler les compteurs avec un gain de près de 20% depuis le 1er janvier et une capitalisation qui avoisine 844 Mds$. De quoi ravir à Facebook, dont le titre a stagné, la place de 5e plus grosse capitalisation américaine. Comment faut-il baptiser le nouveau quintet-phare Apple / Microsoft / Amazon / Google / Tesla aux Etats-Unis ?  TAGAM peut-être ? En tout cas Tesla passe toujours clairement pour une valeur technologique et pas une valeur automobile. Certains parient que cela restera le cas ad vitam aeternam, d'autres qu'un choc de réalité va ramener l'entreprise sur des niveaux de valorisation plus en phase avec son industrie.

Cette orgie de techno-milliards est une bonne occasion d'aborder la question de la diversification. Est-on suffisamment diversifié quand on est exposé à la fois au S&P 500 et au Nasdaq 100 ? Le choix de ces deux indices n'est pas anodin puisque c'est une question qui revient souvent chez nos lecteurs depuis que les ETF permettent d'accéder à ces marchés à des conditions tarifaires très intéressantes. Et la réponse est non. Il suffit de se rendre sur la composition des deux indices pour s'en persuader. Les six plus grosses positions du S&P500 et du Nasdaq sont en effet identiques, puisqu'une valeur peut figurer dans plusieurs indices. En l'occurrence et dans l'ordre Apple, Microsoft, Amazon.com, Alphabet, Tesla et Facebook. Elles pèsent ensemble un peu plus de 44% du Nasdaq 100. Et 23,3% du S&P500, qui compte comme son nom l'indique cinq fois plus de titres. Par conséquent, un investisseur qui possède des ETF sur ces deux indices est largement surexposé à la technologie. Evidemment, c'était une très bonne idée ces dernières années. Mais il faut garder à l'esprit qu'il existe une certaines consanguinité entre indices, particulièrement élevée quand on parle des deux vedettes américaines.

Pour les marchés financiers, la toile de fond reste à peu près inchangée, avec de premières mesures sans réelles surprises pour l'administration Biden, des restrictions à géométrie variable dans le monde face à la pandémie et des banques centrales qui restent très accommodantes, selon la formule consacrée, à l'image de la BCE hier. Les espoirs d'un retour à une situation économique à peu près normale reposent entièrement sur la vaccination, qui se met en place bon an, mal an un peu partout. L'actualité des investisseurs sera largement dominée à court terme par la vague de publications annuelles de résultats d'entreprises, avec les grands noms de la cote au programme dès la semaine prochaine.

Le CAC40 perdait 0,39% à 5569 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI de janvier des principales économies vont tomber tout au long de la journée. Ils seront accompagnés à 16h00 des chiffres de l'immobilier anciens aux États-Unis. Au Japon, les prix à la consommation ont baissé de 1% sur un an en décembre, hors produits frais. La pire déflation constatée dans le pays en 11 ans.

L'euro remonte à 1,2173 USD, pendant que l'once d'or recule à 1861 USD. Le pétrole est en baisse à 55,42 USD le Brent et à 52,42 USD le WTI. Le T-Bond affiche un rendement de 1,11% sur 10 ans. Le Bitcoin se stabilise à 31 225 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Aker BP : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 235 à 288 NOK.
  • Alstria : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 19 EUR.
  • Aurubis : DZ Bank reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 82 à 83 EUR.
  • AXA : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours ajusté de 21,80 à 21,50 EUR.
  • Bankinter : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 4,30 à 4,70 EUR.
  • Bone Therapeutics : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 5,70 à 5,20 EUR.
  • Brenntag : DZ Bank passe d'acheter à conserver en visant 72 EUR.
  • CareTech : HSBC démarre le suivi à l'achat en visant 685 GBp.
  • Cellnex : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 70 à 72 EUR.
  • Crédit Agricole : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 12,10 EUR.
  • Coca-Cola HBC : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 2800 GBp.
  • De'Longhi : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 35 EUR.
  • Electrolux Professional : SEB Equities passe de conserver à vendre en visant 40 SEK.
  • Eurofins : Stifel passe d'acheter à conserver en visant 78 EUR.
  • Hennes & Mauritz : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 170 à 185 SEK.
  • HighCo : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 6,80 à 7 EUR.
  • Icade : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 74 EUR.
  • Miliboo : GreenSome Finance reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 4,14 à 5,16 EUR.
  • NEL ASA : Citigroup passe de neutre à achat.
  • The British Land : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 490 GBp.
  • Premier Food : HSBC démarre le suivi à alléger en visant 90 GBp.
  • Tornos : Research Partners passe de vendre conserver en visant 5,75 CHF.
  • Vestas : ABG Sundal Collier passe d'acheter à conserver en visant 1420 DKK.
  • Vifor Pharma : UBS passe de neutre à vendre en visant 118 CHF.
  • XP Power : HSBC démarre le suivi à l'achat en visant 6100 GBp.
  • Zur Rose : Baader Helvea reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 320 à 500 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des sociétés

  • GL Events : le chiffre d'affaires 2020 chute d'environ 58% à 479,4 M€. La perte nette annuelle devrait se situer autour de 70 M€.
  • Groupe Seb : les revenus annuels se contractent de 3,8% en données comparables à 6,94 Mds€. La baisse du résultat opérationnel d'activité 2020 sera finalement plus limitée que prévu, avec un niveau attendu autour de 600 M€.
  • Quadient : la baisse d'activité sera un peu moins prononcée que prévue en 2020, tandis que le résultat opérationnel courant est confirmé entre 140 et 145 M€, et que le flux de trésorerie dépassera 130 M€, contre une prévision de plus de 100 M€ jusque-là.
  • Rémy Cointreau : les revenus ont rebondi au T3 fiscal, permettant de confirmer les objectifs pour l'exercice clos le 31 mars.

Annonces importantes

  • Pour faire face à l'environnement de marché actuel, Airbus ajuste ses cadences de production, avec une projection de 43 monocouloirs par mois au T3, contre 40 actuellement, et 45 au T4. La montée en cadence sera donc plus lente que prévu (en juillet le groupe prévoyait de monter jusqu'à 47 avions par mois). L'augmentation de cadence pour les gros-porteurs A350 est repoussée.
  • Vivendi a annoncé vendredi avoir pris une participation de 7,6% dans le groupe espagnol de médias Prisa pour un montant non dévoilé.
  • Natixis lance un plan de départs volontaires visant 245 postes en France.
  • Klépierre annule 5,1 millions de ses propres actions.
  • Rallye lance une offre globale de rachat sur sa dette non sécurisée dans le cadre d’une procédure d’enchères inversées, pour 75 M€.
  • Korian renforce son offre de proximité et confirme ses ambitions dans les services "hors les murs".
  • Nacon acquiert l'australien Big Ant Studios pour un prix pouvant aller jusqu'à 35 M€, en fonction des performances du studio.
  • DBT remporte un marché record au Cambodge.
  • Deinove renforce son management.
  • Néovacs lève 1 M€ de plus avec ses OCEANE-BSA.
  • Compagnie des Alpes, Oeneo, Miliboo, Vetoquinol, Itesoft, Mauna Kea, Boiron, Prismaflex, Groupe Open, Econocom, Biosynex, Damartex, Focus Home Interactive, Kalray, Paulic, Wedia, ont publié des comptes et/ou des prévisions.

Dans le monde

Résultats des sociétés

  • BB Biotech : résultats 2020 ont progressé à 691 MCHF, permettant à l'entreprise de proposer un dividende en hausse de 5% à 3,60 CHF.
  • Intel : les résultats du T4 sont supérieurs aux attentes, et les prévisions sont plus optimistes que prévu, mais le titre est sévèrement attaqué hors-séance, en baisse de 4,6% parce que les propos du nouveau CEO laissent penser que le virage vers l'externalisation qu'attendaient les investisseurs ne sera pas aussi rapide que prévu. Par ailleurs, le groupe a été victime d'une cyberattaque visant ses performances financières.
  • International Business Machines : la transition du groupe vers le cloud est encore à parfaire, avec un quatrième trimestre consécutif de baisse des revenus, et des bénéfices en retrait. Le titre perdait plus de 7% hors-séance après l'annonce.
  • Siemens AG : les résultats du T1 du nouvel exercice 2020/2021 sont en amélioration, grâce aux activités dans les logiciels et les automatismes, notamment sur le marché chinois.

Annonces importantes

  • Shiseido négocie la vente de son activité de soins personnels au fond CVC, pour se recentrer sur les cosmétiques.
  • Carnival a vendu le Pacific Princess pour un montant non communiqué.
  • La start-up spécialisée dans les taxis aériens Joby lorgne la bourse.

Ça publie aujourd'hui. Schlumberger, Kia Motors, Rémy Cointreau, Castellum, Computacenter, Secunet

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE 1.05%99.84 Cours en temps réel.10.38%
AKER BP ASA 2.22%233.8 Cours en temps réel.6.34%
AMAZON.COM, INC. -1.64%3094.53 Cours en différé.-3.40%
APPLE INC. -2.09%125.12 Cours en différé.-5.71%
AURUBIS 1.46%73.88 Cours en différé.13.79%
AXA 1.74%21.925 Cours en temps réel.10.65%
BANKINTER, S.A. 1.52%5.618 Cours en différé.25.32%
BB BIOTECH AG 0.74%88.2 Cours en différé.18.07%
BONE THERAPEUTICS SA 1.04%2.9 Cours en temps réel.11.15%
CAC 40 0.71%5843.6 Cours en temps réel.4.65%
CARETECH HOLDINGS PLC -0.73%520 Cours en différé.0.38%
CARNIVAL CORPORATION & PLC 4.87%27.59 Cours en différé.27.38%
CELLNEX TELECOM, S.A. -1.96%43.71 Cours en différé.-8.69%
COCA-COLA HBC AG 1.06%2286 Cours en différé.-4.67%
COMPUTACENTER PLC 1.13%2130 Cours en différé.-13.32%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. 1.75%12.165 Cours en temps réel.16.04%
DAMARTEX 0.00%17.5 Cours en temps réel.40.00%
DBT 2.68%0.173 Cours en temps réel.11.63%
DJ INDUSTRIAL -0.46%31391.52 Cours en différé.3.04%
ECONOCOM GROUP SE 0.15%3.295 Cours en temps réel.33.33%
ELECTROLUX PROFESSIONAL AB (PUBL) 0.63%48.07 Cours en différé.1.93%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -0.12%74.69 Cours en temps réel.9.43%
FACEBOOK INC -2.23%259 Cours en différé.-5.18%
FOCUS HOME INTERACTIVE -0.31%64.4 Cours en temps réel.0.62%
GROUPE OPEN S.A. 0.67%15 Cours en temps réel.-2.23%
GROUPE SEB S.A. 1.06%142.6 Cours en temps réel.4.09%
HIGHCON SYSTEMS LTD. -0.03%736.9 Cours en différé.-1.51%
INTEL CORPORATION -2.61%61.24 Cours en différé.26.21%
INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORPORATION -0.34%120.33 Cours en différé.-4.08%
KALRAY S.A. 3.16%42.3 Cours en temps réel.37.00%
KLÉPIERRE 0.74%19.815 Cours en temps réel.6.50%
KORIAN SA -0.87%29.68 Cours en temps réel.-4.34%
MICROSOFT CORPORATION -1.30%233.87 Cours en différé.6.53%
MILIBOO -7.76%5.94 Cours en temps réel.64.71%
NACON -0.53%7.54 Cours en temps réel.-4.64%
NASDAQ COMP. -1.69%13358.787066 Cours en différé.3.65%
NATIXIS 1.37%4.126 Cours en temps réel.46.25%
NEL ASA -4.99%24.92 Cours en temps réel.-8.60%
PAULIC MEUNERIE -1.45%10.2 Cours en temps réel.63.25%
PREMIER FOODS PLC 1.78%91.5687 Cours en différé.-10.48%
QUADIENT S.A. 0.31%19.64 Cours en temps réel.24.35%
RALLYE 1.59%7 Cours en temps réel.19.90%
RÉMY COINTREAU -1.07%157.3 Cours en temps réel.4.66%
SCHLUMBERGER LIMITED -1.75%28.14 Cours en différé.28.91%
SECUNET SECURITY NETWORKS AKTIENGESELLSCHAFT -0.73%275 Cours en différé.10.89%
TORNOS HOLDING AG 0.00%5.53 Cours en différé.32.85%
VESTAS WIND SYSTEMS A/S -3.39%1107.5 Cours en différé.-20.18%
VIFOR PHARMA -0.50%119.9 Cours en différé.-13.67%
VÉTOQUINOL SA 0.00%95.6 Cours en temps réel.14.11%
XP POWER LIMITED -0.08%5296 Cours en différé.13.01%
ZUR ROSE GROUP AG -4.82%393 Cours en différé.46.64%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader