Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La morosité reprend le dessus avec les doutes sur la croissance

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
22/01/2019 | 10:32

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse mardi dans la matinée, les investisseurs s'inquiétant à nouveau de l'état de santé de l'économie mondiale après les chiffres de la croissance en Chine et la nouvelle révision à la baisse des perspectives du Fonds monétaire international (FMI).

À Paris, l'indice CAC 40 se replie de 0,20% à 4.858,02 points vers 08h40 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,18% et à Londres, le FTSE perd 0,29%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,23%, le FTSEurofirst 300 perd 0,37% et le Stoxx 600 recule de 0,07%.

En dépit du rebond récent des marchés d'actions mondiaux, les inquiétudes fondamentales des investisseurs n'ont pas disparu en 2019: l'économie chinoise est bien en phase de ralentissement, de même que l'économie mondiale, le conflit commercial entre Washington et Pékin n'est pas encore réglé et l'issue du Brexit demeure hautement incertaine.

Le "plan B" dévoilé lundi par la Première ministre britannique Theresa May, après le rejet massif par la Chambre des communes de son projet de divorce avec l'Union européenne, n'a pas permis de démontrer une réelle avancée.

Theresa May a déclaré qu'elle tenterait de sortir de l'impasse sur le Brexit en essayant d'obtenir de nouvelles concessions de l'UE et s'est refusée à exclure une sortie sans accord.

"Pour être honnête, cela ne semble pas si différent de son premier plan", observe David Madden, chez CMC Markets, qui estime que la situation n'a pas véritablement changé.

Selon la presse italienne, la Commission européenne pourrait par ailleurs réduire de moitié sa prévision de croissance pour l'Italie cette année à 0,6% ou "légèrement moins".

VALEURS

La montée en puissance des publications de résultats en Europe ne permet pas de reléguer au second plan les préoccupations macroéconomiques, mais elle anime néanmoins la cote.

En tête du Stoxx 600, Hugo Boss (+5,34%) et Logitech (+4,2%) se distinguent après la publication de leurs performances trimestrielles.

A contrario, IG Group chute de 8,26% après l'annonce d'une baisse de son bénéfice semestriel et UBS recule de 4,66% après une performance au quatrième trimestre inférieure aux attentes.

La banque suisse entraîne l'ensemble du secteur bancaire dans son sillage: l'indice Stoxx des banques cède 1,14%, plus fort repli sectoriel en Europe, avec des replis de plus de 3% pour Deutsche Bank ou de 2% pour BNP Paribas.

A Paris, Remy Cointreau (-1,74%) figure parmi les plus fortes baisses du SBF 120, après avoir ouvert brièvement dans le vert, l'annonce de solides ventes en Chine ne suffisant pas à apaiser les craintes d'un éventuel impact d'un ralentissement prononcé de la deuxième économie mondiale.

Le secteur aérien profite pour sa part d'une note sectorielle de Morgan Stanley qui a relevé sa recommandation à "pondération en ligne" sur Air France-KLM (+2,25%) et sur Lufthansa (+1,1%).

A Paris, Soitec (+3,65%) profite du relèvement de ses prévisions après une solide performance au troisième trimestre.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,47%, rattrapée par la morosité ambiante sur les perspectives de croissance mondiale, après avoir touché la veille un plus haut d'un mois.

En Chine, l'indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a plié de 1,33%.

Le président chinois Xi Jinping a mis en garde lundi contre les risques imprévus ("black swan") sur une économie en proie à des changements profonds et difficiles, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

Cet avertissement intervient après l'annonce que la croissance chinoise était tombée en 2018 à un plus bas depuis près de trente ans.

A WALL STREET

La Bourse de New York est restée fermée lundi en raison d'un jour férié; les contrats à terme sur les principaux indices signalent une ouverture mardi en repli de 0,6% à 0,7%.

TAUX

Le regain d'aversion au risque favorise le repli des rendements obligataires, comme le 10 ans américain qui perd plus de trois points de base pour retomber à moins de 2,75%.

Le marché obligataire américain était fermé lundi et n'avait pas encore réagi à l'annonce des chiffres de la croissance chinoise et aux prévisions du FMI.

Le rendement du Bund allemand à dix ans, référence pour la zone euro, suit la tendance et retombe à 0,24%.

CHANGES

Les devises refuges, comme le yen, profitent du manque d'appétence des investisseurs pour les actifs risqués. La devise nippone avance de 0,25% face au dollar.

Autre actif jugé sûr, le billet vert a touché un nouveau plus haut depuis le 4 janvier face à un panier de devises de référence.

L'euro se replie notamment de 0,1% face au dollar, autour de 1,1350, ce qui porte son repli à 1,9% depuis son pic annuel, à 1,157, le 10 janvier.

Les cambistes seront attentifs à la publication, à 10h00 GMT, de l'indice allemand ZEW du sentiment des investisseurs pour le mois de janvier.

De son côté, la livre sterling se replie de 0,2% face au dollar, à 1,2860, effaçant sa progression de la veille à la suite des annonces de Theresa May sur le Brexit.

PÉTROLE

Les craintes sur la croissance affectent les cours du brut, un ralentissement de l'économie étant susceptible de peser sur la demande mondiale de pétrole.

Le baril de Brent retombe vers le seuil des 62 dollars et celui du brut léger américain (WTI) cote autour de 53,30 dollars.

(Édité par Véronique Tison)

par Blandine Henault

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 0.29%10.26 Cours en temps réel.7.81%
BNP PARIBAS 0.99%47.5 Cours en temps réel.19.16%
CAC 40 0.05%5705 Cours en temps réel.19.76%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.08%5697.5 Cours en différé.19.33%
DAX 0.32%12670.68 Cours en différé.19.61%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) -0.04%1.10143 Cours en différé.-2.23%
EURO STOXX 50 0.04%3600.03 Cours en différé.18.94%
HUGO BOSS 1.30%37.27 Cours en différé.-31.77%
IG GROUP HOLDINGS PLC -1.39%612 Cours en différé.8.81%
LOGITECH INTERNATIONAL S.A. -0.17%40.73 Cours en différé.31.95%
LUFTHANSA GROUP AG 0.99%15.245 Cours en différé.-23.38%
RÉMY COINTREAU -0.16%123.5 Cours en temps réel.25.01%
SOITEC 3.18%100.7 Cours en temps réel.92.89%
STOXX EUROPE 600 -0.18%393.32 Cours en différé.15.98%
UBS GROUP 0.45%11.275 Cours en différé.-8.17%
US DOLLAR / JAPANESE YEN (USD/JPY) 0.01%108.828 Cours en différé.-1.12%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
16:46La livre sterling monte, marché tourné vers les négociations sur le Brexit
AW
16:40MICHELIN : Pas d'autres fermetures d'usines en France d'ici 3 à 5 ans
RE
16:35CANADA : l'inflation à 1,9% en septembre malgré la baisse des prix de l'essence
AW
16:25RUSSIE : la production industrielle augmente de 3% en septembre
AW
16:09USA : stabilité des stocks des entreprises en août
CF
15:13Raiffeisen table sur une croissance de 1,3% en Suisse pour 2020
AW
15:00USA : chute surprise des ventes au détail en septembre (-0,3%)
AW
14:48APEC ASSOCIATION POUR L'EMPLOI DES CADRES : Note de conjoncture trimestrielle - 4ème trimestre 2019
PU
14:45USA : baisse surprise des ventes de détail
CF
14:42USA : les ventes de détail en baisse
CF
Dernières actualités "Economie / Forex"