Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La dette italienne sort d'un mois faste, en attendant la BCE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
01/06/2020 | 12:05
LA DETTE ITALIENNE SORT D'UN MOIS FASTE, EN ATTENDANT LA BCE

Les emprunts d'Etat italiens ont vécu en mai leur meilleur mois depuis janvier grâce à la perspective de mesures de soutien de la part de l'Union européenne alors que se profile une réunion monétaire de la Banque centrale européenne.

Le rendement des BTP italiens à 10 ans, qui évolue à l'inverse des prix, a reculé de 29 points de base le mois dernier, son plus fort repli mensuel depuis le premier mois de l'année.

Il se maintient lundi à un creux de près de deux mois, en baisse de trois points de base à 1,46%, au moment où le marché se prépare à la réunion de la BCE qui se tiendra jeudi.

Les investisseurs s'attendent à ce que l'institution de Francfort annonce qu'elle augmente significativement le montant des actifs qu'elle rachète dans la cadre de son Programme d'achats d'urgence pandémique (PEPP).

"La réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE domine la semaine et sera très importante pour les spreads", écrivent les analystes de Commerzbank en évoquant les écarts de rendement entre les obligations de pays comme l'Italie et celles de l'Allemagne, qui servent de référence dans la zone euro.

La dette italienne a profité notamment du projet de plan de relance de 750 milliards d'euros dévoilé la semaine dernière par la Commission européenne, qui sera destiné en priorité aux pays en difficulté comme l'Italie et la Grèce, font valoir pour leur part les analystes d'UniCredit.

Ils ont été soutenus en outre par des signaux venus de la BCE suggérant une plus grand flexibilité dans l'application de la clé de répartition en fonction de laquelle la banque centrale ventile ses rachats de dette souveraine, ajoutent-ils.

Certains analystes mettent cependant en garde contre des prises de bénéfice sur la dette italienne après sa hausse récente, les facteurs de soutien étant déjà largement intégrés dans les cours.

(Yoruk Bahceli; version française Patrick Vignal, édité par Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
17:25La reprise économique aux Etats-Unis menacée par le retour du Covid-19
AW
17:03Résumé des principales informations économiques du jeudi 9 juillet 2020
AW
16:31Faible mobilisation de la filière aéronautique à Toulouse contre les plans sociaux
RE
16:20STEINHOFF INTERNATIONAL N : Conforama obtient la garantie de l'Etat pour 300 millions d'euros de prêts
RE
16:17CITOYENNETÉ DE L'UNION EUROPÉENNE : une nouvelle enquête révèle que les citoyens de l'UE sont mieux informés de leurs droits
PU
15:07USA : 1,314 million de nouveaux inscrits au chômage en une semaine
AW
14:49ETATS-UNIS : inscriptions au chômage meilleures qu'attendu à 1314K
14:44USA : les inscriptions au chômage encore en baisse
CF
14:22DEFR DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE : Il reste des places d'apprentissage vacantes pour l'automne 2020
PU
14:15Le bilan de la pandémie dans le monde à 11H00 GMT
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"