Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La crise sanitaire et le climat au centre de l'Assemblée générale de l'Onu

20/09/2021 | 02:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par Michelle Nichols

NATIONS UNIES, 20 septembre (Reuters) - Les dirigeants mondiaux reviennent cette semaine au siège des Nations unies, à New York, pour une Assemblée générale dont les préoccupations premières seront la lutte contre le changement climatique et contre la pandémie de coronavirus, laquelle avait contraint l'an dernier le rendez-vous onusien à être virtuel.

Alors que la crise sanitaire fait toujours rage et la question de la répartition des vaccins dans le monde toujours débat, environ un tiers des 193 pays membres de l'Onu ont prévu de transmettre une nouvelle fois leurs déclarations en vidéo.

Les chefs d'Etat et de gouvernement et les ministres des Affaires étrangères des autres pays membres ont eux prévu de se rendre à New York, en dépit des efforts des Etats-Unis pour les en dissuader du fait des craintes que l'événement favorise la propagation du coronavirus.

Joe Biden a prévu de s'adresser en personne devant l'Assemblée, pour ce qui constituera sa première visite aux Nations unies depuis son arrivée à la présidence américaine en janvier dernier.

Mais, symbole des inquiétudes sanitaires de Washington, le locataire de la Maison blanche séjournera 24 heures à peine à New York. Il doit y rencontrer ce lundi le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, avant de prononcer son discours mardi.

L'Onu a mis en place un code sanitaire basé sur l'honneur, selon lequel toute personne prenant part physiquement à l'Assemblée se déclare de fait vaccinée contre le COVID-19, sans qu'un justificatif ne soit requis.

Ce système va afficher d'emblée ses limites puisque le premier orateur attendu, le président brésilien Jair Bolsonaro, est un "anti-vax" ayant déclaré la semaine dernière qu'il n'a pas besoin de recevoir le vaccin puisqu'il a déjà contracté le COVID-19, et se dit donc immunisé.

Une camionnette mise à disposition par la ville de New York devant le siège des Nations unies cette semaine permettra à ceux qui le souhaitent d'effectuer gratuitement un test de dépistage et de recevoir le vaccin de Johnson & Johnson.

L'ambassadrice américaine à l'Onu, Linda Thomas-Greenfield, a fait savoir que Joe Biden comptait s'exprimer sur les principales priorités de Washington: "Mettre fin à la pandémie de COVID-19, combattre le changement climatique (...) et défendre les droits de l'homme, la démocratie, et l'ordre mondial basé sur le droit".

Du fait de la pandémie, les délégations présentes à l'Onu sont limitées en nombres et la plupart des événements organisés en marge de l'Assemblée générale seront virtuels ou dans un format hybride.

Il est attendu que les ministres des Affaires étrangères discutent notamment de l'Afghanistan et de l'Iran.

Par ailleurs, Antonio Guterres et le Premier ministre britannique Boris Johnson se rencontrent ce lundi avec l'objectif d'éviter l'échec de la conférence sur le climat prévue le 31 octobre à Glasgow en Ecosse.

"Nous sommes au bord du gouffre", a dit la semaine dernière Antonio Guterres à Reuters, alors que des scientifiques préviennent que le réchauffement climatique pourrait devenir hors de contrôle.

(Reportage Michelle Nichols, avec Anthony Boadle; version française Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:55Beyond Meat réduit ses prévisions de revenus en raison de la baisse de la demande des détaillants
ZR
14:49Le Nasdaq devrait ouvrir en baisse après l'avertissement sur les marges d'Intel
ZR
14:38Fin annoncée des aides publiques à l'export pour les centrales à charbon dans une série de pays de l'OCDE
RE
14:26TED ROGERS : Les résultats du troisième trimestre de Rogers pourraient être éclipsés par une dispute au sein du conseil d'administration.
ZR
14:23Le bénéfice trimestriel de Schlumberger augmente grâce à la reprise de la demande de services pétroliers
ZR
14:14Le bitcoin a brièvement dépassé le franc en capitalisation de marché (presse)
AW
14:04Le fabricant de baskets Vans VF rate les estimations de ventes trimestrielles
ZR
13:44Point marchés-Les "techs" sous pression à Wall Street, l'Europe monte
RE
13:42Le bénéfice d'AmEx augmente grâce à l'assouplissement des mesures de lutte contre la pandémie, ce qui favorise la reprise des dépenses.
ZR
13:3723andMe rachète l'entreprise de télésanté Lemonaid pour 400 millions de dollars.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"