Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

La Libra peut coexister avec les monnaies numériques officielles (association)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
18/10/2019 | 10:40

Genève (awp) - L'association Libra, qui chapeaute le projet de monnaie dématérialisée éponyme prévu par Facebook pour l'année prochaine, reconnaît l'importance de la stabilité du système financier global, dans une réponse aux ministres des finances du G7 qui se sont exprimés sur la question jeudi à Washington. Elle va collaborer avec les instances de régulation.

"La Libra (le nom de la nouvelle monnaie numérique que va lancer le réseau social californien) est conçu pour faciliter la conformité avec les régimes de protection anti-blanchiment et les procédures KYC ("know your customer") destinées à évaluer l'origine des fonds, relève un communiqué publié vendredi par l'association.

Le projet n'a nullement l'intention "de s'attaquer à la souveraineté nationale en matière de politique monétaire". L'association, basée à Genève et qui rassemble 21 entreprises internationales pour démarrer, a été créée pour exploiter le potentiel offert par les nouvelles technologies pour améliorer l'accès aux services financiers et réduire les coûts "pour des milliards de personnes", précise le texte.

Le G7, se félicite l'association, reconnaît que les "stablecoins" comme la Libra (soit des monnaies numériques adossées à des devises traditionnelles) représentent l'avenir des monnaies numériques, car elles renforcent la fiabilité des paiements et éliminent la volatilité.

"La Libra peut parfaitement cohabiter avec les monnaies numériques émises par les banques centrales", précise le communiqué, en mettant en avant les innovations en Chine en la matière.

Réunis jeudi à Washington, les ministres des finances du G7 avaient prévenu qu'aucun projet de monnaies numériques stables ne devrait être lancé tant que les problèmes et les risques juridiques, réglementaires et de surveillance n'auront été réglés de manière adéquate", selon un communiqué de la présidence française du G7, qui reprenait les recommandations d'un rapport.

op/lk

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
19:00FINATIS : Rallye, Foncière Euris, Finatis et Euris annoncent avoir finalisé leurs projets de plans de sauvegarde
GL
19:00ADLPARTNER : Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 2 au 6 décembre 2019
GL
18:52Canal+ négocie un accord avec BeIN Sports pour continuer à diffuser la Ligue 1
DJ
18:51AVENIR TELECOM : Résultats semestriels 30 septembre 2019
PU
18:41SOCIETE GENERALE : Renouvellement et nomination d'administrateurs proposés à l'Assemblée Générale du 19 mai 2020
PU
18:41MICHELIN : annulation de 1,35 million d'actions auto-détenues
CF
18:35AVENIR TELECOM : Résultats du 1er semestre 2019-2020
AN
18:31BEFIMMO : Déclaration de transparence
PU
18:30ADIDAS : REEBOK innove en matière de produit et de distribution
MB
18:30DEINOVE : et l'ESPCI Paris obtiennent un financement de l'ANR pour développer la technologie Deinodrop
GL
Dernières actualités "Sociétés"