Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La Bourse russe chute à l'ouverture, entraînée par la débâcle pétrolière

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
10/03/2020 | 09:35

Moscou (awp/afp) - La Bourse russe a accusé une lourde chute mardi à l'ouverture, après un week-end de trois jours, victime de la déroute des cours du pétrole de lundi, qui s'est accompagnée d'une chute du rouble.

L'indice principal de la Bourse de Moscou, le RTS (libellé en dollars), a chuté de 16% à l'ouverture à 07H00 GMT, avant de se reprendre autour de -12% une demi-heure plus tard. L'indice Moex (en roubles) a pour sa part plongé à -10,4% à l'ouverture, avant de s'établir à environ -8%.

Le cours du pétrole se sont massivement effondrés lundi, encaissant leur chute la plus sévère depuis la guerre du Golfe de 1991, après la décision unilatérale de Ryad de baisser ses prix à la livraison suite à l'échec des négociations entre le chef de file de l'OPEP, l'Arabie Saoudite, et la Russie, deuxième producteur mondial.

Les indices boursiers russes ont notamment été plombés par les titres des sociétés pétrolières et gazières, et en premier lieu Rosneft, dont le puissant patron Igor Setchine est un des principaux artisans de la position russe vis-à-vis de l'Opep.

Le pétrole a entraîné le rouble dans sa chute, la devise russe dévissant de près de 10% lundi pour s'échanger à environ 75 roubles pour un dollar, un taux qui n'avait plus été observé depuis le début de 2016.

Mardi, la monnaie russe s'était légèrement reprise et s'échangeait vers 07H30 GMT à 72 roubles pour un dollar et 82 roubles pour un euro.

Face à la chute des cours entraînée par l'épidémie du nouveau coronavirus, les ministres du cartel pétrolier avaient tenté vendredi de conclure un accord avec les autres pays producteurs pour réduire la production et maintenir les prix du brut.

Mais la Russie, qui n'est pas membre de l'Opep, s'est opposée à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour, les compagnies pétrolières russes s'opposant à des réductions par crainte de perdre des parts de marché et afin de concurrencer offensivement le pétrole de schiste américain.

En réponse, l'Arabie saoudite s'est lancée dans une vaste braderie en effectuant la plus importante réduction de ses prix pétroliers en 20 ans.

Les autorités russes se sont montrées rassurantes lundi, annonçant des mesures de soutien pour le rouble et affirmant détenir des réserves financières suffisantes pour affronter la plongée des cours du brut.

afp/fr

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.25%1.1364 Cours en différé.0.56%
LONDON BRENT OIL -0.02%43.28 Cours en différé.-34.73%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.15%33.25 Cours en clôture.-5.67%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
06:21Prévisions du jour jeudi 9 juillet
AW
06:00BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
08/07BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit en hausse, portée par les valeurs technologiques
RE
08/07Wall Street, portée par les géants de la tech, repart de l'avant
AW
08/07EUROPE : Les Bourses européennes poursuivent leur consolidation
AW
08/07BOURSE DE LONDRES : Londres sceptique sur le plan de relance
AW
08/07Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Jeudi 9 juillet 2020
AO
08/07CAC40 : termine sous les 5 000Pts, hausse des indices US
CF
08/07Bourse Zurich: les indices poursuivent sur la lancée négative de la veille
AW
08/07BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort repasse sous les 12.500 points (-0,97%)
AW
Dernières actualités "Marchés"