Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La BCE étudie l'opportunité d'introduire un euro numérique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
10/09/2020 | 20:24

Francfort (awp/afp) - La Banque centrale européenne (BCE) étudie l'opportunité de lancer sa propre monnaie numérique dans un contexte où les paiements virtuels prennent de plus en plus d'importance, a déclaré jeudi soir sa présidente Christine Lagarde.

"L'Eurosystème n'a pas encore pris de décision sur l'introduction d'un euro numérique. Mais, comme de nombreuses autres Banques centrales dans le monde, nous étudions les avantages, les risques et les défis opérationnels d'une telle décision", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de la Banque centrale allemande, la Bundesbank, consacrée aux modes de paiement dans un monde numérique.

Mme Lagarde a précisé qu'un groupe de travail allait rendre ses conclusions dans les prochaines semaines sur la question, une étape qui sera suivie d'une consultation publique.

"Nous avons le devoir de jouer un rôle actif pour équilibrer les risques et les avantages de l'innovation dans les paiements, afin que l'argent continue à bien servir les Européens", a souligné l'ancienne patronne du Fonds monétaire international, alors que la pandémie de Covid-19 a accéléré le virage vers les paiements numériques.

Or "l'Europe a pris du retard dans cette compétition. L'absence d'intégration des paiements en Europe signifie que les prestataires étrangers ont pris de l'avance", ce qui n'est pas sans risques, a ajouté Mme Lagarde.

Parmi ces risques, elle a cité entre autres la possibilité de pannes chez les fournisseurs de cartes de paiement comme celle qui a touché des millions d'Européens au cours de l'été 2018; ou l'abus de position dominante possible de la part de certains groupes privés, ou encore la difficulté accrue de la lutte contre les activités illicites.

En cas d'introduction d'un euro numérique, il faudra veiller au maintien de l'accès à la monnaie de la Banque centrale, a averti Mme Lagarde.

"Un euro numérique, en tout état de cause, serait un complément et non un substitut aux espèces", a-t-elle souligné, ajoutant que la BCE devrait aussi veiller à contenir les risques concernant le rôle du secteur bancaire dans le financement de l'économie.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
08:33La Biélorussie accuse les puissances occidentales de vouloir semer "le chaos"
RE
03:47Pyongyang prévient de tensions navales lors des recherches du corps d'un Sud-Coréen
RE
03:04Coronavirus-La Chine fait état de 14 nouveaux cas d'infection
RE
02:37Suisse-Les électeurs se prononcent sur le pacte migratoire de l'UE
RE
01:46La Biélorussie accuse les puissances occidentales de vouloir semer "le chaos"
RE
00:45USA/Cour suprême-Trump choisit Amy Coney Barrett pour succéder à Ginsburg
RE
00:01USA/Cour suprême-Trump choisit Amy Coney Barrett pour succéder à Ginsburg
RE
27/09Les juristes de veolia ont trouvé la manière de contourner l'obstacle du placement de l'activité eau france de suez dans une fondation-frerot au jdd
RE
27/09L'amelioration de l'offre de veolia sur la participation d'engie dans suez passera par une augmentation du prix et des clarifications ecrites sur l'emploi-frerot au jdd
RE
26/09Echauffourées lors d'une manifestation anti-confinement à Londres
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"