Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Nathan
Houtch

Analyste

42
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

LA MINUTE MACRO : Stress test, faillite bancaire et enseignement de l’histoire

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
18/09/2020 | 11:03

Alors que la FED est en train de mener des tests sur les plus grandes banques afin d'évaluer leur capacité à surmonter une récession profonde, on assistait il y a 147 ans a des faillites bancaires en chaîne. Comme quoi l'histoire est toujours source d'enseignements pour ne pas répéter les erreurs du passé.


Stress test
de la FED. La Réserve Fédérale devrait décider d’ici les deux prochaines semaines s'il convient de prolonger les contraintes qu'elle a imposées aux grandes banques américaines sur le paiement des dividendes et le rachat des actions. 

L'annonce est intervenue alors que la Fed entamait sa deuxième série de tests de résistance afin de déterminer la résilience du secteur bancaire face à deux scénarios de récession. Les résultats seront publiés d’ici la fin de l’année. Ces tests permettent de s’assurer que les banques sont en mesure de prêter aux ménages et aux entreprises, même en cas de récession grave. Des critères comme les fonds propres ou les pertes sur prêts seront étudiés et ce, sur une période hypothétique de neuf trimestres en récession. Les premiers tests réalisés en début d’année avait montré que les banques étaient suffisamment capitalisées. Toutefois, face à l’incertitude économique avec la pandémie, la FED avait demandé aux banques de prendre des mesures de précaution pour préserver le capital. On devrait donc savoir avant la fin du mois si ces mesures seront prolongées ou non.

La panique bancaire du 18 septembre 1873. Il y a exactement 147 ans jour pour jour, la première banque américaine de l’époque, Jay Cooke & CO, faisait faillite. Pour la petite histoire, la banque avait fortement investi dans la construction de chemins de fer, secteur qui avait connu un boom après la guerre civile américaine. D’autres établissements financiers comme Jay Cooke avaient levé des millions de dollars en vendant des obligations pour financer les énormes projets de construction. Mais les coûts ont augmenté de manière disproportionnés et Jay Cooke s'est retrouvé à la limite de ses capacités. En Europe, plusieurs banques avaient déjà fait faillites en raison d’un manque de liquidités. L'effondrement de Jay Cooke et de plusieurs dizaines de sociétés financières ont provoqué la panique et Wall-Street s’est retrouvé fermé pendant 10 jours. Le monde est alors entré dans la Grande Déflation, histoire sombre de l’économie qui dura jusqu’en 1896.

Les stress test de la FED sont donc d’une importance cruciale pour éviter des faillites bancaires en domino et ne pas se retrouver dans une longue période de ralentissement économique mondial comme en 1873. L’histoire a toujours quelque chose à nous enseigner.



share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
danstern - Il y a 1 mois arrow option
je n'ai pas du tout compris le mécanisme qui a mené à la faillite de Jay Cooke.
  
  
  • Publier
    loader