Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

179
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

LA MINUTE MACRO : Pékin s'exécute, Beige Book, OMC, Saga du Brexit et du budget italien…

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
06/12/2018 | 10:59

Un consensus semble avoir été trouvé entre l'administration Trump et le ministère chinois et des mesures vont être mises en œuvre. Le Livre beige, rapport de la Réserve fédérale américaine, publié hier, fait état d'une croissance modeste à modérée. Le patron de l'OMC avertit que faute d'un accord sur le commerce, la croissance mondiale est en danger. L'Italie est sur la bonne voie pour éviter les sanctions de l'UE.

Pékin est optimiste concernant la conclusion d'un accord avec Washington. Alors que les doutes persistent sur les marchés au sujet de la conclusion d'un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis d'ici la fin de la période de 90 jours, le porte-parole du ministère chinois du commerce – Gao Feng - a affirmé hier qu'un consensus sur l'agriculture, l'énergie et l'automobile avait été trouvé et que des mesures allaient être mises en œuvre "immédiatement". Les discussions avec Washington vont se poursuivre selon le ministère chinois du Commerce, qui a déclaré que l'objectif final était de lever l'ensemble des barrières douanières entre les deux puissances.

Incertitudes sur le marché US. Le "Beige Book" publié par la Fed hier souligne que la guerre commerciale orchestrée par Donald Trump, la hausse des taux d'intérêt, qui ne fait pas l'unanimité auprès des hauts responsables de la Fed, et les difficultés rencontrées pour embaucher de la main d'œuvre, pèsent sur le moral des consommateurs et des entreprises. Point positif, la croissance économique, qui reste au rendez-vous.


Source : Bloomberg

L'OMC avertit que personne ne sortira gagnant de la guerre commerciale mondiale. Le patron de l'OMC salue la trêve sino-américaine et reconnaît que des réformes sont nécessaires. Néanmoins il dénonce les pratiques de l'administration Trump, qui prône la réduction de son déficit commercial par des barrières tarifaires et la sortie ou la réforme d'un tas de traités. Selon Roberto Azevedo, le patron de l'OMC, "le résultat de toutes les simulations, c'est que le commerce et la croissance vont ralentir et tous les pays, sans exception, vont perdre dans une guerre commerciale mondiale".

En Bref. La Banque centrale du Japon (BoJ) déclare qu'il n'y aura pas de hausse des taux à court terme. La cour de justice de l'Union européenne, qui a été saisie par des opposants au Brexit, rendra son verdict sur le droit du Royaume-Uni de retirer unilatéralement sa décision de sortir de l'UE la veille du vote du Parlement britannique. Le gouvernement italien a "commencé à présenter des mesures qui permettent de réduire la dette italienne" et doit poursuivre ses efforts.



Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
Pat FAR
Le 06/12/2018 22:38
arrow option
dans la guerre commerciale, personne gagne mais certains perdront plus que d'autres