Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

L'indice à suivre pour changer du Nasdaq

07/12/2020 | 10:08
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Si vous nous lisez régulièrement, vous connaissez notre goût pour les indices exotiques ou improbables. Difficile de parler d'exotisme avec l'OMX Copenhague, mais c'est typiquement un indice dont nous parlons souvent parce qu'il sort du lot. D'autant plus depuis son parcours 2020, puisque nous rappelons qu'il est l'un des rares à avoir rivalisé avec le rythme effréné imprimé par le Nasdaq américain. Mais ce serait une erreur de ne considérer que l'année écoulée.

Un parcours d'autant plus surprenant qu'il ne partage pas vraiment les caractéristiques de son homologue dopé au numérique, comme nous allons le voir plus loin. Le plus étonnant, c'est que le petit indice danois affiche une belle régularité dans ses progressions ces dernières années, au point de faire mieux (en réalité il l'enterre totalement) que le STOXX Europe 600, l'indice large européen que les gérants ont déjà toutes les peines du monde à battre, et même le S&P500 américain.

Parcours de l'indice OMX Copenhague 20 en 2020

Parcours de l'indice OMX Copenhague 20 en 2020

Cette exception danoise n'a bien sûr pas échappé à un certain nombre d'investisseurs et de professionnels de la finance, à l'image de nos amis d'AlphaValue, qui pistent depuis quelque temps déjà les valeurs danoises. Ils ne le font pas via l'OMX 20 proprement dit, mais à travers une poche de 14 entreprises danoises qu'ils suivent plus pour leurs qualités intrinsèques que pour leur appartenance à un pays. Pour autant, "il est fascinant d'observer que la petite poche de valeurs danoises suivie par AlphaValue fonctionne toujours bien", explique le bureau d'études.

Posséder à pondérations égales ces 14 entreprises dans un portefeuille aurait conduit à un petit miracle ces dernières années, n'hésite pas à écrire AlphaValue, qui a étudié les performances sous l'angle de la pondération égale, qui se justifie par le fait que ces entreprises ont des business-model très différents, au-delà de la forte propension danoise à aimer l'industrie de la santé. Sur cinq ans, les 14 titres ont gagné 80%. Le seul accroc réel dans cette performance récente et l'appétit retrouvé pour le risque des investisseurs, qui a pesé sur la performance de l'indice ces dernières semaines.

AlphaValue a tiré quelques conclusions, pour expliquer pourquoi il était sacrément malin ces dernières années d'acheter danois et de partir à la pêche pour éviter le stress des marchés. Quelles sont les caractéristiques de ces titres ?

  • D'abord, leur rendement est plutôt faiblard (quoique les dividendes sont en augmentation) et leur business model est en général extrêmement solide.
  • Ensuite, leur valorisation n'est pas franchement bon marché (23 fois les résultats 2021), ce qui semble logique. Mais elle s'appuie sur une belle croissance des résultats : 16 % en vue cette année et 10 % l'année prochaine.
  • Troisième argument, toutes les entreprises suivies par AlphaValue ont une notation crédit "BBB" ou plus.
  • Enfin, toutes les entreprises affichent des scores ESG plutôt corrects.
Une illustration des PER 2020 et 2021 de la plupart des entreprises de l'indice

Une illustration des PER 2020 et 2021 de la plupart des entreprises de l'indice (Source Zonebourse avec S&P Capital IQ)

Notez qu'AlphaValue couvre : A.P. Møller - Mærsk, Carlsberg, Coloplast, Dampskibsselskabet Norden, Danske Bank, Demant, FLSmidth, Genmab, Gn Store Nord, H. Lundbeck, Novo Nordisk, Novozymes, Orsted et Vestas. Par rapport à l'OMX Copenhague 20, manquent Ambu, CHR. Hansen, ISS, Pandora, Royal Unibrew, Simcorp et Tryg. Dampskibsselskabet Norden ne fait pas partie de l'OMX Copenhague.

Ajoutons à cela que l'OMX 20 n'est pas qu'un sprinteur. Il tient le choc sur la distance, comme l'illustre le graphique final qui suit, qui couvre la période 2010 / 2020 et montre que le STOXX Europe 600 est largué. Bref, un beau petit indice.

OMX Copenhague sur 10 ans vs autres indices

© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
A.P. MØLLER - MÆRSK A/S 0.05%20010 Cours en différé.46.27%
AMBU A/S 0.41%160.3 Cours en différé.-34.84%
CARLSBERG A/S 1.18%1027.5 Cours en différé.4.95%
CHR. HANSEN HOLDING A/S 0.87%488.5 Cours en différé.-22.57%
COLOPLAST A/S 0.38%1057.5 Cours en différé.14.73%
DAMPSKIBSSELSKABET NORDEN A/S 0.94%150.1 Cours en différé.35.86%
DANSKE BANK A/S 1.34%113.75 Cours en différé.11.23%
DEMANT A/S 0.23%303.5 Cours en différé.26.02%
DENMARK OMXC 20 0.43%1761.484949 Cours en temps réel.19.69%
DJ INDUSTRIAL -0.17%34580.08 Cours en différé.13.18%
FLSMIDTH & CO. A/S 0.83%230.1 Cours en différé.-0.73%
GENMAB A/S 0.33%2463 Cours en différé.-0.24%
GN STORE NORD A/S 0.11%358.8 Cours en différé.-26.29%
H. LUNDBECK A/S 0.66%159.7 Cours en différé.-24.02%
ISS A/S 0.46%119.7 Cours en différé.13.09%
NASDAQ 100 -1.74%15712.04111 Cours en temps réel.24.07%
NASDAQ COMP. -1.92%15085.471504 Cours en temps réel.17.05%
NOVO NORDISK A/S 0.82%709.7 Cours en différé.64.51%
NOVOZYMES A/S 0.55%495.1 Cours en différé.41.32%
ORSTED A/S 0.63%797.2 Cours en différé.-34.35%
PANDORA A/S -1.11%832.8 Cours en différé.22.61%
ROYAL UNIBREW A/S 0.56%686 Cours en différé.-3.40%
S&P 500 -0.84%4538.43 Cours en différé.20.15%
S&P GSCI CORN INDEX -0.04%481.7337 Cours en différé.18.39%
SIMCORP A/S 0.09%638.4 Cours en différé.-29.37%
TRYG A/S 0.06%161.3 Cours en différé.7.99%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
10:23SUEZ : partenariat pour des compteurs d'eau intelligents
CF
10:23DAIMLER : Hamilton s'impose, le titre à portée de main
CF
10:2206-12-2021 : Déclaration des transactions dans le cadre du programme de rachat d'actions
PU
10:22TIKEHAU CAPITAL : Ace Capital et plusieurs investisseurs négocient le rachat de LMB Aerospace
AO
10:21SAFRAN : Flynas et CFM finalisent un gros contrat de services pour les moteurs LEAP-1A
AO
10:19SES : une nouvelle plateforme pour les autorités américaines
CF
10:15AUDACIA : Invest Securities fixe son objectif à 10 E
CF
10:14AIRBUS : et SAMI vont créer une coentreprise
AO
10:13Le rebond économique devrait ralentir à partir de 2022
AW
10:12AMUNDI : L'avenir s'assombrit pour les fonds de pension européens à prestations définies alors que la majorité de leurs adhérents partent à la retraite
PU
Dernières actualités "Sociétés"