Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

L'USS réclame l'égalité de traitement pour les travailleurs temporaires

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/05/2019 | 17:00

Berne (awp) - Les syndicats réclament une série de mesures pour mettre sur un pied d'égalité les travailleurs temporaires avec ceux qui ont en emploi fixe. L'Union syndicale suisse (USS) tenait conférence de presse lundi à Berne à ce sujet.

L'USS s'est dite préoccupée par le fait que de plus en plus de travailleurs sont au bénéfice de contrats temporaires. Cette évolution inquiète les syndicats qui relèvent que depuis 1995, les formes d'emploi "potentiellement précaires" ont plus que quintuplé à 2,6% du volume total de l'emploi.

L'USS suit notamment avec attention l'évolution dans le segment des services publics où la part des temporaires est à la hausse par exemple à La Poste, chez Swisscom ou aux CFF.

Le travail temporaire pose aussi problème car les employés sous ce régime se trouvent quasi sur un "siège éjectable", a relevé Vania Alleva, présidente d'Unia. En plus de délai de résiliation très courts, des salaires faibles, peu ou pas du tout de suppléments ainsi que des horaires souples et en partie plus longs sont la règle.

La convention collective des employés temporaires signée en 2012 et récemment prolongée jusqu'en 2020 offre certes de gros progrès, mais il faut encore des améliorations, a relevé le nouveau président de l'USS Pierre-Yves Maillard.

"Migrants, chauffeurs Uber ou employés temporaires, tous les travailleurs doivent bénéficier des mêmes droits sociaux et doivent recevoir un salaire égal à travail et emplacement égaux", a réclamé M. Maillard.

Mme Alleva a souligné que les syndicats ne veulent pas interdire le travail temporaire, mais il faut que les rapports de travail concernant les salaires, les horaires, les assurances sociales et les conditions de dénonciation soient les mêmes que pour les travailleurs réguliers. Pour ce qui est des salaires minimaux, Mme Alleva a relevé que c'est l'affaire des partenaires sociaux. A l'automne passé, l'organisation faîtière Swissstaffing a lancé le principe "Equal minimum Pay". Les employeurs doivent prendre ce principe au mot, a-t-elle demandé.

Confédération et cantons doivent fixer des limites supérieures pour la part du travail temporaire et contrôler systématiquement les bureaux de travail temporaire. De plus, les travailleurs temporaires doivent pouvoir obtenir un emploi fixe après un engagement de six mois. L'USS réclame aussi le blocage des plateformes de travail temporaire étrangères.

Swissstaffing contre une limitation

Dans un communiqué, Swissstaffing a souligné être contre une limitation ou même une interdiction du travail temporaire. Cela cache une réalité économique et sociétale et va à l'encontre de la liberté économique, a-t-elle relevé.

mk/ra/rp/ck

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADECCO GROUP 0.84%57.5 Cours en différé.24.15%
SWISSCOM -0.39%490.3 Cours en différé.4.79%
USS CO., LTD. 0.74%2046 Cours en clôture.13.10%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
11:55La Fashion Week de Londres s'ouvre (un peu) au grand public
AW
09:45CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU : une campagne pour connaître les symptômes
AW
09:29Le "train Bongo", la fragile ligne de vie du Gabon
AW
08:59Les séries se mettent au vert comme "Baron noir"
AW
06:46LES BANQUES AMÉRICAINES ET LES TAUX BAS : un couple pas si mal assorti
AW
06:46Sortie de route pour l'industrie automobile indienne
AW
14/09WIPRO : est reconnue chef de file dans le rapport d'IDC MarketScape pour l'Expérience client dans les services publics, à travers le monde
BU
14/09HAUTE-MARNE : un millier de manifestants contre une "laverie nucléaire"
AW
14/09La première centrale nucléaire flottante russe est arrivée à destination
RE
14/09SOUPÇONS DE MARCHÉ TRUQUÉ À LA DÉFENSE : le parquet veut un procès après 18 ans
AW
Dernières actualités "Sociétés"