Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Etat va pousser les entreprises dont il est actionnaire à ne pas verser de dividendes, dit Pénicaud

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
27/03/2020 | 10:07
L'ETAT VA POUSSER LES ENTREPRISES DONT IL EST ACTIONNAIRE À NE PAS VERSER DE DIVIDENDES, DIT PÉNICAUD

L'Etat français va demander aux entreprises dont il est actionnaire de ne pas verser de dividendes par "solidarité" en ces temps d'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

"Je comprends la démarche de la CFDT et avec Bruno Le Maire( ndlr, le ministre de l'Economie), nous pensons que, pour commencer, pour les entreprises où l'Etat est actionnaire, même minoritaire, on va leur demander de ne pas verser de dividendes en tout cas à des particuliers, à des individus", a-t-elle dit sur CNews en réponse à une question sur la demande de la confédération syndicale de suspendre le versement des dividendes cette année.

"Je crois que dans ce contexte, tout le monde doit montrer que le partage de la valeur, c'est aussi une solidarité et donc c'est la démarche qu'on va pousser", a-t-elle ajouté.

L'Etat dispose notamment de participations dans ADP, Airbus, Air France-KLM, EDF, Engie, Eramet, la FDJ, Orange, Renault, Safran et Thales.

Le président d'Engie, Jean-Pierre Clamadieu, a déclaré que le groupe avait besoin d'un peu de temps avant de se prononcer sur ce sujet.

"Les questions posées autour du dividende sont de bonnes questions. Laissons au conseil d'administration le temps d'absorber toutes les informations venant du groupe et de prendre dans ce domaine la décision qui nous paraîtra la plus sage", a-t-il déclaré sur BFM Business.

L'absence de dividende priverait l'Etat d'importantes recettes. Pour Engie, dont il détient une participation 23,6%, l'abandon du dividende représenterait ainsi un manque à gagner de quelque 461 millions d'euros pour Bercy.

Muriel Pénicaud a par ailleurs indiqué que le recours au chômage partiel s'était accentué en France.

A la date de jeudi, a dit la ministre, quelque 150.000 entreprises et 1,6 million de salariés étaient déjà en chômage partiels, soit 50% de plus que mercredi.

"Ce qu'on veut, c'est que pendant cette crise sanitaire, il n'y ait pas de licenciement", a-t-elle rappelé, ajoutant qu'il s'agissait aussi de "préserver les compétences" en vue d'une reprise de l'activité.

"C'est pour cela qu'on a mis un place un système extrêmement protecteur de chômage partiel, beaucoup plus protecteur qu'avant, le plus protecteur d'Europe", a-t-elle affirmé.

"ON N'EST PAS NAÏFS", RÉPOND PHILIPPE MARTINEZ

Interrogée sur les ordonnances adoptées cette semaine par le gouvernement relevant le plafond de durée légale maximale du temps de travail, elle a réfuté l'idée qu'il s'agissait d'une "dérégulation du code du travail" et a expliqué que l'objectif était de permettre à des entreprise de secteurs critiques de faire face à un manque de main d'oeuvre et à un surcroît d'activité dans les semaines qui viennent.

"Si dans les semaines qui viennent, il faut travailler plus, évidemment en rémunérant plus, je pense qu'il faut pouvoir le faire", a-t-elle poursuivi, citant l'agriculture, l'agroalimentaire ou bien encore les entreprises qui fabriquent des masques de protection ou de gel hydro-alcoolique.

Quant à la question des congés, elle a affirmé: "Il n'y a pas un seul jour de congé, ou de RTT ou de CET (compte épargne temps) qui sera supprimé." En revanche, les conditions dans lesquelles un employeur peut demander à ses salariés de poser des jours sont modifiées "mais à condition, pour les congés payés, d'un accord avec les syndicats et les salariés".

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, dont la centrale a déposé un préavis de grève dans la fonction publique pour le mois d'avril, a mis en avant les problèmes de santé que générerait le fait de travailler jusqu'à 60 heures par semaine et a appelé à définir les activités essentielles pour éviter que ces dérogations soient détournées de leur objectif.

"On n'est pas naïfs, un certain nombre de dirigeants d'entreprises vont considérer leur activité essentielle et qu'on peut avoir des dérogations jusqu'à la fin de l'année", a-t-il dit sur RFI-France 24.

(Henri-Pierre André et Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM -0.24%4.09 Cours en temps réel.-58.79%
AIRBUS SE -2.49%66.16 Cours en temps réel.-49.29%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.81%9.342 Cours en temps réel.-5.90%
ENGIE -0.94%11.01 Cours en temps réel.-23.54%
ERAMET -1.52%31.2 Cours en temps réel.-31.94%
GROUPE ADP -1.20%90.9 Cours en temps réel.-48.38%
LA FRANÇAISE DES JEUX -2.78%26.92 Cours en temps réel.12.99%
ORANGE 1.97%10.875 Cours en temps réel.-17.11%
PEUGEOT -1.07%14.39 Cours en temps réel.-32.44%
RENAULT -0.83%22.61 Cours en temps réel.-46.40%
SAFRAN -2.98%89.74 Cours en temps réel.-34.81%
THALES -2.67%70 Cours en temps réel.-24.34%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
RODIAGA - Il y a 3 mois arrow option
C'est une des mes règles en bourse: N’achète jamais des actions d'entreprise dont l'état est actionnaire!
2
  
MAILLETTE - Il y a 3 mois arrow option
L'état veut tout contrôler
  
  
lbastos - Il y a 3 mois arrow option
un autre scandale.
  
  
dematons - Il y a 3 mois arrow option
Comme Rodiaga je ne mets pas mes sous là où ya l'état, cat ya où ya l'état c'est toujours la cata.
1
  
dematons - Il y a 3 mois arrow option
l'habituel stupidité française : l'argent c'est sale et les actionnaires sont des profiteurs !
Mais qui s'est ramassé le désastre de la bourse ces derniers 15 jours ?
2
  
dematons - Il y a 3 mois arrow option
Sans compter que les zhabituels politicards vont se plaindre que les Français n’investissent pas en bourse !!!
Nous sommes dirigés par des médiocres parce que nous le sommes nous-mêmes.
1
  
Voir les 6 réponses précédentes
poam5356 - Il y a 3 mois arrow option
Ne pas verser de dividendes aux individus.... Est-ce à penser que l'Etat, lui qui n'est pas un individu, continuera à le toucher? On imagine mal l'Etat se passer de ces dividendes en ces temps troublés.
  
  
Deltafin31 - Il y a 3 mois arrow option
Pas de dividendes ? Ce sera dès lors, la fuite des actionnaires de ces entreprises et la chute des cours...Parce que les actionnaires prennent un risque et exigent qu'il soit rétribué au travers d'un dividende.
3
1
vincgva - Il y a 3 mois arrow option
Bon exemple : renault, pas de dividende et cours qui passe de 100 à 20. qui a pris le risque ? qui comptabilise la perte. Il vaut mieux être salarié de renault qu'actionnaire... ah je me trompe cela vaut 18 ! le 0 absolu se rapproche !
1
  
razorfish - Il y a 3 mois arrow option
@deltafin

Oui, les actionnaires prennent un risque et la rémunération qu’ils en tirent se fait grâce à la hausse du cours. L’actionnaire qui n’a pas compris que dans la grande majorité des cas, un dividende ne lui apporte strictement rien devrait sur le champ revoir toutes les bases de la bourse. Je sais ça fait du monde à faire un tant soit peu réfléchir mais peut-être que nous n’aurions plus 80% de petits porteurs perdants sur les marchés...

Si en plus l’actionnaire souhaite (à tort) qu’on lui verse un dividende même lorsque la conjoncture est mauvaise pour l’entreprise concernée, il ne faudra pas qu’il vienne chouiner quand il se retrouvera au final sans chemise...
1
  
iggy - Il y a 3 mois arrow option
ET LE Fait de la gérance de Carlos g ou les resultats moins bons ne peuvent pas ecpliquer la chute du cours?le cours reflete la sante de la societé et/ou les espérences de gains dans le futur
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
05:00Une partie du personnel du New York Times quittera Hong Kong pour Séoul
RE
03:56La chine s'oppose fermement aux dernières mesures américaines concernant hong kong, prendra en représailles des sanctions contre des individus et entités us - presse officielle
RE
03:56Pékin fermement opposé aux mesures US pour Hong Kong, annonce des représailles
RE
03:30Macédoine du Nord-Législatives avec l'adhésion à l'UE en toile de fond
RE
03:10Norvège-Arrestation d'un suspect après des attaques à l'arme blanche
RE
02:10USA-Trump minimise les violences policières contre les noirs
RE
01:49Attaques au couteau dans le sud de la Norvège, plusieurs blessés
RE
01:44Bouygues - jefferies dégrade sa recommandation à "conserver" contre "acheter", objectif de cours de 34 euros contre 40 euros
RE
01:19Biélorussie-Manifestations après l'exclusion de candidats à la présidentielle
RE
01:06Trump met fin au statut préférentiel de Hong Kong, cite "l'oppression" de Pékin
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"