Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 23H00 GMT (14/03)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/03/2019 | 00:00

LA CHAMBRE DES COMMUNES VOTE EN FAVEUR D'UN REPORT DU BREXIT

LONDRES - Les députés britanniques ont voté massivement jeudi en faveur d'un report du Brexit, actuellement fixé au 29 mars, ce qui va permettre à Theresa May de tenter une troisième fois de faire ratifier par les parlementaires son accord de retrait de l'Union européenne, pourtant déjà rejeté à deux reprises.

Les élus ont approuvé par 412 voix contre 202 une motion gouvernementale prévoyant un report de courte durée, au plus tard au 30 juin, en cas d'adoption d'un traité de divorce d'ici mercredi, ou un report de longue durée - sans aucune limitation - en cas de rejet.

L'un ou l'autre de ces reports devra être unanimement approuvé par les 27 autres dirigeants des pays membres de l'Union européenne, qui se réuniront jeudi et vendredi prochains en sommet à Bruxelles, a rappelé la Commission européenne à l'issue du vote des Communes.

Les raisons et la durée de ce report seront étroitement examinées avec pour priorité d'assurer le bon fonctionnement des institutions communautaires, a déclaré un porte-parole de l'exécutif européen.

Theresa May espère que la menace d'un report de longue durée finira par convaincre les partisans du Brexit au sein de son Parti conservateur, ainsi que les membres du petit parti unioniste nord-irlandais DUP qui assurent la survie de son gouvernement minoritaire, de voter enfin en faveur de l'accord de retrait qu'elle a conclu en novembre dernier avec l'UE.

LE POINT sur les négociations du Brexit:

---

LE SÉNAT AMÉRICAIN ANNULE L'URGENCE NATIONALE DE TRUMP

WASHINGTON - Le Sénat américain a voté jeudi par 59 voix contre 41 une résolution annulant la procédure d'urgence nationale décrétée par Donald Trump pour débloquer des fonds nécessaires à la construction d'un mur à la frontière mexicaine.

Il s'agit d'un sérieux revers pour le président américain, douze élus républicains s'étant joints aux démocrates pour approuver le texte.

Sur Twitter, Donald Trump a immédiatement promis d'opposer son "VETO!" à cette décision du Congrès.

Un vote sera organisé sans doute le 26 mars - après une semaine de vacances parlementaires - pour tenter d'outrepasser le veto présidentiel attendu, mais la résolution devra obtenir au moins deux tiers des voix dans les deux chambres, ce qui paraît peu probable. La question devrait en dernier lieu être tranchée devant les tribunaux.

---

DES ROQUETTES TIRÉES DE GAZA ATTEIGNENT LA RÉGION DE TEL AVIV

TEL AVIV - Deux roquettes ont été tirées jeudi de la bande de Gaza vers la région de Tel Aviv en Israël, ce qui a déclenché les sirènes d'alerte, a déclaré l'armée israélienne. Plusieurs explosions ont pu être entendues par des témoins.

Les tirs n'ont fait ni victime ni dégât, a ajouté l'armée.

Le Hamas palestinien a démenti toute responsabilité dans l'incident, alors qu'il était engagé jeudi dans des discussions en Egypte sur la possibilité d'un cessez-le-feu de longue durée avec l'Etat hébreu.

---

PAS DE SOMMET TRUMP-LI EN MARS, CONFIRME MNUCHIN

WASHINGTON - Il n'y aura pas de sommet commercial entre le président Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping en mars comme cela avait été précédemment évoqué car il "reste du travail à faire", a confirmé jeudi le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Donald Trump avait auparavant affirmé que les négociations commerciales avec la Chine progressaient rapidement, mais il a redit qu'il ne signerait pas un mauvais accord.

Les Etats-Unis entendent obtenir de la Chine l'engagement de mettre fin à des pratiques commerciales qu'ils jugent déloyales, comme les transferts forcés de technologie ou l'accès limité à son marché, mais les négociations durent maintenant depuis des mois sans résultat concret à ce jour.

---

CLIMAT-L'ETAT FRANÇAIS ATTAQUÉ EN JUSTICE POUR INACTION

PARIS/NAIROBI - Les ONG Oxfam France, Greenpeace, Notre affaire à tous et la Fondation Nicolas Hulot (FNH) ont déposé jeudi un recours en justice contre l'Etat pour non-respect de ses engagements climatiques, une procédure judiciaire sans précédent à cette échelle en France et qui se multiplie à l'international.

"L’Etat n’est pas à la hauteur des engagements qu’il a pris lui-même", notamment dans le cadre de l'accord de Paris de 2015, a dit sur France Inter Cécile Duflot, directrice générale d’Oxfam France. "L’Etat est un justiciable comme un autre, notre objectif, c’est qu’il soit condamné à agir."

Le dépôt de cette plainte devant le tribunal administratif de Paris est la concrétisation d'une menace brandie en décembre par ces quatre organisations à l'origine d'une pétition en ce sens qui a recueilli plus de 2,1 millions de signatures.

---

COURSE CONTRE LA MONTRE APRÈS LE NAUFRAGE DU GRANDE AMERICA

BORDEAUX/PARIS - Les autorités françaises poursuivent une course contre la montre engagée mardi pour prévenir le risque de pollution des côtes par le fioul lourd s'échappant du Grande America, un cargo italien qui a sombré dans le golfe de Gascogne.

Deux nappes distinctes se sont formées et, compte tenu des vents d'ouest, elles pourraient se diriger vers les plages de Charente-Maritime et de Gironde à une date qu'il est encore impossible de prévoir, a fait savoir le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

"Le risque existe bien sûr que des résidus que nous n'arriverons pas forcément à pomper intégralement arrivent sur les côtes", a-t-il déclaré lors d'un point de presse à la préfecture maritime de l'Atlantique, à Brest.

---

EUROPÉENNES

GLUCKSMANN SUR LE POINT DE LANCER UNE LISTE

PARIS - L'essayiste Raphaël Glucksmann a décidé de conduire une liste aux élections européennes du 26 mai, rapporte jeudi Libération qui fait également état de tractations avec le Parti socialiste en vue d'une possible alliance.

L'intellectuel, qui en fera l'annonce vendredi, formera un duo avec la militante écologiste Claire Nouvian, précise le quotidien sur son site internet, sans citer ses sources.

Toujours selon Libération, le parti qu'il a cofondé, Place publique, a trouvé mardi un accord avec le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, lequel accepterait donc de laisser le premier rôle à une personnalité extérieure. Cet accord pour l'heure informel doit encore être entériné samedi lors d'un conseil national du PS, un parti divisé sur la question des alliances.

LOISEAU FAIT ACTE DE CANDIDATURE APRÈS UN DÉBAT AVEC LE PEN

PARIS - La ministre française des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a exprimé jeudi lors d'un débat avec Marine Le Pen le souhait d'être candidate aux élections européennes sans en avoir informé au préalable, selon elle, les dirigeants de la majorité présidentielle.

La numéro deux du Quai d'Orsay avait plusieurs fois démenti ces dernières semaines toute velléité de conduire la liste de La République en marche (LaRem) et du MoDem.

L'ex-directrice de l'ENA est la première personnalité de la majorité ou du gouvernement à faire officiellement acte de candidature, à un peu plus de deux mois du scrutin du 26 mai.

---

LE CARDINAL BARBARIN REMETTRA LUNDI SA DÉMISSION AU PAPE

LYON - Le cardinal Barbarin, condamné par la justice française pour n'avoir pas dénoncé des agressions sexuelles commises par un prêtre sur des mineurs, remettra lundi sa démission au pape François, a déclaré jeudi le diocèse de Lyon.

Dans un court message diffusé sur Twitter, le diocèse de Lyon indique que, "répondant à la demande du cardinal Philippe Barbarin, le Saint-Père le recevra en audience privée le lundi 18 mars à 10 heures".

Le pape est ensuite libre d’accepter ou de refuser cette démission. Le diocèse de Lyon a précisé que François ne rendrait pas sa réponse le 18 mars au cardinal Barbarin, mais que celle-ci lui serait communiquée plus tard par téléphone.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
08:53L'euro stable face au dollar, le regard tourné vers la Fed
AW
08:46Bourse Zurich: léger repli attendu à l'ouverture, regards tournés vers la Fed
AW
06:26USA : la Fed devrait prolonger sa pause sur les taux d'intérêt
AW
06:20Mercredi 20 mars 2019 - Service Basic d'AWP
AW
04:00L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (20/03)
RE
01:53Tunisie-Trois djihadistes tués lors d'une opération militaire
RE
00:43ATTAQUE EN CISJORDANIE : le suspect tué par les forces israéliennes
RE
00:23Plus de 200 morts au Mozambique après le cyclone Idai
RE
20/03L'essentiel de l'actualite a 23h00 gmt (20/03)
RE
19/03SUCCESSION HALLYDAY : Première victoire aux USA pour Laura et David
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité