Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Kaseya dénombre jusqu'à 1500 sociétés touchées par la cyberattaque

06/07/2021 | 11:14
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Washington (awp/afp) - Jusqu'à 1500 entreprises dans le monde pourraient avoir été touchées par la cyberattaque au "rançongiciel" liée au logiciel VSA de l'entreprise Kaseya, a indiqué la société informatique américaine sur son site internet.

"Nous pensons que moins de 1500 entreprises au total ont été touchées", a déclaré Kaseya sur son site internet tard lundi soir, en précisant que les clients de ses clients ont été les principales victimes de l'attaque.

Selon l'entreprise, basée à Miami et qui fournit des services informatiques à quelque 40'000 entreprises dans 20 pays dans le monde, seuls 60 de ses clients directs ont été touchés par la cyberattaque qui a notamment contraint une chaîne de supermarchés suédoise à fermer ses portes depuis vendredi soir.

L'attaque, qui a vu les pirates exiger 70 millions de dollars en bitcoins en échange de la restitution des données volées, a touché les utilisateurs du logiciel VSA destiné à gérer des réseaux de serveurs, ordinateurs et imprimantes depuis une seule source.

Kaseya a annoncé qu'elle se préparait à diffuser un correctif de VSA à ses clients pour leur permettre de remettre leurs services en ligne. Il sera diffusé 24 heures après la remise en ligne des serveurs de Kaseya qui fournissent le logiciel, sur laquelle une décision doit être prise mardi matin.

La chaîne de supermarchés suédoise Coop figure parmi les victimes indirectes de l'attaque, ses caisses étant paralysées depuis vendredi, lorsque son sous-traitant informatique, Visma Esscom, a été touché.

Le FBI a ouvert une enquête et travaille avec l'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) et d'autres agences "pour comprendre l'ampleur" de cette attaque.

Selon plusieurs experts, celle-ci a été menée par un affilié au groupe de hackers russophones connu sous le nom de REvil. Une revendication publiée sur le blog du darknet "Happy Blog", associé dans le passé à REvil, réclame le paiement d'une rançon de 70 millions de dollars (64,6 millions de francs suisses) en bitcoins.

afp/al


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
19:17Poutine félicite Mouratov, lauréat du prix Nobel de la paix
RE
19:08La france annonce 6.127 nouveaux cas de coronavirus
RE
18:56Les USA mènent des tests pour le développement de missiles hypersoniques
RE
18:53Accord sur la taxe numérique entre USA, France, Italie, Espagne, Autriche et Royaume-Uni
RE
18:26BOLLORÉ : fort rebond du chiffre d'affaires au 3e trimestre grâce au transport
DJ
18:24Le Premier ministre libyen favorable à la tenue d'élections le 24 décembre
RE
18:19Le Dow Jones pénalisé par les résultats d'IBM, le Nasdaq progresse grâce aux gains dans le secteur des technologies de pointe.
ZR
18:16BlackRock est sur le point d'investir 500 millions d'euros dans Ionity -sources
ZR
18:08GB-L'auteur présumé du meurtre du député Amess inculpé pour terrorisme
RE
18:03La france annonce que 90.508 personnes sont décédées a l'hopital en raison du coronavirus, un chiffre en hausse de 35
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"